Etymologie·ingénierie sociale·LINKY·Non classé·pratique·Psychologie·Psychologie et Corps·transtechnologie

Ingénierie sociale, langage et programmation

Welcome my son
(Bienvenu mon fils)
Welcome to the machine
(Bienvenu dans la machine)
Where have you been?
(Où étais-tu?)
It’s alright we know where you’ve been
(C’est pas grave on sait où tu as été)

You’ve been in the pipeline
(tu étais en préparation)
Filling in time
(faisant ton temps)
Provided with toys and scouting for boys
(Avec tes jouets et repérant les garçons)
You bought a guitar to punish your ma
(tu as acheté une guitare pour punir ta mère)

And you didn’t like school
(Et tu n’a pas aimé l’École)

And you know you’re nobody’s fool
(Et tu n’es pas un idiot)

So welcome to the machine.
(Alors, soit le bienvenu dans la machine)
Welcome my son, welcome to the machine.
(Bienvenu mon fils, bienvenu dans la machine)

What did you dream? It’s alright we told you what to dream.
(De quoi as-tu rêvé? C’est pas grave on t’as dit de quoi rêver)

You dreamed of a big star, he played a mean guitar,
(tu as rêvé d’une superstar, il jouait d’une putain de guitare)
He always ate in the Steak Bar. He loved to drive in his Jaguar.
(Il mangeait toujours dans un bar à steak.  Il aimait conduire sa Jaguar)

So welcome to the machine
(Alors, soit le bienvenu dans la machine)

(Chanson de Roger Waters inspirée par 1984)

« welcome my son to the machine » — 1984 – George Orwell

Je ne voulais pas faire d’article car il y a pléthore sur le sujet mais quand même, je préfère finalement compiler quelques supers vidéos sur ce sujet (et donner des pistes comme toujours), finalement je constate que tous ces sujets sont bien dénoncés en France et bien présents. Heureusement car il faut absolument comprendre comment on nous manipule, surtout qu’on nous le mets en pleine vue!

(Introduction aux ateliers désintox de la langue de bois)

Pause: 1984, c’était il y a déjà 34 ans… Orwell l’a écrit il y a déjà 69 ans, La servitude Volontaire de La Boétie à 442 ans! Alors l’Éveil lol il est un peu lent…

Au-delà de Noam Chomsky qui fait parti de ce système, il dénonce et expose certaines choses mais pas tout, et le 1% laisse faire ce genre de personnages car en faite ils ne posent pas vraiment de menace. Il est intéressant d’explorer l’histoire de l’ingénierie sociale aux travers du bouquin et des vidéos de Lucien Cerise « Neuro-pirates«  (comme Cerise dans son bouquin, je ne m’associe pas du tout avec E&R) et jusqu’au MK Ultra de Alexandre Lebreton (chaîne tube) que j’ai déjà mentionné.

(Meriden Zéro – L’Institut Tavistock)

(Neuro-Pirates – Lucien Cerise)

(Ingénierie sociale et contrôle mental – Partie 1)

(Ingénierie sociale et contrôle mental – Partie 2)

La couleur de l’A(r)gent

On rajoute par dessus l’utilisation des ONG depuis toujours en faite (la Croix Rouge par exemple est une des premières) depuis la 2ème guerre mondiale par les US principalement via la CIA pour renverser tous les ‘régimes’ en Amérique du Sud et en Asie principalement mais aussi partout ailleurs, il y a eu d’ailleurs un docu sur Arte, il y a au moins 10 ans mais je ne me souviens plus du nom. Voir aussi l’article des Révolutions de Couleurs de Réseau International qui le détourne à leur sauce bien sûr.

« Saul Alinsky (le mentor d’Hilary Clinton!) fait une distinction intéressante entre l’organisation et la manipulation. Il y a organisation lorsque le deus ex machina agit dans l’intérêt de ceux qui sont dirigés. La manipulation, c’est l’inverse : le leader agit contre les intérêts de ceux qu’il dirige. Compte tenu des résultats de la tactique Révolution de couleur dans les dernières décennies, l’adoption par les États-Unis de l’œuvre de Alinsky correspond probablement à la dernière description; et par les propres idées qu’ils professent, les employés et les bénévoles de ces ONG US adossées à Electric Erevan devraient être appelés manipulateurs et non organisateurs. »

On note que c’est pareil pour le génocide Monsanto avec les agents arc-en-ciel (nommés ainsi pour leur couleur respective : blanc, bleu, orange, pourpre, rose et vert) (notamment le fameux Agent Orange qu’on ingère encore), toujours ce mot ‘Agent’ très présent et synonyme d’Argent. Attention au mot ‘herbicide’ (le Marketing Vert!), on parle bien ici d’Eugénisme, de Génocide, de guerre chimique, etc… Ces perturbateurs endocriniens puissants donnent indirectement naissance au mouvement arc-en-ciel LGBT.

(Les ONG contre la Société Civile)

(L’Empire Soros – Conférence Maurice Gendre et Thibault Philippe)

(Franck Lepage – La révolution française)

« Au NOM de quoi » – Robespierre

(En rajoutant donc le Neuro-esclavagisme, et la TV lobotomie).

(Conférence Neuro-Pirates, Neuro-Esclaves – Partie 1)

(Conférence Neuro-Pirates, Neuro-Esclaves – Partie 2)

(TV Lobotomie)

Bon, beaucoup de vidéos super intéressantes, à chaque fois que je me suis dit, ok, je connais le sujet, pas besoin de voir mais quand je vais voir, et bien je découvre l’ampleur des choses, bien bien pire que je pensais!

Bref, tout cela rejoint donc la tromperie du code de la justice, du NOM, car l’ingénierie de toute notre culture a été faite par la CIA en autres. La CIA a créé l’art contemporain (voir Franck Lepage), elle gère les flux de production et distribution de drogues dans le monde entier, la culture Rock, Pop et Rap, Heavy Metal, etc… Des documents officiels ont bien prouvé l’utilisation des ambassades US dans tous les pays, notamment en Amérique du Sud pour vendre les entreprises US entre autres. Il n’y a rien de conspirationniste dans tous cela, que des preuves, des documentaires qui passent sur Arte, France 5 et LCP généralement ainsi que le travail de recherche de longue haleine de tous ses vrais chercheurs et trouveurs. Il faut aussi se méfier des infiltrés… exemple:

Après avoir discuté avec un militant pour la cause animal et leur technique de se rendre à la Police facilement, plus les techniques de manifestation où on se laisse taper dessus et gazer, pour moi, c’est pas ça la résistance, c’était pas fait comme cela en 39-40! Pour avoir rencontré et fait un atelier avec Xavier Renou (desobeir.net) et mettre intéressé à la cause de la désobéissance civile (donc citoyenne, donc inoffensive car politiquement correct!), j’ai toujours eu une arrière pensée d’un truc qui ne tournait pas rond dans leur démarche. Pour avoir contacter Renou, sans réponse, sur la tromperie du Nom et pourquoi il se laissait punir par la justice… Je comprends mieux maintenant avec cette article de Stéphane Lhomme, fervent défenseur de l’arnaque Linky, 5G et compagnies… Comme on voit que le mouvement E&R récupère Lucien Cerise ou que les racistes récupèrent ceux qui dénoncent les mouvements migrants (Plan Kalergi).

