acte de Naissance·Non classé·pratique·Romley & Rohan

ACTES-DE-NAISSANCE – ACTE VI

vidéo originale de Romley Stewart

Toujours à la recherche du Certificat de Naissance éperdu!

Commentaires de Romley en vrac!
Donc, c’est comme à la Foire fouille!

Si vous possédez le bon certificat de naissance, vous ne pouvez pas obtenir de permis de conduire! (voir article et vidéo V-O-Y-A-G-E) vous n’avez pas besoin de permis de conduire sur vos terres publiques; mais un CITOYEN, de toute société enregistrée auprès de la UNITED STATES SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION (SEC US: http://www.sec.gov), dans le District of Columbia, a besoin d’un permis pour faire quoi que ce soit sur ‘ses’ terres, parce qu’il est devenu le CITOYEN d’une société étrangère (Offshore)… (VILLE DE LONDRES ou City of London/CITY OF LONDON… ‘CITY’ et ‘VILLE’ et « CITE » signifie CITY OF LONDON… donc quand tu dis la VILLE DE LYON (cela fait partie de la CITY  OF LONDON/VILLE DE LONDRES), c’est l’entreprise privée qui usurpe la Communauté du lieu dit « Lyon »… mais ‘communauté’ est aussi le mauvais mot! Il es difficile de s’exprimer quand tout ton langage (latin/grec) est basé sur un langage militaire, légalais, esclavagiste, qui a été exclusivement conçu pour ce seul but!).

Le premier certificat de naissance fait naître la société d’administration étrangère, sur votre terre de naissance, ce qui fait de vous le bénéficiaire, et d’eux le(s) fiduciaire(s)!

Le deuxième certificat de naissance (celui que tout citoyen de l’État détient) vous fait naître dans un État (Civil/Citoyen/City) étranger! Vous rendant ainsi le fiduciaire de cet État étranger!

Une fois que vous avez accepté le deuxième acte de naissance de cet État (succursale), votre qualité de bénéficiaire national est transférée à cette société étrangère, afin qu’elle perçoive toutes les redevances qui devaient vous être versées … (Elles vous sont versées, mais vous êtes parti). Ils trompent les masses en utilisant une LANGUE DES SIGNES avilie, et en la faisant passée comme  de l’anglais (ou du français); afin que le public fasse l’erreur et « assume » (présomption) que le signe : ÉTATS-UNIS représente bien l’Amérique, ou que le signe : COMMONWEALTH OF AUSTRALIA se fasse passé pour l’Australie, alors que grammaticalement ce n’est pas du tout la même chose; mais cela a certainement trompé tous les idiots illettrés!

[La France n’est pas la FRANCE, qui n’est pas la REPUBLIQUE FRANCAISE… Le Français, n’est pas le français, n’est pas le FRANÇAIS, n’est pas la langue française, n’est pas la langue de la république, ni la langue de la REPUBLIQUE, etc].

Si vous êtes le citoyen d’un État étranger apparaissant dans la LANGUE DES SIGNES, tel que : ÉTATS-UNIS ou COMMONWEALTH D’AUSTRALIE, alors vous avez besoin d’une licence ou d’un permis pour faire quelque chose sur ces terres étrangères (étant votre propre terre, que vous avez perdu) et c’est pourquoi vous avez besoin d’une licence même pour chier!

Vous avez été converti du statut de bénéficiaire d’une administration étrangère, à celui de fiduciaire de cet administrateur étranger; ce qui a détruit votre position politique nationale dans le pays où vous êtes né… (Droit de naissance volé)… La raison pour laquelle le terme « latin avili » (latin dégradé) est utilisé, est que, les ÉTATS-UNIS apparaissant correctement en Langue des Signes/SIGLES doit apparaître comme: ÉTATS-UNIS. L’Écriture dégradée « debased » avec le trait d’union supprimé, se traduit en anglais par : « United. States » (avec un « . »), et non « United States », dans la grammaire propre en tout cas; ce qui rend le signe: ÉTATS-UNIS, comme une fiction totale. Un rêve, un « rien » en fait… Votre consentement à être gouverné est obtenu par une société-banque privée étrangère; et tout cela est dû à votre ignorance totale de la grammaire et de la syntaxe de l’anglais (et du français) et de la langue des signes, et ceci leur a donné l’avantage sur vous, afin de prendre et d’usurper votre droit de naissance national sur vos propres terres…

Maxime romaine : Que ceux qui se laissent tromper, soient trompés

===

« Ils (l’agro-alimentaire) ont protégé/copyrighté le mot « real » (Vrai/Naturel) par le droit d’auteur, mais au lieu de cela, ce sont de VRAIES/REAL majuscules, donc de VRAIES/REAL/NATURELLES pommes de terre, de VRAIS fromages NATURELS (faits par des bactéries OGM), du VRAI beurre NATUREL, etc. Lorsque toutes les majuscules sont « REAL/NATUREL/VRAI », la définition est plutôt l’antonyme ou l’inversion d’un « Oui »!!! « NATUREL » n’est pas « Naturel » lol C’est pour cela que le Christ a parlé de SIGNE! Il a dit : « Tu dois apprendre à lire les signes! … si vous pouvez lire le langage des signes, vous saurez quand vous êtes trompés! ».

Ce vieux Christ avait quelques bons conseils! Pas étonnant qu’on l’ait cloué sur la croix, il exposait la langue de Babylone utilisée sur tous leurs contrats bancaires pour escroquer les masses!  Quand le signe « POMMES DE TERRE NATUREL » sera traduit en anglais/français, on lira:  « Pommes. de. terre. Naturel » et non: « Pommes de terre naturelles » … « POMMES DE TERRE NATUREL » ne veut pas dire « vraies pommes de terre naturelles », c’est pourquoi il est important que les gens comprennent un peu la signification grammaticale de la LANGUE DES SIGNES… Son double langage mais en texte/TEXTE! Ce TEXTE ne dit pas ce qu’il est censé dire… Regarde la composition de tes CHIPS DE POMMES DE TERRE NATUREL… tu seras peut-être surpris« … <— commentaire d’une nana… réponse de Romley:

« Vous pouvez voir comment cela est devenu une arme secrète pour une guerre silencieuse, soyons réalistes, le consentement écrit est ce qu’ils veulent! Et utiliser un langage avilissant, qui nous trompe, est un acte vraiment bas… ces faux mots qui ressemblent à des mots, mais qui n’ont aucune preuve réelle qu’ils ont quelque chose à voir avec la langue anglaise peuvent très bien être utilisés pour nous blesser, nous empoisonner, et nous dire un mensonge … Quand j’ai découvert que « CE TYPE DE LATIN DÉGRADÉ » n’existait pas en anglais/français, on s’est moqué de moi et on m’a traité de fou, mais maintenant les gens commencent enfin à chercher eux-mêmes… et comprendre. Merci, je pense que les gens devraient au moins recevoir les informations que j’ai découvertes, pour se faire leur propre opinion »…

===

Ce que j’ai découvert en ce qui concerne l’obtention de l’acte de naissance (le premier, celui de gauche), celui de l’office chrétien (Bureau Créditeur) ou le prénom Chrétien tout en majuscules (PRENOMS), vous pouvez le trouver sur votre Acte, peut-être en bas à gauche d’un certificat américain? (Dans la marge à gauche sur l’ACTE DE NAISSANCE). Et tu vas devoir chercher un numéro de registre (en haut à gauche dans la marge de l’ACTE), et ce numéro t’aidera aussi à trouver l’autre certificat.

Donc: il te faut la Date d’enregistrement (ou date de dépôt), et les prénoms uniquement, et si tu peux trouver le numéro d’enregistrement, indique-le aussi, ainsi que le district ou l’État Civil où tu es né.

Si jamais vous êtes confronté à une audience au tribunal, si on vous appelle par votre nom complet, « Richard Edouard Surnom », demandez au magistrat la date de naissance du nom qu’il appelle !!!  Cela peut poser un problème, car la date de naissance du nom qu’il appelle : « Richard Edward Surname » sera la date d’enregistrement du dossier, son Nom/NOM ne peut pas être la date de naissance. Il est obligé de vous dire la vérité ou de ne pas vous mentir! Mais il aura probablement du mal à vous donner la date de naissance du nom complet, car s’il donne la date de naissance, il peut aller en prison pour faux témoignage. Ce qui peut arriver pour un recours judiciaire, c’est qu’il pousse le tribunal dans une « préclusion par comportement » (ou irrecevabilité ou fins de non-recevoir) (estopple by conduct) (en, fr, droit) causée par le fait que le magistrat doit répondre à une question qui pourrait causer des dommages à la société de gestion (Banque), et qui donne donc au tribunal le droit de refuser de répondre à la condition que le dédommagement soit réglé pour les dommages et intérêts, qu’il vous a causé, en arrêtant l’audience.

« On le désigne généralement en droit français comme « l’interdiction de se contredire au détriment d’autrui », ou principe du « non concedit venire contra factum proprium » de la lex mercatoria. En droit français, l’application est plus large et définit une objection qui empêche un État de contredire son argument antérieur dans la même instance« .

Une fois que vous avez pris connaissance de l’autre certificat/acte, l’officier d’état civil (signataire) de l’acte de naissance devient le dépositaire de votre nom de famille (le magistrat devient votre défenseur!), mais si vous devenez le dépositaire du nom complet appartenant à l’État, l’officier d’état civil ne peut trouver aucun détenteur de votre nom de famille protégé/assuré; et il administre donc le Nom pour vous, mais à son propre profit, pendant que vous tenez le(s) compte(s) du Nom de famille. Vous ne pouvez détenir que l’un ou l’autre! Détenir les deux serait une fraude.

A gauche, l’ACTE DE NAISSANCE correct: Naissance du Créditeur: JOHN HENRY (prénoms). A droite l’EXTRAIT ET/OU l’ACTE DE NAISSANCE: Naissance du Débiteur: DOE (NOM). Donc celui de gauche est obtenue au Greffe/Tribunal via l’État Civil; et celui de droite à l’État Civil directement (et maintenant à la Banque, en tout cas, pour l’Australie, actuellement!

