acte de Naissance·Non classé

Acte III: Naissance dans un monde Esclavagiste

A corps et âmes perdus

Vous êtes « légalement » et « juridiquement » un esclave, comme vos parents; vos grand-parents et leurs grand-parents étaient des esclaves. Vous avez peut-être la chance de vivre dans une plantation assez plaisante avec d’autres esclaves, administrés par leurs surveillants-esclaves tel la police, les juges, docteurs et autres politiciens, chez lesquels on retrouve constamment des exemples de cruauté esclavagiste.

Ou, peut-être, que vous êtes témoin de certains changements dans la plantation de votre communauté, qui fait partie des plantations esclavages nationales de l’État, où il s’y passe beaucoup plus de crimes, et où, il y a plus de misère et de morts. Le fait que vous êtes un esclave est incontestable. La seule variable inconnue est de savoir si vous allez permettre à vos enfants et leurs enfants de grandir comme esclaves ou pas.

Vous êtes une esclave moderne depuis 1933 (aux USA), où, à partir du moment où un enfant né, les Exécuteurs ou Administrateurs du Patrimoine étatique, volontairement et consciemment, portent (enfin prennent) les droits des bénéfices de l’enfant à sa place; ce dernier étant le Bénéficiaire du 1er Cestui Que (Vie) Trust/Fiducie, sous la forme d’un Numéro de Registre (acte de naissance) en enregistrant le Nom; créant ainsi la Personne Corporation; et empêchant ainsi chaque enfant d’accéder à son plein droit inaliénable de pleine propriété (de son Patrimoine).

L’État a déclaré le bébé comme propriété et bien meuble de l’État. Le contrat bébé-esclave est donc créé en honorant une vieille tradition de prendre l’impression des pieds de l’enfant sur le certificat d’accouchement, ou de prendre une goutte de son sang; ainsi que de tromper les parents en signant la renonciation de la propriété de l’enfant par la tromperie légale et juridique (et la vraie signification) du certificat d’accouchement et de l’acte de naissance.

Ce certificat d’accouchement est un Billet à Ordre arrivant à expiration à 18 ans, qui est converti en un Bon « Esclave » du Trésor, celui-ci étant vendu sur les marchés financiers aux banques privées; et étant ensuite converti en un 2ème et séparé Cestui Que (Vie) Trust-Fiducie, pour chaque bon « enfant-propriété », par la banque.

Une fois que ce Billet à Ordre arrive à maturité (18 ans) et la Banque ne pouvant légalement saisir l’enfant-esclave, un lien Maritime est légalement édité afin de « sauver » (salvage, voir Droit du Commerce Maritime) les biens perdus en mer (au bureau des objets trouvés, l’État), et de les monétiser comme devise courante légale émise, ici encore, par une série de Cestui Que (Vie) Trust-Fiducie.

Perte de votre âme

Vous êtes esclave aussi parce qu’en 1540 fut crée le 1er Acte: Cestui Que Actdérivant son pouvoir de l’Eglise Catholique et de la Bulle Papale du leader du Culte Romain de l’Époque: Paul III. A chaque fois qu’un enfant (ou un adulte impie) est baptisé, un certificat Baptismal est émis par l’État ou l’Eglise à la naissance. Les parents sans le savoir font don de l’âme de leur bébé au 3ème Cestui Que Vie Trust-Fiducie (voir article), détenu par ce Culte Romain (Le Vatican), dans ses coffres comme propriété-valeur depuis ce jour là.

Et cela est administré par le Temple Bar (Barreau de la cité de Londres) depuis 1540, et ensuite par toutes les associations du Barreau qui se sont succédées, représentant le « Galla« , l’incarnation du « Grim Reapers » et de la « Mort » qui arrache les âmes aux vivants, ou les sauve par le Salut (le salut/sauvetage des âmes perdues).

Alors utiliserez-vous encore le mot « salut » pour dire bonjour? Comme le mot « hell-o » pour dire bonjour en anglais?

Perte de vos biens

Donc sous la Droit Uniforme du Commerce (UCC pour les US: code américain pour harmoniser les lois sur les ventes et transactions commerciales, CISG pour l’International, et Code du Commerce (télécharger) pour la France: Lex Mercatoria, c’est-à-dire d’une loi orale, presqu’uniforme, respectée par tous les marchands de l’Europe.) Esclavagiste, sous lequel toutes les plantations dans le monde opèrent, il vous est interdit d’être propriétaire d’une maison, même si on vous fait croire le contraire; vous n’êtes en faite pas propriétaire de votre maison, ni de votre voiture, bateau, ni aucun des objets que vous détenez (demander à l’huissier 😉 ), vous en avez seulement le bénéfice de l’usage, et vous payez ce droit d’usage; car la propriété est un droit inaliénable et imprescriptible, c’est même marqué dans la Constitution. Et quand on dit « Uniforme », ce n’est pas seulement un standard, c’est une domination planétaire sous Uniforme de l’Armée donc en état de guerre.