Donc on voit bien l’ingénierie depuis la fin de la 2ème guerre mondiale, les 2 guerres mondiales ont donc été produites pour tout remettre à zéro et pouvoir mettre en place ce plan (silent weapons for quiet wars: les armes silencieuses/furtives pour guerres silencieuses/furtives/tranquilles), cette agenda de société Big Brother que Aldous Huxley décrit (bien sûr aussi George Orwell) mais la famille Huxley est une famille majeure d’Eugénistes ayant participer à changer les fondements de notre société (magazine Eugéniste, renommé par la suite dans les années 60 en Social Biology donc la Sociobiologie puis Sciences Sociales, Cognitives, etc..), puis le Planning familial, (écouter Marion Sigaut sur le planning familial et le génocide et trafic mondial des enfants) la théorie des genres, et surtout la création du New-Age: par Aldous Huxley via Paolo Alto et Esalen (les 2 vers San Francisco donc avec la Sili-conne Valley): l’Institut Esalen est la mecca des thérapies alternatives; et donc aussi ces fameuses réunions Macy avec Margaret Mead, Gregory Bateson et d’autres auteurs hyper influents.

Tout cela monte depuis les années 1850, bref avec Darwin et Pasteur (Darwin peut-être un peu malgré lui; et Pasteur, la pire des espèces!). Pour avoir un aperçu de l’Eugénisme et du début de siècle et de la 2ème guerre mondiale, lire The Immortalist: Quand les vies de Charles Lindbergh et du Dr. Alexis Carrel se croisent… Plus Edward Bernays et l’Institut Tavistock, une vraie machine de guerre suivi par Disney (franc-maçon 33°) et Hollywood (si t’es pas juif, tu fais pas du cinéma). Exemple la chaîne Nickelodeon, étymologie: A small, rudimentary movie theater that charged five cents for admission, popular in North America from about 1905 to 1915: en effet pour quelques nickel, on pouvait voir des petites films pornos ou des filles se déshabiller… le fameux PeepShow qui donne aussi le filmstrip, ou striptease…

…et son logo tache de sperme…
kinetoscope parlor, le pornographe!
filmstrip de 35 mm qui va devenir la norme, celui-ci est d’Edison en 1894, Butterfly Dance, la Danse du Papillon… qui est un peu l’emblème des techniques MK Ultra! Déjà à l’époque Annabelle Whitford Moore introduit l’érotisme dans les films!

(Annabelle, Serpentine Dance… la Danse du Serpent!!! Ou Sert Pan)

Cela donc se croise avec d’autres sujets et articles, l’Obsolescence programmée de l’humain et surtout l’Avenue du réseau dit ‘intelligent’ ou « Smart Grid » de la 5G et du puçage RFID de toute la planète: Big Brother 2.0. C’est là, l’importance du rôle de Max Igan, un des rares a dénoncer ce problème, ainsi que le mouvement InPower, c’est vraiment la bataille finale, ils décrivent cela comme la chose la plus importante, si le réseau 5G, les compteurs et les villes intelligentes plus le puçage sont mis en place, c’est fini pour nous.

Pour moi, tout ces sujets se rejoignent, depuis plus de 10 ans que j’explore tous cela. Les pièces du puzzle se mettent en place et le paysage n’est pas jolie. C’est même hallucinant de voir comment le plan du 1% se réalise et même encore mieux! Toute la créativité de l’humanité a été détournée pour faire cette merde dans laquelle on vit. Cela donne le transhumanisme qui accouplé à la Nanotech et si bien vendu par Marvel, Disney ayant Marvel, Star Trek et Star Wars et on peut le regretter même le Studio Ghibli.

Cybernétique: « κυβερνητική » (grec kubernêtikê, de kubernân, gouverner) pour désigner le pilotage d’un navire. Les termes « gouverne », « gouvernail », « gouvernement » ou encore « gouverneur » partagent cette étymologie commune avec le terme « cybernétique ». Wiener déclare avoir fait dériver le mot cybernétique « du mot grec kubernetes, ou pilote, le même mot grec dont nous faisons en fin de compte notre mot gouverneur », on nous mène en bateau! Apparenté ou emprunté au grec ancien κυβερνάω, kybernáô (« tenir le gouvernail »).

Extraits du bouquin de Cerise:

« Notre servitude n’est pas volontaire mais construite. Ce Piratage des esprits et des cerveaux cherche l’efficacité maximum psychologique de la révolte. L’esclavage autoritaire provoque toujours des réactions de révolte « spartakistes ». Pour contourner ce risque, nos maîtres autoritaires ont inventé plusieurs techniques de domination furtive, en douceur et par la séduction, dont le point commun est de dissimuler l’aspect d’autorité pour que la structure de la situation maître/esclave n’apparaisse jamais clairement et endormir en quelque sorte les germes de la rébellion. Un terme utilisé pour qualifier cet esclavage invisible est « ingénierie sociale », mais l’on peut aussi parler de neuro-piratage ou d’infiltration cognitive ». (ou (re-)programmation donc cybernétique).

« Le neuro-piratage se donne ainsi pour mission de nous réduire à un troupeau docile, brave bétail qui se laissera gentiment exploiter puis mener à l’abattoir et à l’euthanasie quand le maître l’aura décidé. A notre époque d’automatisation croissante du travail, le maître ne dépend plus de son esclave pour la production et peut donc commencer à le supprimer physiquement; mais pour ne pas provoquer sa réaction, il doit le faire de manière furtive, sans le frapper directement, donc en le plongeant par étapes dans un environnement globalement anxiogène, pathogène, déprimant et morbidetout est pollué et toxique pour le corps et l’esprit, des molécules chimiques ambiantes aux idées et représentations diffusées dans l’opinion publique. »

C’est le peuple des grenouilles bouillies, le stress est l’ennemie de la vie et le corps ne peut se régénérer et meurt de stress chronique, les ondes nocives entraînent cela, même conduire est stressant pour le corps, on bloque notre respiration, concentration permanente, etc…, aucune connexion à la terre pour se polariser, bref etc…

« My Dinner with Andre » (1981)

« Le neuro-pirate doit faire désirer au neuro-piraté ce qui va le tuer en jouant sur certains mécanismes que la psychologie a repérés sous les termes d’impuissance acquise et d’inculcation de la résignation – learned helplessness en anglais. Ce dispositif général d’éducation à l’impuissance et au suicide possède trois strates à distinguer, bien qu’elles soient apparues plus ou moins en même temps. Ces trois moments de l’ingénierie sociale consistent à étouffer, dériver et culpabiliser la révolte. (on le voit avec la SNCF).

Tout d’abord, on peut essayer d’empêcher la naissance du sentiment de révolte au moyen de ce que Zbigniew Brzezinski nomma le tittytainement, soit l’abrutissement dans la consommation. Ce fut le rôle de la société de consommation que de produire un type humain satisfait et dénué du moindre esprit critique. Le consumérisme et l’embourgeoisement transforment l’Homme en animal domestique, mou, obèse, docile, atrophié, dégénéré. Quand la souffrance se manifeste quand même, elle est alors « naturalisée »: on dit qu’elle arrive toute seule, aucune décision politique n’en est à l’origine, le seul responsable est l’individu et sa complexion personnelle (psychologique/physique). Cette méthode a ses limites car la croissance et la consommation pour tous ont leurs limites. Or, la décroissance plus ou moins volontaire et la critique de la consommation engendrent un réarmement psychologique qui représente un vrai danger pour le Pouvoir.