Cependant, poser des questions au magistrat afin de découvrir que vous êtes le créancier et non le débiteur effrayera le magistrat, s’il pense que vous êtes sur une piste! … Parfois, le remède est simplement d’exposer l’accusation comme fausse ou de la remettre en question par rapport à une fraude grammaticale… Ne faites jamais une réclamation, posez toujours la question et laissez le magistrat faire la réclamation (charge des preuves), laissez-le se pendre avec sa propre fraude! Et ils savent que c’est une fraude, mais laissez-le le dire! Ne faites jamais la réclamation, une fraude nie le fait, donc aucun fait ne peut être dit!

Mais quand vous posez une question pertinente à un magistrat, qui est comme une question piège et maudite; s’il répond, il se maudit, et s’il ne répond pas, il se maudit! Alors vous avez mis la main sur le jackpot, c’est à vous de faire preuve de clémence envers le magistrat, de le laisser se tortiller, de le laisser transpirer, mais de lui donner, aussi une porte dérobée pour s’échapper, car il peut vouloir que tout cela disparaisse avant qu’on lui fasse répondre à une question (le juge quitte le banc/navire/banque) qui pourrait détruire tout le système bancaire fédéral américain, par la simple petite admission de fraude enregistrée! (Le Joker du Magistrat est l’Estoppel).

Les gens me demandent quel est le remède à cela, mais une fois que vous connaissez le sale tour d’un fraudeur, vous pouvez le lui rejouer pour lui faire peur, et lui rappeler que son système n’est pas aussi infaillible qu’il le pensait! Cela incite également les tribunaux, les gouvernements et la police à être plus prudents dans leur conduite, car chaque système a un pépin, un bouton de suppression ou d’éjection au cas où un système deviendrait incontrôlable. Le bouton de destruction est toujours bien gardé, mais il est toujours là lorsque les mauvaises personnes entrent au gouvernement.

===

1) Pour demander le STATE BIRTH CERTIFICATE (ACTE/EXTRAIT DE NAISSANCE) (Celui de Droite? A moins que Romley voulait dire celui de gauche… bref…), le tribunal devait s’assurer que je n’avais pas de pièce d’identité d’État, pas de passeport, pas de permis de conduire, pas de compte bancaire! Et ensuite ils ont accepté les informations que je leur avais données, afin de vérifier s’il y avait un document. Oui, ils ont trouvé un document en rapport avec le Prénom, la date d’enregistrement et le Numéro au registre.

2) Ils ont ensuite demandé une « adresse postale » pour envoyer l’Acte/Certificat, en essayant d’obtenir un nouveau bureau de poste (mon adresse avec le NOM) comme nouveau débiteur, mais je leur ai dit, comment puis-je vous donner une adresse, alors que le bureau fiduciaire du CERTIFICATE OF BIRTH est le Palais de Justice (gardien de la copie du registre des naissances), lui-même étant une agence pour l’État Civil et ses registres: BIRTHS DEATHS AND MARRIAGES OFFICE. C’est pourquoi j’ai refusé de donner une autre adresse (que celle du Tribunal), parce que l’adresse changerait celle du bureau et des registres de l’État Civil, en un autre bureau établissant un nouveau fiduciaire… Ce qui veut dire que le bureau du créancier est le Tribunal! Alors que c’est leur propriété! Mais, j’avais/j’ai le pouvoir de directive (directeur/dominion) de leur dire quoi faire du certificat/acte, et donc de le poster à leur agence du district de Cairns (Tribunal), et d’ouvrir le courrier devant moi, et de me remettre une copie certifiée conforme. Ils ont fait ce qu’on leur a demandé de faire. … (Je n’avais pas de pièce d’identité de l’État, ni de compte bancaire)…

John Henry DOE, il n’y a pas de nom de « famille » car DOE n’est pas un nom grammatical! … Doe ou John Henry n’appartient pas à l’État, cependant, l’identification de l’État (Identifiant) pour leur « Office » ou « Bureau » est « DOE ». Doe est un Nom, mais DOE n’est pas un Nom au sens grammatical du terme!  C’est un symbole, un nom commercial pour ainsi dire, un logo, …

4) Le certificat de naissance est affiché, mais des choses ont été noircies, ce n’est pas ma propriété, tout appartient à l’administrateur étranger, c’est leur copyright… C’est à vous d’obtenir votre certificat/acte. Cette vidéo est présentée comme « divertissement », mais elle sert en réalité à réveiller les gens et à leur faire comprendre le système; avant même d’essayer d’obtenir un tel certificat/acte; car vous ne l’obtiendrez pas en étant en possession d’instruments de l’État, tels que le permis de conduire, etc. C’est un statut que vous prenez, vous devez choisir, l’un ou l’autre, se tenir à deux endroits en même temps est une fraude, ce n’est pas possible (et t’es pas Schrödinger!), et ils s’assureront bien, que vous payez pour un tel statut, et que vous ne pouvez pas être identifié comme un CITOYEN D’ÉTAT.

5) L’adresse du fiduciaire de votre succession/patrimoine/heritage est le Tribunal, vous êtes son Directeur, il est l’usufruitier, le bénéficiaire pour ainsi dire. Nous ne faisons que diriger, pendant que la caution/assurance est en vie, enfin je suppose. Ne changez pas l’adresse postale du fiduciaire, la Cour est l’adresse du fiduciaire, le fiduciaire est l’OFFICIER D’ETAT CIVIL (GENERAL REGISTRAR) de l’ACTE correspondant, mais comme vous êtes le fiduciaire (vous agissez en tant que tel) de l’acte de naissance de l’État Civil (State BIRTH Certificate, Certificat de Droite), votre adresse postale est l’adresse du fiduciaire de l’État, ceci étant vous!

« Ce que j’ai fait, oui c’était dur!! Et j’ai souffert de beaucoup de ridicule, j’ai perdu mes voitures, j’ai perdu ma capacité à travailler de façon expéditive! j’ai été bien battu, j’ai subi de nombreuses menaces de la part de personnes en qui je croyais que nous avions confiance! (La Police) J’ai passé de nombreuses nuits en GAV, un endroit où je n’étais jamais allé auparavant, j’ai aussi rencontré des gens sympas dans le système, et j’ai aussi compris pourquoi le système existe, cependant, les magistrats et les juges doivent garder leur police et leurs administrateurs sous un contrôle strict! Parce que le système est puissant, mais sujet au désastre, s’il est maltraité, et c’est ce qui se passe!  … Mais les magistrats ont à chaque fois maintenu ma position politique! Ils ont même dit que je subirai probablement d’autres abus, mais ils ont confirmé que la position politique du Créancier (acte de gauche) était valable ».

Le remède est de comprendre le système, d’accepter sa position, et si vous êtes un débiteur et que vous ne pouvez pas vous en sortir, si vous connaissez le système, faites ce qu’il faut dans ses termes. Si vous êtes accusé, ne plaidez jamais non coupable! Parce qu’un débiteur qui plaide non coupable refuse d’assumer son devoir de fiduciaire et devient un belligérant, un ennemi de l’État! Donc présenter votre cas, sur le plaidoyer de culpabilité (plaider coupable), car cela amène le magistrat à faire le plaidoyer (charge des preuves; donc il doit démontrer la culpabilité), et à traiter l’affaire sans belligérance contre l’État, en restant dans l’honneur et en ne tombant pas dans le mépris, parce que vous êtes le débiteur (fiduciaire) de l’État, et que vous êtes obligé de régler l’accusation… Si vous avez « vraiment » fait quelque chose de mal contre l’État, dites que vous êtes désolé et réglez l’affaire!

Cela ne semble pas être un remède dans ce système, mais c’est le seul remède en tant que débiteur! Même les personnes qui gagnent une affaire sur un plaidoyer de non-culpabilité, cela leur coûtera leur maison et tout ce qu’il ont à gagner! Est-ce une victoire??? Ne pensez pas que vous ne pouvez pas gagner une affaire en plaidant coupable!!! Donc tout ce que je peux dire, c’est de prendre conscience du fonctionnement du système. Rappelez-vous ce qu’Eisenhower a dit lors de son dernier discours à la Nation, « c’est un citoyen bien informé et alerte qui peut repousser le complexe militaro-industriel« … L’ÉTAT est une MACHINE … il faut connaître le manuel …

===

« Je ne dis pas vraiment que chaque lettre vient d’Égypte, ce que je dis, c’est que l’Égypte a fonctionné selon un langage symbolique illustratif où, comme l’anglais est une langue « descriptive », cependant, le latin ancien fonctionne toujours selon le système SYMBOLIQUE, (symboles) comme l’Égypte l’a fait. Le texte SYMBOLIQUE latin peut facilement être confondu avec un texte descriptif pour celui qui n’est pas conscient de la différence, mais ce n’est pas le cas. Un manuel intéressant qui peut aussi expliquer cela est le manuel pour « COMIC » aussi appelé le manuel pour « TEXTE ILLUSTRATIF: TRANSFORMED WORDS AND THE LANGUAGE OF COMIC » par Sara Witty… Je remarque que ce manuel est devenu difficile à trouver sur le net, il a été retiré des sites qui l’hébergeaient auparavant. Je me demande ce que Walt Disney et Salvador Dali ont eus à voir avec la conception du système bancaire commercial des ÉTATS-UNIS … juste une idée intéressante… ».

« La manipulation du texte; le transformant d’un texte non marqué, que l’on trouve généralement dans la littérature courante, en un texte très marqué; garantit que le langage écrit ne concurrence pas l’imagerie de la bande dessinée, mais qu’il en fasse partie. Ces mots transformés sont des formes qui sont revenues à leurs origines: le pictogramme, et font autant partie de l’imagerie de la bande dessinée que les dessins. Ils complètent les compositions, contribuent à la narration et aident à la construction des personnages; ils font ces choses non seulement en racontant, mais en montrant. En devenant une partie visuelle d’une structure narrative visuelle, ces mots transfigurés garantissent que la bande dessinée n’est pas un « enfant bâtard » de mots et d’images, mais plutôt un support unifié ayant une langue unique et unifiée ». — Conclusion – Sara Witty.