Perte de votre corps

Vous n’êtes même pas propriétaire de votre corps, car il a été légalement donné à l’État par vos parents à la naissance, et sous la forme des anciennes traditions des contrats d’esclavage, sur lequel (contrat=certificat d’accouchement) ont imprimé les pieds des bébés à l’encre ou ont y versé une goutte de son sang.

En anglais, on a « Sole Trade« , le commerce des entreprises et corporations, « Sole » étant la « Plante des pieds » du bébé. On marque un numéro sur ce contrat (Certificat/Acte/numéro de Sécu) qui est vendu à la Banque Centrale. Et oui, la Banque revendique votre Chair, elles sont les propriétaires de l’esclavage moderne, la servitude involontaire, en cachant ses faits irréfutables sur lequel tout le système monétaire et le Commerce sont fondés, basés et construits, sur le dos (enfin les pieds) du Peuple.

Et le 1% prend son pied.

Le don d’organes repose, depuis la loi Caillavet de 1976, sur le principe du « consentement présumé »

L’État prélève vos organes (sans) avec votre consentement tacite, vous les donnez, alors c’est bien vous me direz … mais pour en faire le commerce?! En gros du trafic d’organes! Car les entreprises en font des produits de beauté  (collagène), etc … Alors, veillez à déclarer votre non-consentement, –> ici! Et informez-vous sur ce sujet, style acide hyaluronique.

Voilà une belle Trinité! La Trinité des Pertes!
A la poursuite de la Trinité disparue!

Communion

Alors vous ne réalisez peut-être pas que vous êtes esclave sous les lois du Code du Commerce, mais c’est encore pire pour ceux qui pensent que leur état d’esclavage à des droits grâce à la Loi Coutumière ou Common Law, et encore moins avec le Code Civil ou La Constitution! La Common Law fut Abolit en 1933 pour les USA, et les Lois Coutumières intégrées au Code Civil par Bonaparte pour la France; sans qu’on ne vous dise quoi que ce soit bien sûr.

Le mot « common » ou « commun » donnant les « communes » ou biens « communs », venant des coutumes locales, vient du Latin « communis » signifiant « confier, engagement d’accords, devoir public, service ou obligation » (devenu plutôt oubligation!). Ce mot fut créé d’une combinaison de deux anciens mots latin pré-Vatican « com/comitto » = « confier, engager » et « munis » = « charge, devoir public, service ou obligation« . En d’autres termes, le vrai sens de « commun » a été formée et créé pour l’hégémonie sur le monde par la Fiducie-Trust Romaine, du concept de « servitude volontaire« , ou plus simplement « d’esclavage consenti« .

Munis: Apparenté à munus, muneris (« service, fonction »), d’où immunis (« exempt de tout impôt, libre de toutes charges ») ; de l’indo-européen commun *mei- (« changer, échanger »). Serviable, qui remplit ses fonctions, obligeant, reconnaissant.

Comitto: Dérivé de mitto (« envoyer ») avec le préfixe con- (« avec »).  Confier, recommander.

La loi coutumière n’est donc qu’une loi de la « servitude volontaire » et loi de « l’esclavage volontaire » envers le Culte Romain et Vénitien des maîtres-esclavages. C’est le boulot des surveillants d’esclaves de vous convaincre que vous n’êtes pas un esclave, la loi coutumière existe toujours et n’a pas été abolit mais elle a été remplacée par la loi du Commerce, afin de vous embrouillez un mental déjà bien conditionné, et afin de vous donner de faux espoir. En retour, ses collabos-ra-t-eurs sont récompensés comme de bons esclaves avec une plantation plus jolie, une maison plus grande et quelques privilèges en plus.

La raison pour laquelle les surveillants tels les juges, politiciens, banquiers, acteurs et personnalités médiatiques sont obligés de mentir et de réfuter l’esclavage moderne, est parce que le système esclavagiste de servitude volontaire ou « loi coutumière » ou « code civil » n’est pas le premier système global d’esclavagiste existant! Mais simplement sont évolution: Esclavage 2.0!

Tribunal d’Amirauté Apostolique

Le Pape est un super-héros des temps modernes et anciens, c’est un super-zéros avec le pouvoir de Supervision de la planète entière.

Avant l’émergence de la Loi Coutumière ou Code Civil, nous étions tous considérés comme de simple animaux or choses sous le Droit Canonique du Culte Romain, aussi connue sous le nom de « l’Évêché » ou « Droit du Saint-Siège » ou « Supervision de l’Eglise » (Law of the See ou Juridiction Ecclésiastique, qui est aussi jeu de mot avec Law of the Sea ou Admiralty Law donc le Droit Maritime), l’œil de l’Eglise du Vatican qui contrôle TOUT avec sa super-vision, sous l’Égide du Catholicisme et par le biais des Évêchés.