Le bétail devient nerveux, remuant et difficile à gérer. Comment dériver sa colère naissante sur une voie de garage? ». (deuxième strate: neutralisation de la colère: par la société du spectacle. « la révolte structurée consistera donc à infiltrer le système sur le long terme, faire des études, investir les grandes écoles et créer des réseaux d’influence et de cooptation internet dans les grands organismes du pouvoir, publics comme privées, ministères, ONG, multinationales, etc.« . Si la colère sort quand même, la troisième strate: la culpabilisation…(égoïsme national, patriotisme, religion)

si vous n’êtes pas endormi par la TV, « le maître dispose encore d’un dernier atout sans sa manche: delégitimer moralement la révolte en culpabilisant les esclaves de se révolter. Ce stratagème consiste à inverser la place du bourreau et de la victime, du dominant et du dominé, et à décourager l’esclave de secouer ses chaînes en le persuadant que c’est lui qui comment une injustice contre le maître« . (technique de pervers narcissique ou PN)… « si vous vous plaignez de ses abus de pouvoir, une chape de plomb et d’autocensure s’abat sur votre esprit et inhibe votre capacité d’action et de réaction. Des lors, vous n’avez plus qu’a retourner votre colère et votre agressivité contre vous-même (ou l’autre) et à vous autodétruire comme les souris de Laborit« . (le politiquement correct d’auto-censure et aussi l’expérience de la Cage, on met un singe en cage, c’est la prison, il gère son stress par la dépression ou la colère, voir aussi Pavlov, les villes sont désignées exactement pour cela!

Terrorisme, anti-terrorisme et Choc: même combat

« Ne cessons jamais de le répéter, le seul terrorisme significatif est celui de L’État, au moyen d’opérations psychologiques, d’attentats siys faux drapeau ou d’un ‘laisser faire’ intentionnel qui oriente les choses à distance ». (la Stratégie du Choc de Naomi Klein), on en profite pour bafouer les droits fondamentaux, Alerte rouge permanente (donc stress chronique), Patriot Act, et donc loi martiale, qui est déjà en place (loi d’amirauté) par défaut mais en mode arme silencieuse.

« L’anti-terrorisme n’a qu’une fonction: implémenter une gestion carcérale de la société. Il faut parvenir à transposer les protocoles de contrôle social appliqués en prison à la société entière. Que la société soit une prison! (voir les US) Abolir la difference entre ceux qui sont ‘libres’ et ceux qui sont privés de liberté, une semi-liberté pour tous ». Cela est déjà en place, tu payes plus tes impôts, tu vas en prison ou dans la rue, ou t’as pas de tunes, tu sors pas de chez et tu mattes la TV ou l’ordi, car en mode prison auto-surveillance, bien sur, t’es libre d’aller partout ou tu veux dans le monde, mais vraiment? T’as la flemme, t’as pas la tune, t’as pas l’énergie, t’as peur, etc…

Langages

Par défaut, le lan-gage, on parle, c’est du contrat, de la contraction de son, on s’engage.

« Revenons à Pavlov. Il avait déjà expliqué comment la relation de l’homme avec le monde extérieur et avec ses semblables est dominée par des stimuli secondaires: les symboles linguistiques. L’homme apprend à penser avec les mots et les symboles qu’on lui a donnés; et ceux-ci finissent par conditionner toute sa vision de la vie et du monde. Comme dit Dobrogaev, le langage est le moyen d’adaptation de l’homme à son milieu. Nous pourrions reformuler cette affirmation de la façon suivante; le besoin de communication avec ses semblables influence la relation de l’homme avec le monde extérieur, parce que le langage et son système sont variables et non objectifs. Dobrogaev poursuit: ‘les manifestations linguistiques font partie des fonctions de réflexes conditionnés du cerveau humain‘. Nous pourrions dire plus simplement que ‘la personne qui dicte et formule les mots et les phrases que nous utilisons, qui commande les médias, fait qu’elle est maître de l’esprit’ « . (p 505 Neuro-esclaves).

« Le cerveau a deux origines: génétique et épigénétique. On peut donc pirater l’un et/ou l’autre ». L’épigénétique est l’influence de l’environnement (lire Bruce Lipton), le cerveau vient avec une programmation hardware (il sait téter le sein) et est plastique (pas dans le sens du terme) car c’est une matrice fluide capable de stocker de l’information, bref j’aime pas la comparaison avec l’informatique et le transhumanisme mais ça se rejoint, le corps est un cristal-liquide (travaux de Mae-Wan Ho) en faite, entre autres! On peut le programmer. On stocke des émotions dans le corps (ex: en massage on peut débloquer un truc, la personne pleure et se rappelle d’un traumatisme enfoui).

On peut le faire par la modification de la base génétique, modifications des flux magnéto-électriques, endocriniens, nerveux (stress, etc… cela reste quelque part une influence épigénétique) mais aussi en manipulant l’épigénétique donc les mots et les images (de l’environnement: la publicité dans le paysage va influer sur votre comportement, comme quand vous êtes dans la Nature et que vous respirez et vous relaxez); et donc on rentre dans les sciences cognitives (science: scieance: diviser pour régner).

Intéressant, on lis plus loin comment le langage programme. C’est intéressant de voir aussi que les mêmes concepts ou comportements (aimer le foot ou la même superstar mondiale) sont programmés dans différents langages (anglais, français, chinois), principalement par l’image (photo) plus que par l’image-symbole (écriture) ou que la langue, voir par la musique (enchantement, sirènes). En effet dans un autre monde, on pourrait intervertir les lettres: A en faite signifierait Z, etc…

Mais y-a-t-il donc vraiment une énergie précise derrière chaque lettre et/ou symbole? (voir aussi le concept d’onde de forme en géobiologie et feng-shui). Il y a forcement une fréquence qui s’en dégage, plus tout ce qui y est lié, donc  en quelque sort ce serait la psychogénéalogie de la lettre ou du mot, exemple: le mot Dieu est connoté de plein de choses, soit parce que nous, nous le savons, car on nous l’a enseigné mais personnellement on l’a aussi compris et on en a déduit cela. Car un indigène ne connaissant pas notre langue et découvrant le mot Dieu: comment le verrait-il? Avec l’énergie que porte ce mot, et tout ce qu’il y a dessus ou pas? La grammaire est-elle innée au langage, par défaut, il n’y a pas la même grammaire dans les langages mais on retrouve la base sujet/verbe/complément. Il y aurait une base commune à toutes les langues d’ailleurs?!

Le langage on le voit avec les animaux dans la Nature semble être naturel, mais aurait-il donc était contrôlé et modifié pour nous mettre en esclavage. On voit comment il évolue avec l’argot, ex: le langage des banlieues qui se le ré-approprie mais qui ensuite est repris par le système lui-même (ex: le RAP est hameçonnage et le hacking de cette énergie explosive), le langage est comme l’eau et la parole, un flux liquide, qui peut être comme l’argent contrôler par le Rivage (bank/banque) et canaliser (barrage) pour un but bien précis (la production et l’exploitation d’électricité, Jordan Maxwell dit bien que l’humain est considéré par le 1% comme une batterie, une pile jetable).