Je ne dis pas que les lettres/mots viennent d’Égypte, mais CE STYLE DE TEXTE est comme le système égyptiens des hiéroglyphes, où la langue dépend de symboles, comme un texte chinois; c’est un texte hiéroglyphique, aussi connu sous le nom de texte SYMBOLIQUE. L’anglais est totalement différent, il utilise un texte descriptif. Lorsqu’on vous dit d’écrire en TEXTE TOUT EN MAJUSCULES, cela détruit grammaticalement ce texte en langue anglaise. Et lorsque vous utilisez le TEXTE TOUT EN MAJUSCULES COMME CELUI-CI, mais que vous N’HYPHENEZ-PAS-COMME-CELA, tel qu’il est constitué par les règles grammaticales d’un « TEXTE-LATIN »; Alors ce TEXTE devient une présomption (on croit que cela veut dire la même chose, mais non!); et donc aucun fait écrit n’existe grammaticalement. Ce n’est ni plus ni moins qu’une satire et un texte utilisé pour la bande dessinée! … Il est légalement identifié comme du DOG-LATIN ou LATIN-DE-CUISINE, dans le dictionnaire BLACKS LAW.

C’est le latin vulgaire des « analphabètes » qui identifie ce DOG-LATIN/LATIN-DE-CUISINE comme un texte latin fonctionnant selon les règles grammaticales de l’anglais, et donc cela est totalement faux! Mais, cela est utilisé dans les contrats militaires et bancaires!!! ….

C’est connu comme étant une forme grammaticale « débasé/dégradé » par le Webster’s Dictionary. Et le mot « debased/débasé/dégradé » signifie « criminel, débauché, avili, et satanique ».

Grammaticalement, ce TEXTE est aussi comme du BlaBla, du « Babel » ou du Babillage, donc du « rien », de l’incompréhensible et du brouhaha! … C’est Babylone … la langue de Babylone… J’ai essayé pendant 7 ans de prouver que CE TYPE DE TEXTE EST DE L’ANGLAIS; et je n’ai pas pu trouver de preuve; mais le monde entier me dit que CE TEXTE EST DE L’ANGLAIS… Alors qu’est-ce qui est arrivé à l’esprit des masses???

===

« oui, c’est ça, c’est du vol, ils utilisent des ECHANGES SECS (DRY EXCHANGES) (Un terme inventé pour déguiser et couvrir l’usure ; dans lequel on prétendait que quelque chose passait des deux côtés, alors qu’en vérité rien ne passait d’un côté, d’où son nom de « sec »); c’est de la fraude aux Trust/Fiducies… Ils nous ont rendus aveugles aux règles de leur système… et tout en étant aveugles, ils nous ont volés… Quand ils disent « faire une tuerie » (make a killing) dans leur jargon économique, « Toucher le jackpot, gagner beaucoup d’argent », pour faire du profit, ils le pensent vraiment, nous avons été tués légalement… C’est un crime de guerre! (Dans un LANGAGE DE GUERRE). Ils ont juste agi en silence (GUERRE SILENCE PAR ARMES SILENCIEUSES), et ne nous ont pas fait savoir que nous étions attaqués… ».

===

C’est parce que la police n’est pas la police ! … c’est le bras armé du système bancaire « privé » de la Réserve Fédérale américaine, la police est dans un endroit dangereux, ce sont des gens qui ont quitté leur propre pays, afin de servir et de faire respecter une devise étrangère (le dollar, le dolens, le dol, la douleur), c’est de la trahison, comme je l’ai dit, c’est un crime dangereux pour toutes les personnes impliquées, mais les personnes qui l’ont mis en place ne seront probablement jamais retrouvées quand la merde frappera le ventilateur… (ILS sont Partis depuis bien longtemps). J’ai fait ce que vous avez fait aussi, j’ai perdu mes voitures, ils ont détruit mon entreprise, j’ai passé de nombreuses nuits en GAV, j’ai été accusé de terrorisme… et tout était faux. J’ai eu des menaces de mort (de la Police) et j’ai été tabassé, jusqu’à pisser du sang et ceci par de hauts responsables de la police! C’est très dangereux d’interférer dans leurs crimes, ou contre trésor public, mais comme vous le voyez, dès que vous douterez de quoi que ce soit, qui est mentionné dans cette vidéo de divertissement, vous serez confrontés à de réelles menaces; et cela devrait être le signe pour vous, qu’ils ne sont peut-être pas ce qu’ils prétendent être!

Les policiers sont dangereux, ils sont idiots! Ils suivent les ordres sans poser de questions, tant qu’ils sont payés… mais ils les ont aussi pendus par milliers au procès de Nuremberg, ils ont été blâmés, parce qu’ils ont suivi des ordres qui étaient criminels, la police a fait respecter le crime, sans la police les esprits criminels derrière l’escroquerie n’auraient pas la force de la mettre en œuvre. Regardez le système NAZI après la guerre, les officiers subalternes ont été pendus, mais les bureaux des haut-rangs et haut-gradés ont été mis en charge (de nouveau) de cette nouvelle (entre)prise de contrôle (gouvernement); et la plupart (opération Paperclip) ont également reçu une nouvelle identité aux États-Unis… C’est pourquoi la police a peur, si le système est craqué, et exposé  comme la fraude qu’il est vraiment… Je n’affirme pas que c’est cela, mais je pose juste des questions..

Elle (la policière) est fonctionnaire mais vous n’êtes plus le public, c’est ça l’arnaque, vous avez été converti (Arts et Métier de  la conversion, maçonnique) en serviteur du fonctionnaire, le Tiers! (Et le Tiercé!). Le public est le chrétien debout (certificat créditeur), mais parce que vous n’êtes pas là (bureau du créditeur), le fonctionnaire se met à la place du chrétien public, et crée une naissance débitrice (ticket de caisse), et vous offre cette seconde naissance, à toi et à TOI, et (nous) l’acceptons parce que nous avons fait confiance au gouvernement pour faire ce qu’il fallait pour gérer notre Patrimoine. Mais le gouvernement est en réalité une bande de banquiers privés qui se font appeler « GOUVERNEMENT », et qui ont pris la place du fonctionnaire (remplacé par des FONCTIONNAIRES). Une fois que le public est amené à agir comme le débiteur de l’entité administrative privée, en se faisant passer pour le gouvernement (usurpateur= coupable; identité= leurre), vous restez alors le serviteur de leurre entité privée, et vous perdez votre statut de public, que l’administrateur privé devrait vraiment servir. C’est pourquoi cette femme policière a refusé de vous aider, parce que vous détenez l’Acte du Nom de famille, et que c’est la preuve que vous n’êtes plus celui qu’elle doit servir; c’est même vous qui devez maintenant la servir!!!… il ne s’agit pas d’eux, il s’agit de notre position! (poste/politique)… Tenez leur certificat/acte de naissance d’ÉTAT et vous n’êtes pas le public! (Patricien) … Vous êtes simplement le serviteur fiduciaire débiteur de leur État privé, habilement appelé GOUVERNEMENT…

===

Je n’ai vu aucun Nom sur les certificats de naissance. J’ai vu que les signes : « JOHN HENRY DOE », je n’ai vu aucun nom propre : (Nom) « John Henry Doe ». Si vous traduisez le signe : « JOHN HENRY DOE » en anglais, cela se traduit par : « John. Henry. Doe » et ne se traduit par aucun nom propre tel que : « John Henry Doe » …

Le refus des tribunaux de remettre le premier (vrai/correct) acte de naissance s’est, semble-t-il, généralisé. L’ATTESTATION DE NAISSANCE est la preuve que l’État est le premier dépositaire, et le dépositaire du nom complet : « John Henry Doe ». C’est la preuve que vous ne l’êtes pas : John Henry Doe, vous êtes seulement : John Henry, tel qu’identifié sur ce certificat.

Je suppose que le fait que vous connaissiez l’existence d’un tel certificat détruit leur autorité sur vous, car ils n’ont autorité que sur la dénomination sociale: « John Henry Doe », et ils n’ont aucune autorité sur le vrai vous : « John Henry » … (Alors que vous « supposez », que vous êtes: « John Henry Doe », vous tenez (titulaire) leur Nom (leur Titre, qui est donc Titrisé), et vous avez perdu votre vrai nom : « John Henry ») Ils sont censés vous fournir les informations que vous avez demandées, mais il semble que les NAZI aient envahi nos pays par un nouveau système de guerre silencieuse (la troisième guerre mondiale est silencieuse). Alors maintenant que nous commençons à nous en rendre compte, ils ne vont pas aimer ça… On dira que la CIA est la machine de guerre résiduelle des NAZI et qu’elle vient de se déplacer vers les États-Unis… Les tribunaux australiens se sont penchés sur ce problème des CERTIFICATS/ACTES DE NAISSANCE, après que ma vidéo ait été rendue publique. Les tribunaux australiens ont donc également empêché les gens d’accéder à ces certificats de naissance… C’est un sujet de préoccupation…

J’ai fait faire une copie en présence d’un juge de paix, et une autre copie afin de pouvoir garder l’original que j’ai reçu du tribunal (dans un endroit sûr); parce la dernière fois que je suis allé chercher une autre copie, j’ai été forcé de quitter le tribunal par la sécurité et sans le certificat… donc même pour moi maintenant, il est difficile d’obtenir plus d’informations du tribunal…

La police, ici en Australie, ne distribue plus de contraventions écrites pour excès de vitesse, etc., sur le bord de la route, elle envoie tout par la Poste parce qu’elle craint maintenant que ses documents, écrits sur place, soient critiqués et remis en question; parce qu’ils sont vraiment des contrefaçons; et donc cela inquiète la police quant à la validité de ses propres documents, c’est que le gouvernement oblige maintenant la police à ne prendre que les informations, et à envoyer les contraventions pour excès de vitesse, etc. par la poste, comme cela devrait vraiment être le cas d’ailleurs… (car tout ce qu’ils ont le droit de faire, c’est de verbaliser, parler et proposer un contrat…).

Il semble que mes vidéos provoquent des changements au sein des gouvernements, ce qui les rend plus prudents lorsque les gens commencent à remettre en question la validité de leur système… Au moins maintenant, vous connaissez les informations d’enregistrement et votre nom est correct; vous savez lire votre certificat/acte de naissance. Donc même maintenant, si on vous demande votre « nom et date de naissance », vous pouvez donner le nom correct (prénom chrétien seulement) et la date de naissance correct, qui est la date d’enregistrement’ alors s’il y a un conflit, commencez à demander à la personne qui veut vos informations, ce que, elle suppose, être « le nom » et « la date de naissance »… (si cette personne sait mieux que vous qui vous êtes!)