« Le Saint-Siège, ou Siège apostolique, est une personne morale représentant le pape et la curie romaine. C’est un sujet de droit international qui entretient des relations diplomatiques avec les États et qui est membre d’organisations internationales ou y est représenté. »

Sous le Droit Maritime ou Loi d’Amirauté, vous êtes soit un esclave du navire (galère) de l’État, soit une simple marchandise sauvée (salut) des eaux. Donc en 1302 par l’Unam Sanctum, le Culte de Rome illégitimement revendiqua au travers d’une Fiducie-Trust, sa domination et propriété sur toute la planète et toutes « choses » y vivant dessus, ces derniers devenant soit esclaves, ou soit des sous-esclaves, et ces choses étant administrées et gérées par la Cour de la Rote.

Rote Romaine

Quelque part c’est un peu la carte du Tarot de la Roue de la Fortune!

Route de la Fortune galérienne…

La Roue de Fortune est la 10 ou X ou dixième arcane majeure du Tarot de Marseille.

Cette carte représente une roue ou rota, sur laquelle figurent :

  • phase ascendante : un chien (dog en anglais) pourvu d’un collier, signe de soumission.
  • sommet : un sphinx couronné, signe d’accomplissement.
  • phase descendante : un singe symbolisant la décadence.

Ces trois animaux illustrent ainsi un cycle d’évolution où la position dominante est difficile à maintenir, le haut de la roue étant en équilibre instable. La position de soumission est super facile à maintenir!!!

Fortuna, ou Fortune en français (Fortuna, ae en latin) est une divinité italique allégorique du hasard, de la chance. Son nom dérive du latin fors qui signifie « sort ». Son nom dérive de fero (porter, apporter) donc le (trans)port marin et port des fers…possiblement associée au serpent.

Les représentations, innombrables, de la Fortune ont comme attributs principaux la roue, la sphère, le gouvernail, la proue de navire, la corne d’abondance. La déesse est tantôt assise, tantôt debout ; elle porte parfois des ailes.

On voit bien le logo de la Loi d’Amirauté Maritime avec la Barre de Gouvernail dominant l’eau par l’oiseau qui survole tout cela, le Vatican gouvernant le domaine/domination des Airs. « The Dove » ou « la Colombe » symbole de Columbia déesse des enfers.

 

Comparé au logo du Rote du Vatican, on retrouve: La Barre, l’Oiseau, l’Air-Espace. La tête de mort représente les Clefs à gauche avec la tête-couronne…En passant, Albator, c’est Alba qui est blanc donc à l’opposé du noir qu’il porte! Albion est le nom latin de la Grande-Bretagne. Mais c’est Albatros, aussi un Oiseaux de mer, et c’est le fardeau (boulet, entrave, obstacle), mais aussi Alcatraz (poche du bec de l’oiseau, qui pèche les poissons et est une prison) de alcartaz (« rouleau de papier ») Cornet de papier ou autre, pour emballer un produit ou une marchandise. C’est aussi donc la Carta: Carte, Charte, missive, etc… ou Qart (merkat).

Cette Cour se revendiqua comme la Cour Suprême ayant juridiction sur toutes les Cours de la planète, et fut abolit au 16ème siècle mais pour mieux revenir en 1908 sous l’égide du Pape Pie X, comme une Cour purement spirituelle ecclésiastique, la Cour des 12 esprits « apostoliques protonotaires », impliquant 12 apôtres.

Depuis lors, cette Cour est restée en constante « séance », suivit par toutes les Cours locales utilisant les pouvoirs d’administration de ces Esprits Immortels Divins, s’exprimant au travers de la Confiance/Trust/Fiducie totale des Vaisseaux de Chair et de Sang devenus de simples choses mortes. Ils sont barrés (par le Vatican), donc considérés fous, illettrés, débiles, bâtards,  délirants, conspirationnistes, terroristes, etc.

Templiers et Chevaliers

Mais ce n’est pas la seule forme d’esclavagisme en place aujourd’hui. Car, une plus vieille loi est en place, l’une des pire et des plus diabolique loi, grâce à son histoire corrompue, c’est la Loi de Manassé (une des tribus d’Israël conquérant de Canaan), aussi connue sous le nom de Rabbi. Elle a été établit aux travers de document impie de haine et formé en 333 sous le nom de Talmud de Manassé – les faux Israélites (Talmud de Babylone).

Au travers du Talmud des faux Israélites, toute la planète fut mise en Esclavage à l’aide des serviteurs du « peuple élu » appelé les « Cananéen », en anglais « Caananites », étymologiquement « K-nights » ou « Knights » en anglais signifiant « Chevaliers », aussi connu sous le nom de « Scythes »; et le reste étant considéré comme les « goy/gyu/goï  » et/ou « goyim » (non-juif ou gentil) — représentant donc le bétail et les corps mort sans-vie.

Les gentils contre les méchants alors?