On en revient à l’image = magie (voir Harry Potter), et donc à l’anglais ‘to spell‘ ou ‘to cast a spell‘ donc à épeler qui signifie ‘incanter’ (canter = chanter = enchanter) et donc contrôler par la diction, par le dire, par les mots, par la parole (« parler » en pirate est invoquer la miséricorde (mercy) donc la chance de négocier, de se sauver, on implore donc on demande, on fait une offrande aux dieux pour se sauver/sauvetage, on fait une offre, etc…). On dit « non merci » donc on refuse, donc on montre « no mercy« : pas de pitié ou pas de quartier donc pas de contrat, par contre si on contracte alors on est deux = ‘co’-contractants donc on passe au statut de « com-mercy », le commerce.

Lire l’article « le monde occulte des comics«  sur l’influence néfaste des comics Américains.

Il compare donc à la programmation du langage BASIC, l’algorithme de base donc ‘si’ -> ‘alors’ bref les boucles et les actions, le stimulus déclencheur et l’action comportemental, l’action/réaction, on vous dit ‘connard’ vous vous mettez en colère. On vous donne donc une commande et vous réagissez, on ordonne, vous faites, etc… c’est le principe de feedback et du behaviorisme (comportementalisme). Le neuro-piratage du cerveau consistera à isoler les constantes, les programmes, les routines, les algorithmes, les structures, les « traditions » en quelque sorte, pour, au choix, les observer simplement (vol de données: FB, Google, GAFAM), ou les réécrire (piratage d’influence: FB, TV), ou encore pour les détruire.

Le piratage se fait en 2 temps:

  1. Contourner les mécanismes de défense pour s’introduire dans la machine furtivement;
  2. puis, si on est un black hat (chapeau de magicien noir), réécrire le code pour faire dysfonctionner la machine, provoquer un « bug ». (la mode réécrit les codes par exemple, la TV, l’Éducation, les films, les livres, les arts)

Il faut que le piraté reste inconscient, ne pas changer ses routines, cela se fait par hameçonnage (cheval de Troie), l’illusion en magie, donc tout film, images, écrits et fictions et autres histoires, même les news sont fake de part le fait qu’elle relate des faits rapportés et non vécus.

En aparté, l’anglais est le code furtif de programmation par excellence et on voit que, petit à petit, il gratte partout dans le monde une part de marché (c’est la langue du commerce) surtout dans la pub.

Pendant l’opération d’intrusion et de viol furtif, le pirate doit donc reproduire au minimum les apparences d’un fonctionnement normal des choses en produisant de l’indifférence à son regard; et dans l’idéal, il doit même faire désirer au cerveau le processus en cours de son propre piratage (jeux vidéos), en produisant de la confiance à son égard (fabrique du consentement par l’utilisation des mécanismes du syndrome de Stockholm: on aime son violeur). (D’ailleurs en passant le sens de pirate ici est détourné, le vrai pirate et comme le vrai anarchiste, libre…).

Atelier désintoxication du Langage

Le triangle du Bermuda

Une fois le bug obtenu, c’est le moment du « conflit triangulé » donc la pyramide, on a la droite et la gauche et l’oeil furtif au dessus, il est occulte donc on ne voit que la bataille de gauche/droite. Le triangle victime/sauveur et pervers narcissique (PN) ou persécuteur (per secator).

Illustration graphique du triangle de Karpman. on y retrouve les rôles de persécuteur, victime et sauveur. La Sainte Trinité! En forme de bélier! En fait, faut le renverser, la base est victime/sauver et le haut de la pyramide ou l’oeil du cyclone, le Persécuteur, l’Occulte.

1er étape: l’hameçonnage, (triangle de Karpman), 2ème étape dysfonctionnement:

Donc on parle toujours de galère/bateau et de pêche au poisson donc du commerce. L’asticot cache le crochet invisible et pour devenir invisible, il faut créer une tache aveugle en suscitant l’indifférence. On provoque une tache de conscience car si on provoque la méfiance, on devient visible. Donc il faut maîtriser le triangle Confiance – indifférence – mefiance, on contourne les mécanismes du cerveau, furtivement. Et donc cela se quantifie et s’évalue par la science qui est la cybernétique, notamment par Norbert Wiener pour calculer la balistique dans le but de réduire les effets secondaires, le recul, l’action-reaction, le karma, le retour dans la gueule en gros.

Une façon de le faire et de tester, par le shock testing ou test de choc, on transpose et fait une balistique sociale pour supprimer ou limiter la retro-action de la destruction ou de l’impact, le contre-coup du choc, loi inaliénable de la Nature, l’absence de choc est appelé l’impunité (c’est un peu le pas vu/pas prit).

Pour atteindre l’impunité, il faut devenir invisible (Sauron). Un pouvoir invisible sera toujours plus puissant qu’un pouvoir visible. On se cache dans la lumière, c’est l’occulte.

« L’ingénierie sociale, en tant qu’art de la modification d’autrui à son insu, pourrait à bien des égards être décrite comme la version laïcisée des doctrines hermétiques et ésotériques (occulte) de manipulation de masse, sorte de technique de « magie sociale », de mentalisme politique, de prestidigitation hypnotique collective, fondée sur l’exploitation des taches aveugles du faisceau de l’attention et le jeu avec la dialectique visible/invisible, ombre et lumière, dans l’architecture des sociétés humaines. Historiquement, la franc-maçonnerie est la première doctrine unifiée de l’influence subliminale de masse, justiciable dans les termes d’un « grand oeuvre » de constructivisme social, donc d’ingénierie sociale. »

Le bourreau doit soit susciter l’indifférence, soit la confiance. Donc qu’on soit sauveur ou victime, on est dans le triangle infernal, on est ni un homme, ni d’une femme.

triangle de Karpman façon pyramide. Le sommet devient invisible, s’efface et il laisse place à l’opposition de la base que le Pervers a mis en place, la tension monte, donc le stress et le 3ème point, celui du haut qui doit être en bas en faite et qui est la loi de la terre, et qui doit faire la mise à la Terre, donnant l’ancrage terrestre stable, la relaxation et pas l’ancrage maritime qui électrocute et flotte au-dessus (l’œil ou le See/Sea)….

« Violer et détruire le cerveau furtivement suppose donc de le faire entrer dans un conflit triangulé, dont la structure est un duel entre deux acteurs supervisé et orchestré par un troisième acteur, donc une mise en scène d’un conflit entre deux parties mais sous contrôle d’une troisième partie donc le travail consiste à lancer puis entretenir le conflit depuis sa position située hors du faisceau de l’attention ».

Au sommet du triangle on devient invisible soit par la confiance, soit par l’indifférence (accord tacite), l’oeil devient un peu dieu, il devient la lumière qui éblouit, le spot qui éclaire mais en faite occulte, c’est pour cela qu’on met des lunettes noires tacites, c’est comme si on remplace le soleil par une LED, ce cône de lumière donc est l’icône, il crée sur le sol, un cercle, qui encercle et emprisonne ceux en bas de la pyramide-cône, c’est l’arène (la reine) invisible dans laquelle on est confiné (et un con fini), le ring de boxe (boite) qui est carré… C’est le fameux concept ésoterique de ‘squarring the circle‘ ou la quadrature du cercle. Mais c’est une vision en 2D alors qu’on est 3D. La personne est en 2D sur le papier alors que l’être humain est en 3D et on nous fait croire maintenant que la 3D est virtuelle! Par contre quand vous signer un papier, mettez votre sceau à la bougie ou votre sang, vous créez un relief (terrestre) et gravez le papier qui devient 3D et donc l’énergie n’est plus la même!