Votre consentement est nécessaire pour accepter le faux certificat de naissance et notre consentement vient du fait que nous ne connaissons pas la vraie réponse à la question : « Quel est votre nom et votre date de naissance ».  Alors lorsque vous connaissez votre vrai nom (prénom(s) seul(s)), et que la Police vient vous demandez d’accepter l’autre (ou celui qu’elle vous dicte); Demandez-lui, si elle (la Police) peut vous dédommager, car si elle vous oblige à accepter le Nom de famille et la date de naissance au/en lieu du vrai Nom… c’est l’acceptation d’un contrat, de la servitude volontaire (du débiteur), de l’administration de la personnalité juridique, alors vous devez être payé en échange, si vous négociez correctement! Car vous pouvez travailler gratuitement si vous l’acceptez!

Les banquiers privés étrangers ne veulent jamais que vous sachiez qui vous êtes vraiment, car lorsque vous le savez, vous pouvez les accuser d’être le premier/vrai débiteur, et cela est attesté/prouvé par leurs propres documents…

Malheureusement, je pense que l’Australie est sous occupation militaire étrangère et que tous les tribunaux ne sont que des tribunaux militaires (Outlawed Star Chamber Courts, les Chambres où la caméra tourne…), ce qui fait que la compétence de ces tribunaux relève des codes militaires tels que le Lieber Code ou code militaire américain. Le Lieber Code codifie la loi martiale.

Si nous, le peuple, pouvons comprendre leur jeu, nous pouvons au moins entrer dans leurs tribunaux en jouant le même jeu mais, jusqu’à présent, ce système militaire a été largement caché aux masses publiques; et beaucoup de gens ne sont pas conscients du type de gouvernance qui a pris le contrôle de l’Australie aujourd’hui.

Un autre fait troublant est que les gouvernements australiens sont enregistrés comme « non-organisations » sur DUN & BRADSTREET, qui est une branche de la SEC US; laissant ainsi tous les Australiens, qui servent ces forces de police étrangères, assujetties à la Trahison, sans aucun soutien de l’organisme gouvernemental, parce qu’il n’existe pas légalement, ni légitimement. Et comme le souligne mes recherches grammaticales, utilisant un texte latin avili/dégradé; cela  annule tous leurs documents (de leurs gouvernements étrangers de style « gouvernance corporative »), à la condition que vous soyez conscient de la tromperie.

Il y a deux naissances à un trust, celle du créancier et celle du débiteur, vous devez décider dans quelle naissance vous voulez être « ancré/encré »…

L’information de l’acte de naissance du créancier figure sur votre Acte de naissance de l’État Civil, et les banques ont besoin de cette information lorsque vous obtenez un prêt. Si vous détenez le certificat/acte du créancier, je suppose que l’État devient alors votre débiteur! Mais que pendant que vous détenez (titulaire) l’Acte du débiteur, l’État devient le créancier/bénéficiaire…

Il ne s’agit pas d’obtenir un nouveau certificat, mais de trouver « l’autre » Acte, qui a toujours existé depuis votre « naissance » et qui n’a peut-être pas été délivré le jour de votre naissance… Une personne est une société, donc le mot « naissance » se rapporte au jour où la personne a été constituée (corps, corpus juris, constitution, personnalité juridique), je ne peux que le supposer…

Le certificat à gauche (Certificate of Birth), est ce à quoi il ressemble dans le Queensland, il est différent du State BIRTH Certificate… J’ai remarqué que quelques officiers d’État Civil sont devenus belliqueux en ce qui concerne la remise du CERTIFICAT DE NAISSANCE ou même des informations s’y rapportant, mais certains certificats de naissance (Acte de Naissance) contiennent toutes les informations dont vous avez besoin, sans avoir besoin du certificat de gauche (Certificat de Naissance). Si vous détenez une pièce d’identité nationale, ils n’ont peut-être même pas le droit légal de vous la remettre, alors gardez cela à l’esprit également…. La Nouvelle-Galles du Sud fait peut-être quelque chose de différent? (Romley est du QUEENSLAND).

Le problème avec la gouvernance d’entreprise est qu’une entreprise ou une société, a le droit de garder le silence, alors qu’un véritable gouvernement n’a pas le droit de cacher des informations publiques au public. Ce type de gouvernance d’entreprise est ce qui se passait au Moyen-Âge! Entre 500 et 1000 ans après JC, c’est la période des fameux Dark Ages (Ages Sombres) anglo-saxon; mais j’ai le sentiment que le système jésuite essaie de le ramener, par la suppression de l’information; même si nous avons une société qui a la capacité de transmettre l’information, il semble qu’ils transmettent aussi beaucoup de fausses informations, afin de bombarder les masses de tant de merde que les masses seront incapables de déchiffrer la vérité de la fiction…

En réalité, oui, votre nom de famille a été confondu à votre nom de baptême (prénom(s)), et le serpent s’est interposé entre les deux… pour reprendre la métaphore de la Bible… c’est les deux arbres dans le jardin d’Éden (Terre) qui sont les symboles de votre position et (im)posture politique (pole/poste/position/sonde de profondeur/posture), presque comme une sonde négatif ou/et positif, qui crée le flux de courant (monnaie) d’une borne à l’autre, et selon la borne/posture auquel vous vous êtes attaché, va dépendre la charge négative ou positive que vous détenez…

C’est un concept tordu, mais qui prend tout son sens quand on y regarde de plus près… Si vous ne retrouvez jamais le chemin du côté chrétien (la position du Christ, la voie de ‘Dieu’), le serpent n’aura jamais à rembourser ce que vous vous êtes emprunté, si vous ne revenez jamais le chercher…

(C’est pourquoi il y a deux actes de naissance, celui du débiteur et celui du créancier).

Le serpent (state/satan) (l’état dans lequel tu te trouve, positif/négatif… posture/imposture) se tient au milieu des deux rives (banques/berges) de l’égout (détroit), et gère le flux de courant du débiteur vers le créancier. Alors que vous avez quitté le bureau du créancier, maintenant vide, vous vous (dé)tenez dans le bureau du débiteur, (Arbre de la connaissance-mort, naissance du con) vous n’êtes plus dans le bureau du créancier (Arbre de la Vie).

Alors que si vous laissez le serpent le recouvrer (recouvrir), en tant que mandataire qu’il devrait vraiment être; alors vous n’aurez jamais à vous rembourser; parce que, soi-disant, vous avez été perdu dans le bureau des débiteurs pendant un temps… (la croix/croie des débiteurs)…

C’est un truc de banquiers et d’avocats, la Reine ne sait que trop bien comment cela fonctionne, c’est ainsi qu’ils maintiennent une telle richesse et se tiennent au-dessus de la loi… Le terme juridique pour une telle tromperie est: « DRY EXCHANGE« , (contrat d’adhésion unilatéral) il identifie une confiance unilatérale, une tromperie, un contrat inconcevable… C’est ce qui vous est fait, à nous tous… ils brûleront tous en enfer un jour

Le consentement à accepter une fraude par courrier (ledger), est totalement le fruit de votre propre action ou de votre stupidité, mais si l’État vous le remet, celui qui vous le remet peut être poursuivi pour « mise en circulation d’une contrefaçon » ou fraude, ou même tentative de corruption/escroquerie!

Le courrier est comme un Tiers ou une Partie Tierce, qui renvoie simplement un courrier à son expéditeur, et si vous le remettez dans la boîte aux lettres… marqué de : « Retour à l’expéditeur/l’envoyeur« , cela fait de vous le seul responsable de leurre/cette tentative de vous conférer une telle fraude sur le dos par le biais de ce courrier.

La lettre se lit comme suit : Si elle n’est pas réclamée ou si elle n’est pas livrée, retour à l’adresse de l’expéditeur, ou des mots à cet effet; ce qui signifie que si vous ouvrez la lettre, vous avez fait une « ré-clamation » (claim/clameur/publicité) sur la succession/héritage/patrimoine (Le Patrimoine de la Dette???) qui y est logée/cachée. Cependant, aucune autre personne ne peut être blâmée pour votre stupidité, mais lorsqu’un agent de l’État vous remet un(e) ticket/amende, en tenant un pistolet, et qu’il vous menace (car étant malheureusement aussi sans cervelle)  et qu’il est aussi grammaticalement ignorant (illettré), tout en assumant/maintenant sa position d’Autorité (sur vous); alors cela peut s’avérer dangereux pour cet agent, surtout si la personne à qui, il remet le ticket-amende sait lire!

Dès lors qu’une présomption est mise en doute quant à sa validité; et si vous avez connaissance des erreurs grammaticales logées dans la tentative d’accusation dudit document présenté; un tel fait peut détruire ce système, employé par l’État et qui vous tient sous contrôle, par le biais d’une fausse présomption/accusation (faite par un policier, huissier ou autre agent!). Un tel fait peut détruire cette autorité présumée et entraîner des poursuites pour dommages et intérêts massifs contre un tel État, en relation avec une tentative de cet État de faire passer un faux document, c’est purement et simplement de la Fraude… Enfin, je suppose !!! lol … d’une manière divertissante, je ne suis pas avocat, donc ce n’est pas un conseil juridique que je vous donne, c’est une présomption de ce qui pourrait arriver… une histoire divertissante que je vous raconte…

===

Eh Oui, je commence à voir apparaître des certificats de naissance américains marqués: « JOHN HENRY DOE », et c’est un « SIGNE/SIGLE » et non un Nom ou un Prénom en anglais. Lorsque JOHN HENRY DOE est traduit en anglais, on peut lire « John. Henry. Doe ». et non pas « John Henry Doe ». J’ai remarqué que dans certains États américains, en bas à gauche, il est indiqué que le certificat provient d’un autre document. Ce n’est pas non plus facile à obtenir en Australie, ils demandent une pièce d’identité d’État, et une fois que vous avez présenté un permis de conduire ou une pièce d’identité d’État, ils ne vous remettent pas le CERTIFICAT DE NAISSANCE ou, s’ils le font, ils l’envoient à votre « adresse postale », ce qui fait que John Henry, en tant que fiduciaire du Certificat/Acte du Créancier, vous rend, à nouveau, Débiteur (par l’officine de la Poste qui est militaire). Je suppose qu’ils ne veulent pas que quelqu’un tienne le Compte du Créancier (Créditeur) parce qu’il renvoi à la Réserve Fédérale US, enfin, à ce que son travail/utilité était vraiment avant 1933 ou 1913, « donnez-nous l’or et nous réglerons les dettes« … était leurre SLOGAN. Donc si vous étiez le créancier de la BANQUE, alors ils doivent régler vos dettes, donc ils ne vont pas faire la Publicité d’un potentiel Compte du Créancier, Créditeur, enfin je suppose…

===

Il y a une maxime, « le fait annule la présomption« , c’est-à-dire qu’il l’emporte sur la présomption. Si vous supposez que le Nom de famille était votre Nom, mais que vous prenez ensuite conscience d’un fait qui vous identifie comme n’ayant pas de Nom de famille, tout ce que vous avez présumé s’envole en fumée.