Gentilé(Date à préciser) du latin gentile, neutre de gentilis, qui appartient à une nation, à une famille, gens proche. Nom donné aux habitants d’un lieu, un pays, un continent, une région, une province. Donc on est tous Esclaves! Mot à l’origine de « gens », « genre », « gendre », bref diviser pour régner, race souche, « gentes« : les barbares par opposition aux romains.

gentiles ceux qui portent le même nom qui sont nés de parents ayant toujours été libres avec des ancêtres sans esclavages!!! Rien perdu de leur état juridique?!

Les chevaliers de la Table Ronde (Knights of the Round Table) ne seraient-ils pas assis qu’autour d’une table ronde du Barreau? et les Chevaliers Cathares (Knights Templar ou Templier donnant Temple Bar) ont bien établit les premières Banques

« On distinguait deux sortes de bateaux, les galères, et les nefs. Certaines larges nefs étaient surnommées huissiers car dotées de portes arrière ou latérales (huis), ce qui permettait d’embarquer jusqu’à une centaine de chevaux, suspendus par des sangles afin d’assurer la stabilité de l’ensemble pendant le voyage.

L’article 119 des retraits de la Règle indique que « tous les vaisseaux de mer qui sont de la maison d’Acre (Israël) sont au commandement du commandeur de la terre. Et le commandeur de la voûte d’Acre, et tous les frères qui sont sous ses ordres sont en son commandement et toutes les choses que les vaisseaux apportent doivent être rendues au commandeur de la terre. »

Le port d’Acre était le plus important de l’ordre. La voûte d’Acre était le nom d’un des établissements possédés par les Templiers dans la ville, celui-ci se trouvant près du port. Entre la rue des Pisans et la rue Sainte-Anne, la voûte d’Acre comprenait un donjon et des bâtiments conventuels. »

« Saint Georges (Saint Patron des Anglais) était un saint très vénéré par les ordres militaires et religieux, mais les Templiers considéraient Marie comme leur Sainte Patronne. »

« Les Templiers inventèrent ainsi le bon de dépôt et donc la Lettre de Change. Les Templiers ont mis au point et institutionnalisé le service du change des monnaies pour les pèlerins. »

« Par la suite, cela se développa, si bien que nombre de souverains firent confiance aux trésoriers de l’ordre. C’est ainsi qu’une autre grande personnalité, Henri II d’Angleterre, avait laissé la garde du trésor de son royaume au Temple. Par ailleurs, de nombreux Templiers de la maison d’Angleterre étaient également des conseillers royaux. »

« Une querelle opposait également le roi de France Philippe IV le Bel au pape Boniface VIII, ce dernier ayant affirmé la supériorité du pouvoir pontifical sur le pouvoir temporel des rois, en publiant une bulle pontificale en 1302, Unam Sanctam. La réponse du roi de France arriva sous la forme d’une demande de concile aux fins de destituer le pape, lequel excommunia en retour Philippe le Bel et toute sa famille par la bulle Super Patri Solio. Boniface VIII mourut le 11 octobre 1303, peu après l’attentat d’Anagni. Son successeur, Benoît XI, eut un pontificat très bref puisqu’il mourut à son tour le 7 juillet 1304. Clément V fut élu pour lui succéder le 5 juin 1305. »

Templier et franc-maçonnerie

« De plus, certains groupements ou sociétés secrètes (tels que la Rose-Croix) ou certaines sectes, telles que l’ordre du Temple solaire (et ses survivances, comme le Collège Templier), la Militia Templi ou l’Ordo Templi Orientis, se réclameront par la suite de l’ordre, affirmant leur filiation en s’appuyant sur la survivance secrète de l’ordre, sans parvenir pour autant à le prouver, ou en produisant même parfois de faux documents. »

« L’Ordo Templi Orientis (O.T.O.) (« Ordre du Temple de l’Est » ou « Ordre des Templiers Orientaux » Le Grand Orient de France ou God! Dieu en anglais) est une organisation fraternelle (fraternité) et religieuse qui fut la première à accepter les principes et la loi de Thelema, qui est souvent résumée par la phrase :

« Fais ce que tu voudras sera le tout de la loi. »

Les thélémites pensent que cette loi fut établie par le Book of The Law (Liber AL vel Legis ou Livre de la Loi) dicté à Aleister Crowley en 1904 au Caire par l’entité Aïwass. Sa structure est semblable à celle de la franc-maçonnerie, avec une série d’initiations à des grades successifs. L’O.T.O. comprend également l’Ecclesia Gnostica Catholica ou Église Gnostique Catholique, qui représente la branche religieuse de l’ordre. L’O.T.O. prétend à 500 000 membres dans 58 pays dont la moitié aux États-Unis. » (Loto…).