Quadrature du cercle

La deuxième phase est de créer un virus séparatiste, en introduisant des contradictions internes et donc instaurer, le racisme, la peur de l’autre, la guerre, c’est le but du Sport, choisir son camp, il ne peut y avoir que des perdants dans le Sport et la compétition. On voit la Nature comme cela, alors que la Nature coopère, c’est donc la coopération qui domine dans la Nature. On nous laisse que l’illusion de 2 choix bidons alors qu’on veut totalement autre chose!

Comment dysfonctionne le cerveau?

C’est le virus épigénétique, qui vient de l’extérieur, pour contrôler. Une propagande de guerre, une rivalité mimétique orchestrée (le foot!), on trompe sur l’identité de son ennemi (on trompe par l’identité), on augmente ses contradictions (Contrats diction) donc son entropie, donc son désordre, donc on l »emmène vers le chaos: gouverner par le Chaos, la Théorie du Choc.

« Le cerveau fonctionne par hiérarchisation, imitation et modélisation ».

Le conflit triangulé donc fait beuguer le cerveau, notamment par les neurones miroirs (qui copient), par l’observation et la confiance, c’est l’apprentissage malheureusement nous passons par l’Éducation qui est l’abrutissage. Si vous observez une bébé en présence de nouvelle personne, il va regarder sa mère pour voir s’il faut faire confiance à ces nouvelles personnes.

Donc avec le mimétisme, le cerveau fonctionne de manière sélective, discriminante et hiérarchisée. La perception, la mémoire, le traitement de l’information sont sélectifs, discriminants, hiérarchisés. Et finalement le cerveau appréhende son environnement au moyen de stéréotypes.

La carte n’est pas le territoire

Une théorie est toujours approximative et hypothétique (une fiction). Une représentation est toujours  une simplification.

En faite 1+1 n’est pas égal à 2

La fonction des stéréotypes (le super-héro, la princesse, la pute, etc…) plongent le cerveau dans l’incapacité au mimétisme, à l’apprentissage et à la socialisation, le cerveau se paralyse et provoque l’inhibition, un comportement autistique. Exemple, la lutte des genres produit la psychose, un flou ‘identitaire’ par conflit triangulé. Ou aussi l’enfant ne pourra jamais devenir la princesse ou superman et donc il restera prisonnier du triangle, en Bermuda, jamais Homme ou Femme.

En Entreprise (ressources humaines, RH, ou exploitation de l’humain), l’ingénierie sociale est le changement, le chaos, c’est le but du consulting, de chambouler toute l ‘organisation, de faire perdre leurs repères aux travailleurs, d’utiliser des systèmes informatiques inutilisables comme pour pole-emploi. Le marketing de changement dans l’entreprise est aussi présent dans les communautés de communes, comme l’ESS (Économie Sociale et Solidaire) qui veut rien dire, les mecs aux réunions on comprend rien à ce qui disent!!!

Cela s’appuie sur la PNL, donc le « faire croire », le « faire illusion que », le bluff, en gros en politique ils font des phrases qui n’ont pas de sens, voir ci-dessous Franck Lepage.

Atelier desintox du langage en pdf

« L’art de la supercherie: la manipulation peut donc avoir un caractère pédagogique« . C’est pour cela que maintenant le mot d’ordre, c’est faire de la Pédagogie, cela veut dire expliquer aux Français pour qu’ils comprennent encore moins qu’il faut qu’ils se fassent niquer encore plus.

« Instruction ou éducation des enfants. Du latin paedagogus (« esclave qui accompagne les enfants, précepteur »), tiré du grec ancien παιδαγωγός, paidagôgós (« esclave chargé de conduire les enfants à l’école, précepteur d’un enfant »), de παῖς, paîs (« enfant ») et de ἄγω, ágô (« conduire »). »

On parle bien d’enfants, « Allons enfants de la Patrie »… On remarque le paîs, donc pays ou payé, paysan, l’enfant est monnaie courante dans le monde… On retrouve « to go » en anglais: « aller » et « gogo » dancer: la pute qui danse; ainsi que paidos (doit dériver pédophile?): Mot composé de παῖς, pais, paidos (« enfant ») et de ἀγωγός, agôgos (« qui conduit »). De l’indo-européen commun *peh₂u- (« peu », « petit ») qui donne puer, pusus, putus (« enfant, garçon ») en latin, पुत्र, putra (« fils, enfant ») en sanskrit. Voir aussi πῶλος, pỗlos (« poulain »). Donc putra est puta ou pute. On y retrouve le sens puéril, De puellus, altération de puerulus ; de puer (« enfant »). Euphémisme de prostituéeOn sait que le mot conduire vient de la guerre et de l’esclavage et du commerce.

Donc c’est bien quelque par la conduite de l’enfant à la prostitution, la vente de son corps, par l’Éducation du conditionnement au travail… le commerce de l’esclavage mondialisé sous toutes ses formes.

Phishing, fishing, ficher

La pratique hacker est appelé « phishing » qui est donc « fishing » donc la pèche ou l’hameçonnage. « Cela consiste à augmenter notre pouvoir sur autrui en remplaçant son réel par une simulation donc nous possédons les clefs ».

Cerise parle de l’Ingénierie Sociale négative IS-, inculqué dès l’école et consistant à la répétition d’un mantra hypnotique (la pub, le conditionnement Pavlovien), à la marche (plutôt au super-marché) du Progrès (professionnel=commerce et gré=accord tacite), à l’émancipation des peuples (donc l’esclavagisme moderne citoyen) (Droit: Action de mettre fin à une tutelle. mancipo, céder, vendre, saisir un bien: donc du commerce).

« Diviser le bas pour unifier le haut »

Brouiller les pistes, de sorte que que le peuple ne comprenne jamais et ne puisse s’organiser, c’est une démolition contrôlée (IS-) et sectorisée.

Le « Mind Control« , ou Contrôle Mental, Contrôle de l’Esprit, de la germanisation du terme Kontrolle. On retrouve bien le Troll: insérer un virus de doute ou de contestation/opposition, de plus on sait qu’il est Kon. Du moyen français contrerole (« registre tenu en double ») c’est donc une technique mafieuse, le double booking, la caisse noire! (Agent double). On y retrouve la Rote romaine et les « revolving door » ou « spin doctors« . Conditionnement par hypnose (TV, Ordinateur, hypnose) et par Trauma, pour faire sortir du corps ou programmer différentes personnalités (schizophrenie d’ou l’importance de la Psychiatrie, complètement invente par la CIA, le Tavistock Institute & Co. On y retrouve la magie noire (drogue telle le Datura) et le vaudou (zombie), on repousse au fur et à mesure les limites de traumatisme de la personne.