Un magistrat ou un juge peut-il prouver que vous avez un Nom de famille, alors que vous détenez la preuve que vous n’en avez pas?

Le magistrat ou le juge peut-il prouver que vous avez un Nom de famille ?

Non! Seulement si vous, vous « croyez » en avoir un, alors pensez-y…

Si vous aviez un prêt immobilier, et que vous découvriez que c’était une contrefaçon, s’agit-il toujours d’un prêt immobilier?

Comment une banque peut-elle s’y tenir, si elle a la preuve que c’était une contrefaçon ou qu’un Nom n’y figurait pas vraiment?

Cela devient « rien »… C’est là qu’il faut du cran et des tripes, car LEURRE gouvernement opère sous l’emprise du terrorisme, de la peur, de l’extorsion et de la menace. Il faut donc beaucoup de cran pour les interroger par rapport à leurs preuves d’existence (qu’ils sont légitimes/légaux)… Ils n’existent pas de manière légale, mais ils peuvent vous donner un coup de poing dans le dos, si vous doutez de leurre Existence

Maintenant que je sais… … la vie d’administrateur de dettes et d’endetté, n’est pas si mal, si vous faites ce qu’il faut pour, et si vous suivez les règles de l’État… mais pour moi, j’ai fait ce que j’ai fait sans savoir ce qui m’attendait, alors j’ai dû aller jusqu’au bout… Si j’avais su ce que j’allais vivre, je n’aurais probablement pas eu le courage de le faire… mais je suis heureux de la situation dans laquelle je me trouve, même si, à l’heure actuelle, elle est effrayante. Le problème, c’est que tout cela n’est qu’un mensonge et une fois que vous savez que c’est un mensonge, c’est trop dur de revivre un tel mensonge… On ne peut plus revenir en arrière. Je suppose que c’est une question de Morale plutôt qu’un style de vie bien commode. Alors toi que fais-tu? … lol …

« L’âge des ténèbres a été l’âge de la suppression de la Vérité, nous entrons dans l’âge des ténèbres ! nous devons faire attention… »

Je vois les choses de cette façon : une société est, ce qui fait une personne, et une société est une constitution et incorporation de deux choses: à savoir le prénom et le Nom de famille. Je suppose que l’État ne possède ni le prénom, John Henry, ni le Nom de famille, Doe, (ils peuvent cependant avoir des droits d’auteur sur le symbole « DOE »); et même sur leurs propres documents, ils semblent garder la séparation, mais une fois que « nous » supposons que John Henry et Doe existent en tant que : « John Henry Doe », ils peuvent avoir le droit de supposer que nous avons consenti à devenir des sociétés-personnes, en acceptant de détenir le Nom : « John Henry Doe » étant l’incorporation de « John Henry » et « Doe », faite par nous (présomption), et non par eux… Il semblerait qu’ils n’aient aucune juridiction sur « John Henry », mais ils possèdent les droits d’auteur de toutes les « incorporations » et « sociétés », de sorte qu’au moment même où vous devenez le « nom incorporé » : « John Henry Doe », vous perdez votre véritable identité de votre vrai (pré)nom chrétien: « John Henry », et une fois que vous prenez/revêtez le faux nom d’État : « John Henry Doe », ils supposent que les droits donnés par Dieu qui étaient attachés à votre vrai (pré)nom chrétien : « John Henry » ont été abandonnés, et donc ils récupèrent votre vrai nom et le Patrimoine qui va avec… et qui y sont attachés, et les administrent pour vous, jusqu’à votre retour ou « réveil » … La plupart ne se réveilleront jamais

Je pense que c’est tellement vrai que beaucoup vont se rendre compte qu’ils ne peuvent pas survivre sans la galère négrière de l’État, et donc ils resteront à bord de la galère étatiqueLorsque la société sans argent liquide aura été instaurée par le système bancaire, il sera presque impossible pour les gens de survivre aux sept années passées (sans argent), hors de cette galère négrière (navire esclavagiste), sans argent liquide, et de  se débrouiller tout seul sans rien, afin de laissez au Temps (7 à 10 ans), le temps de tuer la personnalité juridique et donc de tuer le Nom du Débiteur.

La seule façon de tuer le Nom de famille est de ne jamais l’utiliser pendant sept ans (possiblement 10 ans en France, voir les textes), afin de créer la « présomption » qu’il n’existe plus, et qui confirme que le Créancier présumé vivant est le débiteur qui a disparu puisqu’il n’y a pas de certificat de décès. Les banquiers ne veulent pas que le Créancier/Créditeur revienne à la (re)naissance du sujet (résurrection), ni que leur tromperie prenne fin…

===

L’État règle tous les comptes, mais lorsque vous avez reçu une lettre (ledger= pierre tombale) ou une facture par courrier, est-ce bien votre compte? Si vous revendiquez un tel compte comme étant le vôtre, vous avez accepté de régler la facture pour l’État. Vous devez avoir supposé que vous étiez le Fiduciaire de l’État, et non le Bénéficiaire, pour avoir ainsi ouvert ce courrier, et faire votre réclamation sur celui-ci… pensez-y…

===

S’il y a deux certificats/actes de naissance, peut-être que le choix du certificat de naissance que vous détenez détermine ou identifie votre « choix » sur votre situation/position juridique? Débiteur ou Créancier, (Trustee)…

Si vous ouvrez le registre, (Le courrier), si vous brisez le « sceau » de l’enveloppe, et que vous faites « réclamation » de ce courrier, qui contient la facture, alors tout ce que je peux vous conseiller, c’est de régler la dette. Vous avez consenti à faire cette réclamation/déclaration d’être détenteur sur ce courrier, vous devez donc régler la dette qui s’y trouve… Votre Nom figurait-il sur le courrier??? … Si ce n’était pas votre Nom, alors qui est-ce?

===

Le nom de famille n’est pas votre nom, et il ne figure pas sur votre certificat de naissance comme votre nom, donc si ce n’est pas votre nom, il doit être la propriété d’une autre personne, et si vous l’utilisez ou le détenez, vous devenez le fiduciaire de la propriété d’une autre personne (vous l’usurpez et vous êtes donc coupable et un fraudeur). Si vous le (NOM) maltraitez, le propriétaire risque de s’énerver. Ils vous l’offrent pour que vous puissiez entrer dans leur système politique (policier= sécurite sociale= SS), mais si votre gouvernement est une société privée étrangère, telle que le COMMONWEALTH OF AUSTRALIA enregistrée auprès de la UNITED STATES SECURITIES AND EXCHANGE COMMISSION (SEC US), Washington DC, (District of Columbia) comme l’ont fait de nombreux pays (CANADA, etc…), alors peut-être devriez-vous vérifier que vous n’avez pas commis de Trahison envers votre propre peuple et votre pays

Cette escroquerie s’est produite dans le monde entier, et la plupart des gens ne sont pas conscients de ce programme caché, visant à détruire la nationalité de chaque pays, mais les faits sont bien là. Si vous êtes citoyen d’une société enregistrée dans le district de Columbia, et non dans les districts de votre propre pays, alors demandez-vous si vous avez commis une trahison, même si c’est peut-être à votre insu, une fois que vous savez, comment pouvez-vous continuer à vivre comme cela?

===

Le créancier chrétien (créditeur) et le débiteur païen (paye encore/paysan-corps) sont tous deux des positions fictives au sein du trust. Il existe un certificat de naissance (Acte et/ou Extrait de naissance) pour le bureau du débiteur païen : « SMITH » et il existe également un certificat de naissance (Acte ou autre certificat de Naissance) pour la partie créancière du trust : « JOHN HENRY » … C’est ce certificat qui est difficile à obtenir. Le prénom chrétien du défunt/mort (JOHN HENRY) écrit tout en majuscules/capitales, est né à la date d’enregistrement, alors que le SMITH est né à la date de naissance. JOHN HENRY et SMITH sont tous deux des noms de défunts. C’est pourquoi ils apparaissent dans le registre des morts EN TEXTE TOUT MAJUSCULE/CAPITAL DEGRADE… (ainsi que dans la marge de ton ACTE DE NAISSANCE)… C’est le texte des pierres tombales…

===

Crois-tu que Jésus-Christ a existé ou crois-tu que Jésus-Christ est en toi?

Le Christ est peut-être le système. Le pape (Vatican) est le vicaire du Christ, son Représentant et VRP, de sorte qu’il se peut que le pape occupe la fonction de Christ, et que le pape soit le serviteur du peuple, mais aussi le Maître de la « Personne » … (Selon la/ta position politique au sein du système). (Les gens et les personnes ne sont pas les mêmes, les gens sont le public, les créanciers; les personnes sont les citoyens, les fiduciaires, les débiteurs).

Comme le Christ, il a deux rôles, servir l’homme et frapper les prêteurs d’argent, les agents de Mammon.