Bien sûr une branche de la Franc-maçonnerie, les Templiers, construisent des Temples, et administrent le commerce des Plantations, en découlera de Francs maçons…

Lois noahides:

  • d’établir des tribunaux ;
  • de l’interdiction de blasphémer ;
  • de l’interdiction de l’idolâtrie ;
  • de l’interdiction des unions illicites (adultère, inceste, homosexualité, zoophilie, etc.) ;
  • de l’interdiction de l’assassinat ;
  • de l’interdiction du vol ;
  • de l’interdiction de manger la chair arrachée à un animal vivant.

Finalement, vous êtes esclave parce que vous restez profondément influencer par votre Education, la Société et les Mérdias, et parce que beaucoup choisissent (souvent par peur) de continuer de penser et d’agir comme un esclave, en attendant (et desfois vénérant) que quelqu’un l’aide (ou le sauve…Ur) ou lui dise quoi faire, ou simplement accepte les miettes qu’on lui laisse alors que le 1% du système se gave avec des milliards, en plus de votre énergie et beaucoup d’autres choses.

Un prison construite sans porte de sortie.

Et bien avant tout cela, le système global d’esclavagisme comme une large plantation d’esclaves était construit sans voie de sortie — comme décrite par les Cours des prêtres de Ba’al, et donc par les juges de la plupart des systèmes juridiques du monde.

Et même les hommes et les femmes les mieux éduqués restent tromper en croyant que les droits de la common law de part lesquels ils peuvent se représenter eux-même comme un moyen de défense, seulement pour trouver que le juge va légitimement rejeter toutes ses réclamations (et oui, le juge représente la Cour d’Amirauté). Car la première loi de la Cour est le Code du Commerce de l’esclavage introduit en 1933 aux USA, le défendant est un employé de la corporation (Etat) et donc par défaut (des faux), il a déjà accepté sa responsabilité de citoyen pour tout manquement au Code!

Il est déjà coupable avant son procès, ex: on vous envoie une amende sans avoir eu un procès et on vous dit que vous êtes coupable parce qu’une machine l’a dit, aucun témoin vivant de cette exaction?! Et s’il ne paye pas c’est la prison ou la destitution de ses biens, voir la rue…vive la démocratie?!

Si un tel arnaqueur qu’est le juge est défié, mis en doute ou même questionné, ils ont le pouvoir de s’échapper dans leur chambre, de se replier pour mieux préparer la prochaine bataille,  et de revenir magiquement sous l’égide d’une nouvelle Cour, sans en dire mot au défendant (accusé), sans lui dire qu’il (re-)vient d’entrer (dans l’antre) de la Cour du Droit d’Amirauté, les lois de la super-vision du Saint-Siège qui s’accorde avec la Loi Canon (donc il en est la chair) du Culte Romain établit en 1983.

Qu’est-ce que cette CHOSE?

Maintenant le juge peut imposer des peines graves sur le pauvre défendant, incluant outrage au tribunal ainsi que des peines de prison, le défendant n’a aucun droits à moins de connaitre le Droit Canonique concernant la juridiction des personnes et établissant le statut de l’homme au dessus de la « chose ».

Malheureusement, peu de gens connaissent la signification de « chose » (« thing », en anglais = jurisprudence, Black’s Law) comme procédure judiciaire ou assemblée; une chose amenée devant le tribunal de Justice; une procédure judiciaire; une accusation portée ou inculpation; ou un cas de procès plaidant devant la justice.

« Chose » (Cornu): Objet de droits; chose corporelle (mobilière/immobilière). Chose jugée: ce qui a été tranchée par le juge pour mettre fin à une contestation, qualité attribuée par la loi à tout jugement définitif, toute décision juridictionnelle, qui empêche que la même chose soit rejugée entre les mêmes parties dans un autre procès. Chose publique: Ensemble des questions se rattachant à la gestion et à la satisfaction des intérêts généraux du pays ou d’une collectivité locale ou régionale. (voir force de chose jugée, exception de chose jugée).

Ce sens et le sens des mots en général sont utilisés pour cuicuisiner le citoyen à la soupe populaire. Ces effets sont dévastateur, c’est le concept her(m)étique de Pie X de 1908 de revendiquer le siège des apôtres morts comme étant séance ouverte permanente de la Rote Sacrée des 12 protonotaires — devenant ainsi la plus haute Cour Suprême de la planète.

Donc quand un homme ou une femme reçoit un avis (bleu et jaune chez les anglo-saxons) de comparaître du Tribunal, émis au travers de ce Droit impie Canonique, et au moment où ils arrivent au Tribunal, il est automatiquement considéré comme « une Chose ». Quand un homme ou une femme cherche à se défendre lui-même en parlant devant le juge, il consent automatiquement à être une « chose ». Alors le juge, con-naissant l’arnaque peut ainsi mettre au silence n’importe quel homme ou femme (n’importe quelle chose) en la menaçant légalement d’outrage au tribunal si ne ferme pas sa gueule. (Pour apprendre à se défendre écouter Queen Vallarah).