Cela utilise aussi la technique traumatisante, on le voit dans les films: Bambi: la mère est tuée, on a souvent cela en faite dans les Disney, c’est le trauma des enfants, ils tuent la mère (Nèmo), voir les parents, le père, ou pas de parents du tout. Dans les séries c’est souvent le meurtre violent dans les premières images, et dans des séries comme Bones, CSI ou les policiers Hawaii 5.0 et autres X-files, on a des scènes très graphiques, vraiment dégueu, dernière exemple, un épisode de la dernière saison de X-files sur le cannibalisme… Il y aussi tous les génériques de départ (comme pour les news) qui vous entraînent dans un décompte, c’est un classique de l’hypnotisme, des cercles qui tournent, 3, 2, 1, zéro… très utilisés dans tous les films de science-fiction pour changer de dimension ou voyager dans l’espace: le wormhole (ex: Stargate SG-1, d’ailleurs basé sur du MK Ultra, la stargate ou porte de l’espace, étant la projection astrale ou sortie du corps pour espionner, contacter des êtres d’autres dimension, des démons, voyager dans l’espace, etc..) (alors fermez bien vos yeux!), on y retrouve étymologiquement d’ailleurs ‘contrôle’ ou ‘count roll‘, le compte à rebours.

C’est constamment stressant pour le corps, observez-vous, vous bloquez votre respiration tout le temps, c’est une apnée totale s’il n’y a pas de pub! Ceci est aussi lié au mécanisme de la peur qui fascine (violence, gore, zombie, horreur) et qui donne une grande relaxation au corps après le traumatisme du film et une plus grande respiration, sans oublié, les shoots à l’adrénaline, similaire aux endorphines du conditionnement des jeux vidéos et des réseaux sociaux. Un vrai junkie!

« Dissoudre et Coaguler », la devise hermétique. Solve et Coagula. Dissoudre les formes solides mentales du comportement pour les amener à l’état plastique, liquide, malléable pour les recomposer et les coaguler dans quelques choses de nouveaux, cela donne Frankenstein. Le principe Illuminati Ordo ab chao. « L’ordre né du désordre ; l’ordre issu du chaos. » Serait une devise de l’Ordre maçonnique de rite écossais. Locution moderne, prétendument latine, de sens plus ou moins obscur.

Un des méthodes utilisée lors des consultations de Population Locale, est la méthode Delphes, comme pour la consultation du public lors de la mise en place de l’Agenda 21 dans les Communautés de Communes, il y a déjà 10 ans… des réunions de citoyens chapeautés par des Management Consultant sortie de hautes écoles et embauchés dans les Firmes de Management Consultancy (tel McKinsey)…

La méthode de Delphes est une méthode de prévision, utilisée en particulier en gestion de projet ou en prévision économique. Le principe de cette méthode est que des prévisions réalisées par un groupe d’experts structuré sont généralement plus fiables que celles faites par des groupes non structurés ou des individus.

Humanophobie

Le transhumanisme se fait par le biais du lobbying LGBT, une humanophobie. Anti-homme, Anti-femme, cela se passe déjà au Canada et en Australie (sexe d’un enfant changer à 4 ans) où ils imposent déjà cela et font la chasse aux sorcières (hommes et femmes). La protection des minorités consiste à attaquer la majorité… Ils arrivent doucement à imposer la Pédophilie comme la norme.

Les robots ont un statut juridique pour qu’on ne puisse les casser et se rebeller contre eux, pour que le radar puisse pouvoir témoigner au tribunal contre vous… Le Fascisme des minorités!

C’est encore plus déshumaniser car on devient l’égal d’un robot (et pas le contraire). Une machine sans âme, mais qui peut faire illusion. Les robots à la TV sont plutôt cool, même le Terminator!

« L’ingénierie sociale est la modification planifiée, durable et furtive du comportement. Il s’agit de modifier définitivement la nature d’une chose (l’humain -> en transhumain -> en robot, l’usine l’a déjà bien fait), de manière irréversible, donc pour le long terme, et pas seulement à court terme. C’est ce qui distingue l’ingénierie sociale de la propagande et de la manipulation, dont les impacts sont ponctuels et réversibles. Les deux concepts de l’ingénierie sociale sont l’hameçonnage et le conflit triangulé. Leur application permet de produire le sentiment qu’un conflit est inévitable, alors qu’en réalité il pourrait très bien s’arrêter ou même ne pas commencer, ceci dans l’optique de naturaliser des structures conflictuelles qui ont été construites de manière artificielle. Piratage du comportement… puis détruire l’hameçonnage indirectement en faisant monter les contradictions et la méfiance entre les parties ».

« La méthode classique pour garder le contrôle d’un groupe consiste à augmenter la visibilité de ses différences internes, à souligner ses contradictions, de sorte à amplifier ses clivages latents et à paralyser son organisation. Cela était déjà utilisé par les romains, et  aussi appelé « Doctrine de Kitson« .

Lucien Cerise touche aux problèmes de rivalité d’identité ou identitaire, le storytelling, le Renseignement, les fausses et bonnes raisons de se battre, la médiatisation… On ne peut s’en rendre compte car on n’a pas de grille de lecture, celle du Renseignement, la vraie information et analyse, donc le contrôle de l’information et de la connaissance, la guerre de l’information et vu que la théorie de l’information classe tout comme information…

« L’immigration, quelles que soient ses conditions, devrait être renommée « déportation« , surtout quand elle a pour fonction de recomposer les équilibres démographiques en déportant telle population pour remplacer telle autre, ce qui revient à génocider les deux« . (Encore des crises identitaire, plus la fallacieuse croyance d’appartenir à un Pays, une Nation ou une Patrie).

Il y a aussi la « discrimination positive« , ou L’État encourage les indigènes dans leur culture car si on frustre cela dans ces cultures alors cela entraîne un culte ethnique très fort qui peut renverser le système. C’est comme cela que la culture banlieue est contrôlée, perversion par une image du RAP détourné, etc…

Le management parle de « pensée positive » (le New-Age aussi) pour inverser le négatif en positif et le faire disparaître. C’est Orwell, on fait disparaître l’opposition, le triangle de Karpman se réduit à un point unique de pensée (positive), une pensée unique, Totalitariste!

L’identité est un gros problème aussi, c’est synonyme de Police, de renseignement, de contrôle et d’esclavagisme. En écriture la Police contrôle l’écriture, il y a des règles(ment) très importantes en Typographie (elles aussi régit par des Codes!) qui permettent qu’un texte soit clair et lisible.  On ne devrait pas avoir d’identité, certes on est né quelque part, on a vécu quelque part, c’est bien de voir d’où on vient, d’où vient la personne, etc… son parcours de vie mais on est tous terrien, on a tous une origine et une vie, mais « être » devrait suffire, il n’y a pas besoin d’avoir d’identité Étatique.

La cybernétique c’est la mécanisation de l’humain (donc attention à la comparaison du corps avec la voiture ou la machine), on normalise un rapport à autrui complètement sociopathe. Le sujet devient objet. On en revient au Transhumanisme et à la 5G et le réseau intelligent, l’IoT ou Internet des Objets, l’Internet des Choses. On le voit aussi avec la femme objet du Porno, l’homme étant réduit à une bite. C’est la Chosification. Il recycle simplement la transsubstantiation!

Le sujet devient objet

Lucien Cerise dit aussi que la vision Mad Max de la société dans tous les films et simplement de la peur et du contrôle, ceux du haut aurait trop à perdre de laisser une société comme celle-ci apparaître, il faut qu’ils en profitent le plus possible.

Il mentionne bien sur le bouquin de Frances Stonor Saunders « Who paid the Piper? » (qui mène la danse?) qui révèle que la CIA a produit toute la culture des pays de l’Ouest depuis la deuxième guerre mondiale… Et Frédéric Charpier « la CIA en France – 60 ans d’ingérence dans les affaires françaises« .