Dans le dictionnaire juridique BLACKS LAW, (de mémoire), il y a deux types de chrétiens, les Quasi-Chrétiens et les Chrétiens de Cour/Tribunal (Chrétien tout Court), (débiteur-créancier dans le Jardin (Cour) Éden, étant le Patrimoine-Trust). Si vous y pensez, ces « personnes » qui entrent dans l’église le dimanche, sont-elles les Quasi-Chrétiens ? (Ils portent le NOM mais prétendent adorer le Christ)…

L’histoire du Christ semble se répéter à travers le temps, ce qui pourrait signifier que le Christ est un code de systèmes monétaires-dettes utilisant la « Domination/Patrimoine accordée par Dieu » comme sécurité/garantie.

Remarquez que les banques sont maintenant des « banques de réserve » (de chasse?), ce qui signifie que la Réserve est la richesse minérale et énergétique d’une nation qui est toujours dans le sol, toujours en réserve et qui est la sécurité/garantie du système bancaire de la Réserve fédérale US, ce qui signifie que nous, le peuple, avons promis notre « droit donné par Dieu », notre droit de naissance à la nation (Accès gratuit à la terre et à ses ressources) sur laquelle nous sommes nés, comme sécurité/garantie du système de billets de banque de la Réserve fédérale.

Nous (nos certificats de naissance) sommes devenus l’or détenu en sécurité/garantie… Est-ce le Christ? … Le Christ est-il réel? Cela dépend de notre position dans le système, je suppose. Je pense que le Christ peut très bien être ce système, alors sommes-nous le Quasi-chrétien ou le vrai chrétien? …

Si nous comprenons le système, nous pouvons avoir une meilleure compréhension de notre position « au sein du Christ » … (Au sein du système chrétien) …

Remarquez, il y a deux mots pour décrire le Christ, « Jésus » et « Christ »; et remarquez aussi que les quasi-églises qui s’occupent des chrétiens SURNOM, adorent « Jésus », … Si vous lisez CHRIST dans son texte symbolique, il se lit : le Trésor (T) qui est avec le Serpent (S) est avec l’Un (I) qui est avec Rome (R) est avec la Hiérarchie (H) avec le Créancier (C); mais JÉSUS se lit : Le Serpent (S) qui est avec les Enfers (U) (Underworld) qui est avec le Serpent (S) est avec l’Équité (E) du Joker (J)…

===

Le Christ et Jésus sont-ils le créancier et le débiteur du système chrétien?

Il y a quelques années, un ancien de la tribu des Black Fellow d’Australie (aborigènes) m’a expliqué ce qu’était pour moi le « Dreamtime« . Il a dit que le Dreamtime était l’histoire de la vie qui n’était décodée que par les anciens de la tribu, afin que le secret de l’histoire du Dreamtime, qui était en fait un code pour la vie,  »quand bouger, quand les pluies arrivent, quand brûler, où se trouve l’eau, où la chasse se déplace au fil des saisons », tout cela raconté comme une histoire que tout le monde connaissait, mais dont seule l’élite de la tribu connaissait le « code » de l’histoire du Dreamtime. Cela a été fait afin de tenir le pouvoir de la sécurité de la tribu dans quelques mains sobres, afin de maintenir le contrôle sur les jeunes guerriers de la tribu, afin qu’ils ne prennent jamais le contrôle de la tribu parce qu’ils ne connaissaient pas le code du temps du rêve (Dreamtime) de la vie… Le Christ est-il la même chose? Juste un code qui n’est déchiffré que par l’élite afin de garder le contrôle des masses?

===

La « naissance » n’est pas « née », la « naissance » se rapporte à la naissance d’une « personne » et non d’un homme; donc la personne est l’incorporation à une position/un poste au sein d’un trust. Êtes-vous né(e) avec les débiteurs ou chez les créanciers? (Y a aussi un problème avec ‘naissance/n’essence’ et ‘naître/n’être’).

La naissance est l’endroit où vous avez garé/ancré votre corps, vous êtes-vous (r)attaché au chrétien ou au païen qui se fait un sang d’ancre?

Il y a deux naissances parmi lesquelles vous pouvez choisir, et elles ont toutes deux un certificat/acte, vous devez juste choisir le bon… Ce n’est plus très facile d’obtenir l’acte de naissance chrétien appelé CERTIFICAT DE NAISSANCE.

Ils, l’administration de ce trust, comptent sur nous pour ne jamais savoir qu’il y a deux côtés à ce trust, donc ils ne veulent jamais que vous reveniez en tant que créancier, parce que cela place l’administration (le gouvernement) comme débiteur, surtout si vous revenez en tant que créancier… Tant que le créancier est absent, l’administrateur « assume » la qualité de créancier et détient un pouvoir de direction… (C’est pourquoi la police demande votre nom et votre date de naissance afin de s’assurer que vous êtes le débiteur par consentement).

Vous ne pouvez être que le créancier ou le débiteur, c’est un choix; comme celui qui a été proposé à Adam dans le jardin d’Éden; alors, si vous mangez le fruit de l’arbre de la mort (vous devenez l’usufruit de la maison des débiteurs) vous mourrez à coup sûr! C’est-à-dire que vous serez présumé mort, perdu en mer (parti en guerre); et l’administrateur prendra votre poste de créancier, et vous nommera comme administrateur de votre propre Patrimoine… Vous avez ainsi perdu votre pouvoir de direction (Dominion) sur vos propres biens (Patrimoine, Trust, Fiducie) tant que vous restez dans la maison des débiteurs, (en tenant le nom de famille).

la personalite juridique propriete fiducaire
le NOM est la Personnalité Juridique est donc propriete de l’État, le fiduciaire et débiteur!

===

Avez-vous un compte bancaire?

Si vous en avez un, cela signifie que vous devez avoir utilisé votre acte de naissance de l’État (celui de droite, débiteur) comme ‘pièce d’identité’ (pièce= monnaie), car une banque a besoin de votre acte de naissance comme ‘pièce d’identité’ pour vous accorder un tel compte!

Je n’ai pas de compte bancaire pour cette raison. Je ne construis pas de documents frauduleux en utilisant un langage gestuel dévalorisé lors de la construction de titres de créance. C’est ce que font les banques et le gouvernement. Ouvrez-vous le courrier des autres, du gouvernement ou des agences et ou des subdivisions du gouvernement présumé? Alors vous réclamez vous-même la fraude!

===

Ces 2 certificats constituent une preuve de titres et garantie du côté du débiteur et du côté du créancier; afin que vous soyez avisé de la situation; et pourtant moins d’un individu sur un million, lit correctement ces certificats, afin de « ne pas » entrer dans cette fraude à l’Ignorant. Vous êtes libre de commettre une fraude si vous y consentez, mais si vous ne comprenez pas les faits figurant sur ces certificats/actes de naissance; vous pouvez avoir, vous-même, commis une fraude par erreur, et perdu l’identification de votre propre titre/garanti/patrimoine/trust, étant donné qu’il s’agit de votre propre part des richesses minérales et énergétiques du pays où vous êtes né… Alors demandez-vous, si vous êtes titulaire d’un compte bancaire, car si c’est le cas, vous devez avoir utilisé un acte de naissance, comme pièce d’identité, car vous ne pouvez pas obtenir un compte bancaire sans acte de naissance??? C’est l’avertissement que je vous fais ici, à prendre ou à laisser.

===

Je remarque qu’il y a deux certificats de naissance, c’est-à-dire deux naissances préparées pour que vous donniez naissance à votre équité, le premier accorde le titre légal à la société étrangère étant la RÉSERVE FÉDÉRALE des États-Unis et son système, confirmant que vous détenez le titre équitable; et le titre légal débiteur de votre équité est avec le SYSTÈME BANCAIRE DU CARTEL FÉDÉRAL… Ce statut vous place en tant que directeur de l’équité (Créditeur), étant votre droit de naissance à votre propre pays, le Canada étant un pays riche en minerais et en énergie. Ce statut signifie que la Réserve fédérale américaine doit régler toutes vos dettes comme elle l’a dit en 1933, « donnez-nous votre or et nous réglerons vos dettes« …

Alors comment la banque s’en sort ? Elle vous offre un nouveau certificat/acte de naissance, qui vous rend le titre légal de votre dominion-patrimoine-héritage, mais sous un nom différent, et c’est ainsi qu’elle a réalisé la conversion (chrétien -> païen: religion de la Dette/Babylone) qui (re)met le titre équitable entre ses mains (propriétaire), vous rendant ainsi le dépositaire (titulaire) de celui-ci...

Ce deuxième acte de naissance est la nouvelle preuve que vous êtes maintenant le détenteur du titre légal de leur patrimoine (titulaire), et vous devez régler toutes les dettes de celui, qui vous a accordé ce nouveau et deuxième acte de naissance, étant le titre légal qui vous rend le fiduciaire de leur domination-patrimoine; alors que le premier acte de naissance les rendait fiduciaire de votre patrimoine… La seule raison pour laquelle vous détenez le deuxième certificat de naissance est que vous ne saviez pas qui vous étiez, « votre vrai nom et votre date de naissance »… Je suppose que dès que vous trouvez votre vrai (pré)nom, vous trouvez votre premier Acte de naissance, et si vous réussissez à l’obtenir, alors ils ne pourront plus prouver que vous êtes leur tuteur, sans exposer la/leur fraude… C’est pourquoi il peut être dangereux de le savoir… c’est une escroquerie, dangereuse à exposer.

J’ai l’impression qu’ils s’inscrivent d’abord chez nous, car le premier acte de naissance semble les placer comme le premier détenteur du titre légal, (le premier débiteur). Donc, c’est pour ce cela que je pense qu’ils doivent s’inscrire d’abord chez nous, afin de nous offrir un titre légal, mais sous un autre nom, afin de nous tromper en agissant (et pour que nous agissions) comme le débiteur de notre propre capital. Eux, le serpent étranger offshore, nous placent ainsi sous tutelle en tant que bénéficiaire en premier lieu, parce qu’ils savent que nous ne nous rendrons jamais compte que nous sommes le premier créancier; mais au moment où ils en ont fini avec nous, (ils nous ont trompés depuis notre naissance) ils deviennent le créancier et nous devenons le débiteur, en payant nos propres dettes deux fois. (Ils prennent tous les bénéfices et les bénéfisc de pute).