C’est donc le Culte de Rome du Droit Canon de 1983 qui établit que toutes les Cours soient oratoires, devant un juge détenant les pouvoirs ecclésiastiques comme les « Évêques » ou les « Ordinaires » (ordre) dans leur Chambre ou plutôt dans leur « Chapelle ».

Et donc, les Associations du Barreau (« British Accredited Registry » = BAR, cette association est basée à la City de Londres et enregistrée à Puerto Rico, où se trouve aussi l’IRS: les impôts US) à travers le monde, ont des juges (con-)formés à l’utilisation de ces nouveaux pouvoirs, afin de pouvoir contrer les quelques hommes et femmes qui se réveillent de leur statut d’esclave, en démontrant comment rester « honorable » dans ce système de lois si pervers, afin de s’assurer que ces terroristes résistant soient envoyés en prison pour un bon moment, et pour en faire des exemples (montrer et faire peur à ceux qui veulent s’opposer au pouvoir).

Et si le juge décide vraiment de pouvoir mettre la plus grosse peine possible, à cet enfant qui semblerait être mieux éduqué, il s’en ira se cacher une troisième fois pour finalement revenir de l’antre de la Chambre et invoquer le pouvoir suprême du Talmud sous le masque de prêtre rabbin de la Cour de Babylone, pouvant forcer les lois talmudiques des faux Israélites de la Maison des 12 Tribus de Manassé.

1ére instance, 2ème instance, 3ème instance: le Juge (re)vient 3 fois, sa Sainte Trinité, comme Juge, puis comme Capitaine, puis comme Prêtre

Khazars et Ashkénazes

12 tribus d’Israël

Maintenant, même un juge d’une nation ayant abolit la peine de mort peut décider d’imposer cette sentence légitime et légale contre le goy/gyu ou goyim ou Gentil qui ose défier un Israélite — cette sentence étant la peine de mort. Cependant, comme les juges des Etats-Unis et d’autres nations ont commencés à être formés pour ré-imposer de Droit Talmudique,  c’est donc au main du faux Manassé, plus connu sous le nom des parasites de l’Élite anti-sémite des Khazars Noirs ou nobles familles Vénitiennes, que le goyim tombera (voir Venise e(s)t mourir; les Ashkénaze, ou Nazi des Cendres, royaume de Germanie ou Allemagne).

L’organisation tribale des Khazars semble complexe. Ils auraient été divisés entre « Khazars blancs » (ou « blonds ») et « Khazars noirs » (ou « bruns »). ces deux castes (« les Khazars ne ressemblent pas aux Turcs. Ils ont les cheveux noirs et sont de deux sortes : les Noirs (Kara-Khazars) qui ont le teint basané ou très sombre comme certains Indiens, et les Blancs (Ak-Khazars), qui sont d’une beauté frappante. » (Aryens?).

Louis Bazin, le dérive du Turque qas- (« tyrannise, oppresse, terrorise« )  sur la base phonétique similaire au nom de l’Uyğur tribal, Qasar. András Róna-Tas, le connects avec Kesar, la transcription de  Pahlavi pour le Titre Romain Caesar. (On voit bien comment tout ce connecte!!!) Gazari, probablement aussi Khazars, semble référer au peuple des Huns habitant les terres de Gog et Magog et dit être circoncis et omnem Judaismum observat, observant toutes les lois du Judaïsme.

Melk ou Melek qui signifie « prince », « roi » et Qart ou QRT qui signifie « cité » ce qui donne prince de la cité ou roi de la ville de tyr, Qart donnant Carta, Carte, Charte, Carré; c’est le Culte de Ba’al, ou encore Ba’al-bylon, perfide albion: (du grec ancien : Ἀλϐίων / Albíon) est l’ancien nom de la Grande-Bretagne. C’est un Géant, fils de Poséidon et frère d’Atlas. Il a aidé Atlas et Iberius (dieu de l’Irlande) à barrer à Hercule l’accès à l’Occident.

Grande-Bretagne, Alba. Ce nom d’Alba désigne toujours (en Irlande, en Bretagne, en Galles) le tiers nord de l’île (c’est-à-dire l’Écosse), et sa signification, en passant à la forme « Albion », a été étendue à l’ensemble de l’île.

« perfide » signifie « qui ne respecte pas sa foi, sa parole »

Ashkenazi dérive de l’Assyrien Aškūza (cuneiform Aškuzai/Iškuzai), peut-être entraînant Yakuza…

Empire Khazar

Gog et Magog

On retrouve Gog et Magog dans l’Apocalypse de Jean : « Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison. Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre » (20:7).