Nudge Marketing et Gaslighting (en) et l’Oracle de Delphes

Émission de France Culture sur le Nudge Marketing!

Le nudge marketing, ou marketing incitatif, est une discipline émergente qui s’intéresse au comportement du consommateur.

Le but de cette discipline est d’inciter un individu à agir d’une certaine manière, sans jamais chercher à le contraindre, « nudge » signifiant « coup de pouce » en anglais. Pour l’instigateur de cette démarche, l’intérêt est de pouvoir agir sur différents leviers relatifs au processus décisionnel d’un consommateur, dans le but de le faire changer de comportement pour un coût très faible.

Pour Étienne Gless, journaliste économique, « les nudges sont des incitations sans caractère obligatoire qui visent à rendre le comportement du consommateur plus vertueux ». Cela sert a implémenter les « Bonnes Pratiques » et Bonnes Manières!

En 2002, Daniel Kahneman qui est alors prix Nobel d’économie, soutient la notion de « behavioral economics », ou « économie comportementale » en expliquant que les choix des individus sont irrationnels, car ils sont influencés par des biais cognitifs, des raccourcis mentaux, par l’environnement dans lequel l’individu se trouve, ainsi que par la norme sociale (le fameux NEW NORMAL!).

La démarche nudge est ensuite reprise par le gouvernement américain de Barack Obama en 2009, par le gouvernement britannique de David Cameron en 2010, puis adopté progressivement par l’Australie et par l’Union Européenne.

Plusieurs entreprises proposent des services d’accompagnement à la mise en place de dispositifs nudge. En France, l’institut de sondage BVA crée en 2013 la BVA Nudge Unit et son « nudge lab ».

Gaslighting

Le gaslighting ou gas-lighting, connu sous le nom de détournement cognitif au Québec, est une forme d’abus mental dans lequel l’information est déformée ou présentée sous un autre jour, omise sélectivement pour favoriser l’abuseur, ou faussée dans le but de faire douter la victime de sa mémoire, de sa perception et de sa santé mentale.

La psychologue Elinor Greenberg a décrit trois méthodes courantes d’éclairage au gaz :

  1. Se cacher. L’agresseur peut cacher des choses à la victime et dissimuler ce qu’il a fait. Au lieu de se sentir honteux, l’agresseur peut convaincre la victime de douter de ses propres convictions sur la situation et de se faire porter le chapeau.
  2. Changer. L’agresseur ressent le besoin de changer quelque chose chez la victime. Que ce soit la façon dont la victime s’habille ou se comporte, il veut qu’elle se moule dans son fantasme. Si la victime ne s’exécute pas, l’agresseur peut la convaincre qu’elle n’est en fait pas assez bien.
  3. Contrôle. L’agresseur peut vouloir contrôler totalement la victime et avoir un pouvoir sur elle. Ce faisant, il tentera de l’isoler des autres amis et de la famille afin qu’elle soit la seule à pouvoir influencer ses pensées et ses actions. L’agresseur prend plaisir à savoir que la victime est entièrement contrôlée par lui.

C’est exactement ce qu’ILS font en ce moment avec le COVID et c’est la Definition d’Internet!!!

la manipulation dépend de « son aptitude à faire confiance à ses propres jugements ». L’établissement de « contre-récits » (ou de récits alternatifs, N.D.T) peut aider la victime à retrouver « un libre-arbitre plus solide ». C’est pour cela qu’il faut toujours filmer avec les flicouilles et les institutions, avocats, juges ou autres car c’est des menteurs et manipulateurs pathologiques. ILS les recrutent en fonction des tests psychométriques précis…

Méthode de Delphes

Voilà, comment l’Agenda 21 a été mis en place au niveau local. Par le recrutement de participant volontaire se réunissant régulièrement, tout ceci chapeauter par des Management Consultants (Société de Conseil) afin de diriger l’Agenda exactement comme il l’avait prédit!

La méthode de Delphes est une méthode visant à organiser la consultation d’experts sur un sujet précis.

« La méthode de Delphes se compose d’une série d’interrogations répétées, habituellement au moyen de questionnaires, d’un groupe d’individus dont les avis ou les jugements sont d’intérêt. Après l’interrogation initiale de chaque individu, chaque interrogation suivante est accompagnée de l’information concernant les réponses du tour précédent. L’individu est ainsi encouragé à reconsidérer et, si approprié, à changer sa réponse précédente à la lumière des réponses des autres membres du groupe »

Enfin, selon Fowles, la méthode se définit par trois caractéristiques principales : l’anonymat, la rétroaction et la réponse statistique. L’interaction de groupe est anonyme, dans le sens où les commentaires, les prévisions sont présentés au groupe de façon à supprimer n’importe quelle identification.

La méthode de Delphes a pour but :

  • de mettre en évidence des convergences et des consensus sur les orientations à donner au projet à l’aide de questionnaires soumis aux experts.
  • d’apporter un éclairage sur des zones d’incertitude en vue d’une aide à la décision et d’une vérification de l’opportunité et de la faisabilité du projet.

La méthode de Delphes, développée en 1948 aux États-Unis par les chercheurs Norman Dalkey et Olaf Helmer de RAND Corporation. Rand étant le modèle de Star Trek niveau prédiction de technologies et autres, Star Trek est basée sur cela! (Source Clint Richardson).

(Ingénierie du Covid et techniques de coercition communiste)

Comment s’en sortir?

Lucien Cerise dit d’utiliser la méta-communication (concept de Gregory Bateson!), l’observation, ne pas participer, s’extraire et observer (le regard de l’aigle Toltèque), étudier le langage du corps. Questionner l’origine du débat et pas le débat lui-même. Sortir des idées, de l’opposition d’idées, de la thèse/anti-thèse, des contradictions. Les faits, rien que les faits! Pratiquer le za-zen.

« Pour le pouvoir, la manipulation du langage en général est essentielle car c’est de cette façon-là qu’il construit une réalité. Je disais au début de l’interview que dans un cadre d’ingénierie, on ne se parle plus. Pour être plus précis, on peut continuer de se parler « en apparence », mais c’est du pseudo-langage, de la langue de bois oud e coton (le latin de cuisine), du langage qui n’est plus indexé sur le Réel« . Cela se reflète dans le conversion sans intérêt de tous les jours, de parler des films, des émissions TV, du beau temps, bref de rien du tout, ne pas échanger ses émotions, ses sentiments, sa vie (c’est ce que ramène l’Éducation Populaire (et pas la Pop culture!) par les conférences gesticulées), toujours les mêmes rengaine pipi/caca du boulot, les racontars, c’est la maternel et pas un monde de Femmes et d’Hommes. Que de la fiction, des hypothèses, pas capable d’avoir une vraie conversation, de dire les choses comme elle le sont, ni d’utiliser la CNV ou de mettre un cadre, on on ne prend pas les choses pour soi, on écoute, on respecte l’autre, on attends son tour pour prendre la parole, on arrête de réagir, voir les 4 accords toltèques.

Je suis d’accord avec lui, il dit bien « Il ne faut jamais oublier une chose: nous sommes en guerre. Il faut vivre avec ça présent à l’esprit. Nous devons donc devenir des guerriers et faire la guerre. Il y a mille façons de faire la guerre… avec la méthodologie des arts martiaux, frapper sans haine« .