Ce que je pense être le remède, est bien d’entrer en tutelle (pour gérer/administrer ce patrimoine), mais qu’ils restent bien ensuite le premier débiteur, et ne nous fassent pas tomber pas dans le piège de devenir leur débiteur. De cette façon, ils deviennent victimes de leur propre escroquerie en ne pouvant pas nous restituer les titres légaux… Donc, ce que je suppose, c’est que, bien sûr, nous entrons dans leur navire (mais en tant que passager et pas comme l’équipage-rameurs), et si nous comprenons ce qu’ils ont l’intention de faire (de nous faire travailler contre une pauvre pitance sur LEURRE galère, comme marin/équipage et pas comme passager); nous contrecarrons alors, leurre mouvement, et nous leur retournons leur fraude dans la tronche… Alors ils ne peuvent jamais s’échapper de leur propre tutelle, à moins qu’ils ne coulent leur propre navire, et de cette façon nous ne devenons jamais celui qui est dans le déshonneur, nous ne devenons jamais le belli-gérant (belly, guts, boyau, tripes, duodénum, duellum, dis/deus/dios/dieu… eh oui, Dieu et la Guerre est Belle! ou Baux 😉 ), et cela les empêche de détenir la moindre preuve que nous étions l’ennemi belligérant de leur État (tutelle), ce qui leur donne le droit de nous assumer comme l’ennemi de l’État, leur donnant ainsi le droit de nous tuer (violer, voler, torturer, séquestrer, exploiter, enfermer), afin de garder (pour eux) notre équité/patrimoine…

S’ils coulent leur propre navire, c’est leur perte… Leur navire étranger est en cale sèche sur nos terres, donc s’ils détruisent leur propre navire, nous atterrissons simplement sur nos propres terres en vertu du droit commun… Parfois, si vous donnez à quelqu’un suffisamment de mou/lest (poisson), il se rendra…

===

Oui, le conditionnement dès notre plus jeune âge nous fait passer toute notre vie sous un « nom de famille » et lorsque nous découvrons que ce nom de famille est la propriété de l’État (administratif étranger), et non pas du tout notre nom et ne l’a jamais été; il est tout simplement trop tard pour nous sauver d’une telle escroquerie, de ces banquiers étrangers. Non seulement nous avons été trompés en permettant à un administrateur de société étranger de régner sur nos terres, mais nous avons maintenant le problème qu’il est devenu si armés et si puissant, et que nous sommes tellement dépendant de lui, qu’il peut être presque impossible de s’en débarrasser… Ils ont besoin de votre nom de famille pour avoir la juridiction (pouvoir) sur vous, et vous devez leur donner un nom de famille, si vous voulez en tirer un avantage… vous devez accepter de porter LEURRE NOM DE FAMILLE pour faire partie de leur SOCIETE et en tirer tous les benefiscs/droits (et les inconvénients/obligations!). Le nom de famille vous place dans la juridiction de l’État administratif de cette société étrangère…

C’est un vrai Catch 22 ou Paradoxe, mais si les gens en savaient plus, sur le fonctionnement de ce système, dès leur plus jeune âge (un enfant pourrait comprendre); ceux qui voudraient être libérés de l’administration de cette société étrangère pourraient commencer plus tôt, et cesser de dépendre d’un tel Serpent Usurpateur, pour finalement prendre pied dans leur vraie vie, dès leur plus jeune âge…

===

Un homme « né », mais une « naissance » est l’endroit où vous garez votre corps, votre capital, votre navire par rapport à cette tutelle (l’Hospital Militaire, Maternité pour l’Éternité!). (C’est biblique, la métaphore de la fiducie biblique) … Le jour de ta naissance, ils créent une naissance (un bite d’amarrage, un port d’attache, un point de livraison des Eaux, un Berce-eaux, un couffin) pour que tu amarres ton corps à l’État (Babylone), et le bureau (barreau) du débiteur sera créé pour toi (Dans les livres de Registres, Bon de Livraison/Connaissement, de l’État Ci-vile), extrait de ton nom de famille comme « Smith », mais rendu dans la langue du monde souterrain (texte marginal) par du texte mort : « SMITH » (Dans la Marge à Gauche de ton ACTE), et ils attachent ensuite ce SIGNE à ton pied (ou ton poignet, Bracelet de naissance, (en)Fer) pour ne pas te perdre. Tu devie(n)s : bébé SMITH… AGENT SMITH…ERS

Quelques semaines plus tard, quand ton père et ta mère ont trouvé un nom pour toi : « Sara Jane », ils créent alors une nouvelle naissance du Créancier pour toi, afin de compléter l’arrangement de confiance/fier-ducie, et cette naissance est identi-fiée comme : « SARA JANE »; c’est la naissance ou la place de parking (place d’amer-rage) pour ton bateau (l’Anneau de Fer) (réserve, une place réservée pour toi) qui est créée à la date d’enregistrement, c’est-à-dire à la date à laquelle l’acte a été enregistré dans le registre du tribunal/État Civil. Le jour de votre naissance, ils ont créé une naissance identifiée comme : SMITH (Certificat de Naissance), puis quelques jours ou semaines après (3 jours normalement en France, série des 3, règles du commerce), ils ont créé une autre naissance identifiée comme « SARA JANE » (ACTE DE NAISSANCE) pour être la partie créancière du trust…

SMITH est la naissance du pôle Débiteur (Politique/Police/Position/Poste/Poteau/Croix/Croyant/Crétin/Droits positifs) et SARA JANE est la naissance du pôle Créancier (Chrétien/Droit Négatif). (La naissance étant une place-compte pour attacher/acnrer/encrer ton corps. Les navires ont une bite/anneau d’amarrage en-fer; berth est une couchette, un lit d’accouchage).

Ceci est fait, afin que vous puissiez quitter le compte débiteur SMITH, et voyager jusqu’au compte créancier SARA JANE à l’âge de la majorité (21 ans, 18 en France) parce que pendant votre enfance vous êtes trop stupide pour diriger votre titre équitable, et gérer la propriété du profit, des redevances etc., versés sur votre compte créancier, SARA JANE. Cependant, quand vous avez 21 ans, (peut-être 18 ans pour une femme ?) vous êtes légalement assez mature pour faire ce voyage depuis le bureau/bateau du débiteur : « SMITH » vers le bureau de naissance du créancier: « SARA JANE »… Pour faire ce déplacement, vous devez connaître la marque d’identification (et les règles de grammaire), le SIGLE (SARA JANE) (PRENOM(S)) et la date de naissance (date de l’enregistrement); donc vous devez savoir qui vous êtes vraiment, vous devez savoir lire et écrire sinon vous rester un illettré, un ignorant, un manant, un cuisinier; vous devez également connaître votre nom : « Sara Jane » comme nom propre (Prénoms) car SARA JANE ou SMITH ne sont pas des noms! Ce sont des marques d’identification ou LOGO. (Langue des signes, SIGNES)..

Voici maintenant une chose difficile à comprendre, c’est qu’au début, c’est confus et c’est censé l’être; le pôle Naissance (la bite d’âmarrage) ou politique du bureau/berceau des Créanciers a un nom de débiteur qui est la propriété de l’Officier d’État Civil, gardien des actes de naissance. Son nom en tant que Nom Propre, est : « Sara Jane Smith », et votre (pré)nom est seulement « Sara Jane » … Si vous réfléchissez à cela, vous verrez pourquoi l’officier de l’État civil a choisi le nom d’incorporation : « Sara Jane Smith » parce que nous, les masses, sommes formées, pour « assumer » (porter la charge/berth/présomption/culpabilité) notre Nom, comme étant le nom d’incorporation Sara Jane Smith, mais lorsque vous regardez sur votre acte de naissance, seul le(s) prénom(s) sont inscrits, ceux que vos parents vous ont donnés; le(s) prénom(s) ou nom(s) de baptême: « Sara Jane », mais lorsque le magistrat appelle Sara Jane Smith, il appelle en réalité son propre nom (le débiteur/payeur/païen), il attend simplement qu’ensuite, l’idiot, le fou, se lève dans son tribunal de droit maritime (bateau pirate), et (ré)clame son nom : « Sara Jane Smith ».

En Australie, Sara Jane Smith, apparaît dans la marge (du Certificat de gauche), et il est indiqué que ce nom est la propriété du Registrar General donc l’État Civil. La marge d’un document est également appelée « Gutter« , la gouttière (intestins) est l’égout, l’égout est la CHÈVRE/GOAT (GOD!) et la CHÈVRE est le symbole de Satan, le BOUC… Si vous ne revenez pas sur le compte chrétien quand vous avez 21 ans, vous entrez dans ce monde satanique de la Chèvre, (tu restes une Chèvre qui se fait défoncer par) le Monde Souterrain (=Souverrain) qui pue le Bouc (la merde et la sodomie), les Égouts, la Fosse septique; C’est la loi et le chemin de l’Eau et des Eaux salies, pour évacuer vos droits (en)fonciers…

Une fois que vous aurez compris le fonctionnement de la tromperie, sans vendre votre âme, par leur initiation/rituel du Crâne & Os (Skull & Bones), cette société secrète et privée, où vous devrez partager en garantie tous vos secrets les plus sombres, pour connaître la fraude, (Le Chantage, vous tiens en laisse, si jamais vous révélez le secret de la fraude). Vous saurez, comment vous comporter, et vous saurez ne pas interférer avec leurs noms.

« Sara Jane Smith » est le débiteur-fiduciaire de « Sara Jane » … « SARA JANE » est le bureau créancier du bureau débiteur « SMITH » … Sara Jane Smith, est la propriété et copyright de l’État, vous êtes seulement Sara Jane … C’est ainsi que fonctionne cette « présomption » que je dénonce mais uniquement dans le but du « divertissement », enfin je suppose.

Si vous ne revenez pas à/vers la naissance du créancier, le Créditeur SARA JANE, après votre 21ème anniversaire, et au bout de 7 ans, Sara Jane, la bénéficiaire du compte SARA JANE, sera présumée perdue en mer, présumée morte et Sara Jane Smith, sera présumée quasi-bénéficiaire du Patrimoine/Trust/Fiducie Créditeur.