Ils sont aussi connus sous le nom de Ya’jûj et Ma’jûj dans la religion musulmane. Ce sont deux peuples apparaissant comme un signe apocalyptique. Ils sont décrits comme corrompus et sèmeront le désordre sur Terre. Ils sont cités au verset 97 de la sourate 18 (Al-Kahf, « La caverne ») du Coran : « Les Ya’jouj et les Ma’jouj se montrèrent incapables d’escalader le rempart ou d’y pratiquer une brèche. »

« Magog » peut être un code pour Babylone. Et « Gog » pu donner Goth. « Magogoli » pu donner « Mongolie ». Peut-être aussi Golgotha, Gotha, Gotham, God et Dog…Toutes les guerres donc au Moyen-Orient maintenant et avec Israël et les USA sont symboliques de cette prophétie de fin du monde ou Armageddon Apocalyptique… Histoire Khazar et Ashkenazi, en anglais chez wiki.

Gog and Magog mangeant des humains.

« On recherche un humain sauveur promis comme le messie. Les Juifs commencèrent alors à concevoir l’age messianique en termes super-naturels: d’abord viendra un précurseur, le messie ben Jospeh, il mènera les ennemis d’Israël à la défaite, identifié comme Gog et Magog, afin de préparer la venue du messie ben David; Alors les Morts se lèveront, le dernier jugement divin sera rendu, et les justes et vertueux seront récompensés. » (j’espère qu’il parle donc des « freeman » qui se réveillent de leur mort!).

« Les textes aggadas, homilétiques et non-légalistes de la littérature classique rabbinique du Judaïsme, parlent de Gog et Magog comme deux noms de la même nation qui viendront contre Israël dans la guerre finale. »

« Les rabbins associaient aucune nation, ni aucun territoire spécifique avec eux plus loin que le Nord d’Israël, mais de fameux érudits juifs Rachi identifiaient les Chrétiens comme leurs alliés et dit que Dieu irait contrecarrer leur plan de tuer Israël. »

Un messie pourrait être un peu Démagogue ou Demi-god donc demi-Dieu…ou démon-go(g)d…Mot composé de δῆμος, dễmos (« peuple ») et ἀγωγός, ágôgós (« guide »), littéralement « guide du peuple ».

« art de mener le peuple » par le bout du nez!!!

Revenons à nos moutons.

En fin de compte, il en est assez pour les juges, les greffiers et autres membres du Barreau de savoir qu’ils détiennent notre propriété par les Fiducies Cestui Que Vie Trust et que nous sommes donc sans aucun droits effectifs, jusqu’à temps qu’on mette leur fraude au grand jour.

Et pourtant, même en mettant leur fraude à jour, beaucoup la dénie et mentent sous serment — et oui les juges commettent sans arrêt la parjure avec de faux témoignages, pour ne pas avouer qu’ils sont les détenteurs et exécuteurs des pouvoirs administratifs de Tutelle du Cestui Que Vie et donc des Fiducies desquelles sont tirées les pouvoirs pour créer la Cour et la Justice.

Alors comment un homme ou une femme pourrait se défendre lui-même contre une société privée ayant des intérêts secrets et occultes; et de plus ayant volé la Loi? Et qui refuse de dire la vérité, et qui ment à ses propres membres et  qui refuse de donner un recours équitable?

Ecclesiastical Deed Poll

C’est le but, en faite, du Ecclesiastical Deed Poll ou l’Acte Ecclesiastique officiel de changement de nom, le remède ou recours dont nous avons besoin. C’est une forme d’Affidavit ou Déclaration Solennel Personnel (aux instances ecclésiastiques) avec un sceau personnel: « signed, sealed and delivered » donc « signé, marqué d’un sceau ou du sang/empreinte et délivré ».

« un Deed Poll est un acte sous seing privé de la common law anglaise, passé devant témoins, qui effectue un changement de prénom ou de nom légal. »

« Ce document n’est pas établi par une autorité publique ou officielle, mais par celui qui a changé son nom, et il est valide dès lors que le document satisfait les formalités de la passation d’un deed.

Le droit du nom anglais, s’appuyant sur les règles de la common law, ne connaît pas de restrictions imposées par le droit public, comme c’est le cas dans le monde du droit romano-germanique, par exemple en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, aux Pays-Bas, en Suisse ou en Autriche, où il est plutôt difficile d’officiellement changer de nom. En plus, le droit anglais n’a pas la notion de « nom légal » — celui-ci n’étant que le nom d’usage ordinairement utilisé dans les actes juridiques ; ce n’est donc pas nécessairement le nom de naissance. Toute personne juridique a le droit de changer son nom sans restrictions, pourvu qu’elle ne poursuive aucune intention frauduleuse. »

L' »Ecclesiastical Deed Poll » est defini par le Canon: Astrum Iuris Divini Canonum (??), en accord avec l’engagement sacré du Pactum De Singularis Caelum et le droit pour un homme ou une femme de revendiquer ses Droits Divins comme un Esprit Divin Immortel dont il a hérité à la naissance, ceux-ci étant imprescriptibles et inaliénables. (Apparemment celait serait les propres canons de oneheaven).