« Dans le monde analogique de nos parents, il était absolument inimaginable que le gouvernement veuille connaître chaque déplacement que vous ayez fait, chaque appel téléphonique que vous ayez donné et chaque message que vous ayez écrit ; tel était le fonctionnement normal. Pour nos enfants, à l’ère du numérique, les représentants du gouvernement insistent pourtant sur la nécessité de collecter ces informations, comme si c’était parfaitement raisonnable, en évoquant le terrorisme et aussi, le fait que nos enfants écouteraient de la musique ou regarderaient la télévision ensemble, de la manière dont ils aiment le faire, ce qui est illégal à cause d’une législation commandée par Hollywood. Et pour empirer les choses, la surveillance est rétroactive, tout est noté, enregistré et gardé jusqu’à ce que quelqu’un réclame le tout. »  La vie privée de nos enfants et l’accumulation de données.

Cerise parle des « erreurs volontaires » des dirigeants et dit qu’ils appliquent même une méthode bien précise et bien rodé, comme la technique de management négatif qui pousse les employés de France Telecom à se suicider.

« Il existe une véritable science de la destruction méthodique, qui s’appuie sur un art du changement provoqué, et dont le terme générique est ‘ingénierie sociale’ « .

La science actuarielle consiste à calculer le potentiel de dangerosité et à prendre des mesures par anticipation (lire Bernard Harcourt et Robert Castel ‘La Gestion des risques‘ Opposant psychiatrie à la psychanalyse, cette dernière étant l’ennemi du Capitalisme). Le diagnostic (dia-gnostic, renvoi au médical donc à la maladie) qui est établi est le résultat d’un calcul de probabilité; la dangerosité ne résulte pas d’une évaluation clinique (pragmatique) personnalisée, mais d’un calcul statistique (froid) qui transpose aux comportement humains les méthodes mises au point par l’assurance (Actuarial) pour calculer les risques (le Risk Management: Casualty of War ou Victime de guerre).

« La science actuarielle traditionnelle se concentre sur l’analyse de la mortalité, sur la production de tables de survie ainsi que sur l’application des intérêts composés ».

« Globalement la présomption d’innocence est inversée en présomption de culpabilité.  Ce n’est plus au procureur d’apporter la preuve que vous êtes coupable, c’est à vous d’apporter la preuve que vous êtes innocent ». (même pire dans la formulation, que vous n’êtes pas coupable, on parle même pas d’innocence, l’ingénierie sociale est telle qu’ils mettent au grand jour la loi d’amirauté). Chez les freeman, il est connu qu’il faut réfuter les 12 présomptions de culpabilité devant le juge (THE TWELVE PRESUMPTIONS OF COURT).

On arrive à Minority Report et Brazil (Terry Gilliam).

Il le démontre, la ville déshumanise. C’est la réduction de l’incertitude. Voir le docu « Das Netz » de Lutz Dammbeck.

Confiance = Réalité. Quand la confiance disparaît la réalité s’effondre…

Une société possède forcement des différences, et on les fait disparaître, on fait disparaître père/mère et on le remplace par parents qui s’applique aussi aux grand-parents donc on fait aussi disparaître le jeune/vieux. L’identité est à l’image du système social: dialectique. Je ne sais qui je suis que par opposition et différenciation avec l’autre. (Dialogue, Dialectique du Trivium). La difference est donc fondatrice pour que je puisse agir dans le monde. je dois donc sortir du flou identitaire mais tout seul et pas par l’État ou le conditionnement ou l’identification à une équipe de foot ou à une superstar!

Connais-toi toi-même… Dur dans une société de copie…

Si les différences ne sont pas perçues, on est incapable de percevoir, c’est l’entrée dans la psychose, qui est qui et quoi? La schizophrénie.

Une liberté sans limite rend fou et empêche la socialisation. Ne pas faire à autrui ce que l’on ne veut pas que l’on nous fasse. Ne pas faire de mal à autrui. Ma liberté s’arrête où commence celle des autres. La limite réprime l’expression libre du désir, c’est apprendre que l’on ne fait pas ce qu’on veut, qu’il y a des limites a respecter, des lois de la Nature. Si cette frustration s’accumule, elle s’enkyste, c’est la névrose.

« Il existe une véritable ingénierie psychosociale de la levée des limites, de la transgression des interdits, des lois, des tabous et de l’abolition des frontières donc de la destructuration des masses et de la régression civilisationnelle provoquée…« .

Industrialisation de la compétence relationnelle! Tout décentralisé, pilotage à distance, plus d’humanité, l’invisibilité du but du travail.

« La définition du Capitalisme c’est: ‘tout système où l’argent est la valeur suprême’. Si vous mettez une valeur au-dessus de l’argent, l’État-nation par exemple, vous sortez techniquement du capitalisme. Le capitalisme ne tolère aucune frontière, ni aucun protectionnisme car il est, par nature, supranational, transnational, multinational, voir international. » Plus du tout de frontière, c’est super mais attention au but derrière, on voit bien que tout est commerce et que l’argent est le dieu qui quelque part réalise notre aspiration de liberté totale, supprimer les frontières, les pays, mais le Capitalisme veut la relation maître-esclave, la comparaison s’arrête ici.

« Quand il nous frappe, ils se frappent aussi »

Fin (mais il reste 150 pages dans son bouquin)

NB: « Karpman pour une société c’est la même chose: le bourreau c’est la société qui te culpabilise qui te ridiculise quand tu n’admets pas la violence, qui nie ce que tu ressens, les sentiments nobles. Prétend s’occuper de toi de façon paternaliste. Et met en valeur les plaisirs enfantins de jouissance, de plaisirs rapides. On pourrait développer. Tout ça passe par les lois, la pub, les fausses informations. Le chaos c’est le bourreau on va prendre soin de toi après t’avoir fait peur pour quelque chose qui n’existe pas, c’est le parent et on fait resurgir les plaisirs à court terme qui rassurent de l’enfant. Mode paternaliste, inciter à acheter pas cher, mode enfant on te cache qu’en fait la société paye le prix fort (subventions, dépollution, transport subventionné, ….) En Mode bourreau ce système tue les commerces de proximité et prétend qu’ils sont chers. Dans le mode bourreau c’est aussi de transformer les intentions des personnes : développement durable , récupérer les idées qui fonctionnent : la bio industrielle, … Ce qui explique la recrudescence des PN. Tout ça nous demande d’être de plus en plus aligner sur ce que nous pensons, nous ressentons, et nous vivons; nous devons absolument écarter toute pensée extérieure ou qui ne raisonne pas en nous. » — Vero

— Jackfruit —

Bonus: Technique de guerre managériale et d’entreprise basée sur les militaires: VUCA et anti-VUCA

résumé de VUCA

(La Société de l’indécence: Lucien Cerise et Thibault Philippe)

(L’empire du Management)

(Prêt à jeter ou l’Obsolescence Programmée: Reportage Arte)

Carroll Quigley: dénonça tout l’establishment américain et anglais et les agendas mondiaux dans The Anglo-American Establishment. Stuart Ewen, qui donne naissance a la super série de la BBC, The Century of the Self, la série en français:

(Le Siècle du Moi)

(Pierre Hillard – Histoire secrète de l’oligarchie anglo-américaine)

(George Brassens, le Pornographe)

(Pink Floyd, Shine On You Crazy Diamond)

(Invasion Los Angeles – Extrait 1988)

14 réflexions au sujet de « Ingénierie sociale, langage et programmation »

  1. Ping: Seulution

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.