Et Sara Jane, qui se présume et pense être: Sara Jane Smith, réglera les dettes de l’État, jusqu’à ce qu’elle puisse retrouver le chemin de ce compte créancier (créditeur). Le processus pour retrouver le chemin du compte créancier SARA JANE, sept ans après votre 21ème anniversaire, est difficile; car vous devez alors tuer la présomption du Nom de famille (NOM), en n’utilisant plus le compte SMITH, ni le nom « Sara Jane Smith » pendant sept ans (10 ans en France?). Mais une fois le chemin retrouvé, SMITH est alors présumé morte, et le compte SARA JANE peut commencer à être « supposé » comme vivant à nouveau; vous donnant le pouvoir légal de direction sur votre propre compte, enfin je suppose…

La réponse à tout cela est un voyage de fou qui doit briser beaucoup d’endoctrinement. Le Droit de la Fiducie (Trust Law): Créancier, débiteur et administrateur, les trois parties… du triangle…. Il peut être dangereux si vous ne savez pas comment il fonctionne…

Les noms chrétiens (prénoms) sont en place et enregistrés, complétant ainsi la mise en place de la fiducie pour le bureau du créancier : JOHN HENRY et le bureau du débiteur SMITH. Ce nom du bureau (Office d’État Civil et Tribunal) du créancier est/sont le(s) prénom(s) chrétien dans la forme TEXTE-SIGNE « JOHN HENRY »… C’est celui que les gens, en général, ne connaissent pas. Ils ne savent pas quel nom et quelle date de naissance ou numéro d’enregistrement donner pour que le greffier général puisse le localiser, parce que tout cela nous a été fait à un si jeune âge que nous ou nos parents n’avions aucune idée de la façon dont l’escroquerie fonctionnait.

Une fois que l’acte de naissance a été établi et que tout est en place à la date d’enregistrement, le gouvernement vous propose un autre acte de naissance qui vous fait naître dans la maison du débiteur de l’État. SMITH est le débiteur, comme sur votre permis de conduire; et JOHN HENRY est l’officine du créancier; mais une fois que JOHN HENRY est joint à SMITH, on suppose que John Henry a accepté d’agir en tant qu’esclave de l’État (et païen/payeur des amendes) en acceptant ainsi l’Acte de naissance de l’État, rendant l’enfant comme titulaire du bureau de SMITH, débiteur de l’État (Civil); et ne détenant plus le bureau du créancier de JOHN HENRY. (Bureau SMITH= État Civil et Bureau JOHN HENRY= Tribunal ou inversement?).

Une fois que l’enfant atteint la majorité, il a le droit de retourner dans le bureau du créancier JOHN HENRY, mais avant que l’enfant n’atteigne 21 ans, l’âge de la majorité, il n’a toujours aucune idée qu’une officine du Créancier ait jamais existée. Et il a toujours supposé (par présomption) que l’Acte de naissance de l’État était le seul Acte de Naissance, alors qu’en fait, il ne l’était pas. Le certificat de naissance délivré quelque temps après la date de naissance est le véritable et premier certificat qui confère le titre légal (tutelle) à l’État étranger (gestion du Patrimoine, tu es toujours le Propriétaire de ton Patrimoine, pour l’instant); et la seule façon pour l’État de nous faire devenir son esclave, et de nous offrir le deuxième et (faux) Acte de naissance de l’État Civil… L’État détient les droits d’auteur sur la dénomination sociale : « John Henry Smith »… Cela semble complexe mais c’est pour que les gens restent confus par rapport à ce qu’ils sont vraiment.

la personalite juridique propriete fiducaire
le NOM est la Personnalité Juridique est donc propriete de l’État, le fiduciaire et débiteur!

===

La carte du Joker

Si vous cherchez la signification juridique du « JOKER » dans le dictionnaire BLACKS LAW, 4ème édition, elle se rapporte à quelque chose dans le contrat ou le document, qui n’est pas vu, à première vue, pour ainsi dire; une sorte de tromperie dans le document, non remarquée pendant son passage, c’est-à-dire, au fur et à mesure du temps passé, le consentement et l’accord deviennent automatiquement tacite, donc après 14 ou 28 jours, car sans contestation… (Parce qu’il a été caché/occulté d’une certaine manière)…

Mes vidéos concernent ces tromperies grammaticales (dans les documents) qui ne sont pas remarquées, par un œil non entraîné à la grammaire. Et ces erreurs peuvent amener les gens à supposer quelque chose qui n’est peut-être pas vrai. Je me réfère dans ce cas au permis de conduire et au NOM. Est-ce, grammaticalement, un Nom? Et si le Nom apparaît comme .. : JOHN HENRY ou JOHN HENRY DOE ou MR DOE, est-ce que le TEXTE EN MAJUSCULES/CAPITALES ressemble à cela, même s’il s’agit d’un Nom Propre ou d’un nom en relation avec un manuel de style ???! Non!!… donc si votre « Nom » apparaît sous la forme d’un texte en majuscules « NOM », grammaticalement parlant, il ne peut pas constituer un Nom.

Alors est-ce qu’un « joker » apparaît dans le document/contrat, afin de donner une impression fausse ou trompeuse?

En fait, un Nom doit apparaître grammaticalement en anglais comme ; « John » et non comme « JOHN ».

La carte du Joker est le signe qu’une tromperie a pu être jouée contre vous à votre insu. Et vous n’auriez jamais eu conscience d’un tel fait, si vous n’aviez pas eu la capacité de lire un tel document dans son vrai contexte grammatical… Est-ce votre permis de conduire ou êtes-vous le fiduciaire/titulaire d’une autre entité, qui serait le véritable propriétaire de votre Nom? Est-ce que vous avez été converti en fiduciaire, débiteur des dettes d’une autre entité, en prenant faussement le Nom de cette entité/personne, comme votre propre Nom (ou Nom Propre)??? … J’espère que cela explique cette carte d’une manière plus claire pour vous? … A la bonne vôtre…

===

Oui! le Vote détruit votre Nationalité…. Un vote est l’accord pour devenir un débiteur fiduciaire de leur société bancaire privée étrangère; et cela leur donne le droit de piller la réserve de la Trésorerie de nos propres Pays. Les gouvernements administratifs sont étrangers, et les personnes locales qui appliquent les règles et les politiques de ces entités administratives étrangères sont des criminels et des traîtres. Ceux qui ont été forcés à (r)entrer dans leur système ont été ainsi soumis à l’esclavage.

===

Regardez votre acte de naissance, votre date de naissance et votre date d’enregistrement! 2 dates? 2 choses qui se passent? La date d’enregistrement est la date à laquelle l’acte a été déposé.

Les naissances (noms) se rapportent à des personnes. Naître (verbe) se rapporte aux gens. Les personnes sont des sociétés.

(Date de naissance= NOM, débiteur de la fiducie= NAVIRE. Date d’Enregistrement= PRÉNOM; créditeur de la fiducie=MARCHANDISE. PRÉNOM NOM= Fiducie?)

Le TEXTE TOUT EN MAJUSCULES : Cherchez l’article 11:147 du Chicago Manual of Styles, seizième édition, sous « Langues étrangères » … Il confirme que « CE TYPE DE TEXTE » est étranger, et confirme également que deux langues n’ont aucune correspondance l’une avec l’autre!

Cela m’a pris 7 ans pour trouver l’article 11:147; et cela m’a demandé beaucoup de recherches pour le trouver. La grosse découverte suivante fut le « DOG-LATIN » ou « LATIN-DE-CUISINE » dans la 4e édition du Blacks Law Dictionary, il nomme le « TEXTE TOUT EN MAJUSCULES COMME CELUI-CI », du « Latin avili », c’est du latin apparaissant sous les règles grammaticales de l’anglais, et donc cela ne peut pas être.

La grammaire pure, règle tout le contexte d’un document, et si la grammaire est mauvaise, le document est faux

Une autre trouvaille étrange fut le « Styles Manual for Comic« : Manuel des Styles pour BD, ce manuel traite de la Satire et de la Bande Dessinée, afin de ne pas créer de fait attaquable en justice (Attention: tous les personnages de ce film ne sont que fiction) lors de la construction de la Bande Dessinée ou de la Satire…. C’est La Raison même pour laquelle j’annonce ces vidéos, comme étant de la fiction ou du divertissement; mais je crains que cela soit bien vrai… mais je prétends que ce n’est pas vrai…

===

Vous n’êtes pas obligé de croire tout cela, mais soyez prêt à bien regarder et écouter, si vous commencez à chercher… Tout ceci est de la folie, mais c’est aussi bouleversant de découvrir que vous et votre famille ayez pu être arnaqués dès/depuis le jour de votre naissance; vendu comme un citron; on vous a volé votre droit de naissance, alors que vous ne saviez même pas que vous aviez un droit de naissance… Vous n’avez rien à reprendre, lol .. Comme je l’ai dit, ce sont juste des questions relatives à mes recherches… Si on peut prouver que j’ai tort, je serai un homme beaucoup plus heureux! lol Parce qu’alors si c’est vrai, on a tous été secrètement baisé!!! lol

===

Où sont stockés les actes de naissance, s’ils ne sont pas conservés par le gouvernement? (On sait qu’en France, une copie du registre des naissances est conservée au Tribunal). Dans le Queensland, ils ne sont plus stockés dans l’Imprimerie du Gouvernement à George Street, Brisbane. J’ai dû me rendre à Ann Street pour obtenir une copie de l’acte, c’est là où les documents sont maintenant stockés (A la Banque Centrale).  Qui donne le certificat aux parents?  Ne vous sentez pas mal, d’être un bâtard ignorant et ennuyeux! Car vous êtes comme la majorité de la population du monde! « Pas même un individu sur un million ne pourra jamais résoudre ce genre de choses« : Citation de « Edward Mandell House« .

L’utilisation des lettres majuscules ou CAPITALES… vous avez bien compris l’arnaque maintenant! lol

Et c’est vous qui vous faites avoir, et si vous écoutez jusqu’à la fin, vous allez peut-être commencer à voir comment vous vous faites avoir par cette énorme arnaque! Mais pour les autres, oubliez ça, continue de regarder tes « programmes » sur ta « telllie-vision » (dire-mensonge-vision), et garde tes « factures » à jour pendant que tu y es… un pigeon ignorant doit payer/païen à nouveau!

=== tradaptractation JACK ===

Traduit avec l’aide de http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Une réflexion au sujet de « ACTES-DE-NAISSANCE – ACTE VI »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.