Un « Ecclesiastical Deed Poll » est autorisé à être émis quand une Personne Romaine inférieure rejette la règle de Loi  général et cherche à affirmer sa position indéfendable et illogique d’avoir des droits supérieurs sur la Loi Divine.

Seule une vraie Personne peut émettre un Deed Poll ecclésiastique. Par définition, une Personne Romaine (Corporation) inférieure n’a aucune autorité pour émettre un DPE.

la couleur œuf bleu-turquoise de l’œuf du Merle d’Amérique.

Un DPE doit toujours être effectué sur un papier standard de couleur bleu-turquoise, la couleur des œufs du Merle d’Amérique ou « robin-egg blue » (y sont pas chiant les mecs!), imprimé en caractère serif (donc avec empattements), en reconnaissance et respect de son propre statut Divin et comme Avis Divin ayant la pleine autorité du Paradis des Cieux, en particulier ayant autorité supérieur divine sur la Rote Sacrée et les douze protonotaires apostoliques, mais aussi sur les protonrabbins apostoliques de la divine Sanhédrin.

Ouais, ça parait un peu farfelue! Mais j’aime bien la couleur du papier!

Quand un DPE est émis, c’est sous la Cour Suprême des Cieux avec la pleine autorité du créateur divin, Dieu, qui fait Loi; et donc toutes les autres Cours, Rote Sacrée incluse lui sont inférieurs. Le terme « Per Curiam Divina« , (Par Assemblée Divine?) est toujours inclus pour que la personne romaine inférieur comprenne bien l’autorité absolue de cette instrument.

Une vraie personne (qui devient individu, on va dire!) émet un DPE, mais en fin de compte cela est plus que cela, c’est un Avis Divin de Protestation et de Déshonoration du Créateur Divin. Donc, le déshonneur Divin affirmé par un DPE est le plus grave des préjudices (anglais: injury, in-jury, blessure, pré-judice) possible faite à la loi; et un blasphème pour tous ce qui est Divin.

Quand un esclave Romain inférieur sous l’Égide de la Loi Romaine désavoue celle-ci par un DPE valable alors par définition toutes actes commis sous l’autorité présumé de la Rote Sacrée par tout greffier, protonotaire, plénipotentiaire ou ministre est nul et non avenu, incluant, et non-limité à, tous mandats, ordres, sommations, citations à comparaître, actes ou autres décrets.

Pour finir:

Un Ecclesiastical Deed Poll est une forme valable de Deed Poll et donc un Acte et un Contrat par lequel une Vraie Personne (un individu revenu de chez les morts) nouvellement exprime,  cherche à communiquer et affirme certains droits envers une autre partie, un individu, ou tierce personne, qui devient alors légitimement et légalement lié par la preuve qu’elle reçoit ainsi, en accord avec le Droit Canonique de OneHeaven définit par l’Article 133 du Canon De Ius Positivum. [le Ius Positivum qui serait donc la charte écrite par OneHeaven donc pas vraiment applicable dans notre monde-esclave]

[Déroulement du procès d’après les Canons du Vatican]

Le mot « Poll » vient du latin pollex signifiant « pouce ». Un « Ecclesiastical Deed Poll » est autorisé à être émis quand une Personne Romaine inférieure rejette la règle de Loi général et cherche à affirmer sa position indéfendable et illogique d’avoir des droits supérieurs sur la Loi Divine. Pollex, c’est aussi « poll » ou « voter » en anglais ou « pole position » c’est le pouce en haut ou en bas de Caesar, entre autres, les poteaux télégraphiques, etc…

Y a pas vraiment d’équivalent chez nous, mais les anglais ont un fichier cerfa qu’ils peuvent télécharger du site du gouvernement; mais Anna Von Reitz, par exemple, et y me semble Kate of Gaïa et d’autres, ont envoyé leur Affidavit à la Couronne Anglaise et au Pape ainsi que le Deed Poll. En tout cas, on en apprend un peu plus sur le processus des procès et les différents visages du Juge et des Juridictions sous lesquels il officie.

L’EDP doit être envoyé à l’INSEE, les statistiques vitales, et il devrait y avoir un formulaire…

En anglais, la lettre de Kate of Gaïa au Pape pour le remercier d’avoir levé l’immunité (spirituelle?) de tous les juges.

— Traduction, adaptation, explorations Jackfruit —

Source: Traduit de One-Heaven.Org

PS: En aparté, le super-héros « Dead Pool » (similaire de DeedPoll) n’est pas loin d’être le changement de nom de Spiderman pour créer un personnage « hors-la-loi »…

Beaucoup de mot sont reliés à la Loi Maritime d’Amirauté, en relation avec l’eau, la mer, les bateaux, etc. Il faut que je fasse un parallèle en français mais c’est beaucoup plus parlant et présent dans la langue anglaise. Super vidéo de aplanetruth.info

Publicités

Une réflexion au sujet de « Acte III: Naissance dans un monde Esclavagiste »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s