Harry Potter – Arrhes Impôts Tiers

Harry Potter e(s)t la Pierre Philosophale (le numéro 1: en est la vraie traduction).

Cet article est pour les aficionados de la Symbolique, de l’ésotérisme et du Latin de cuisine, sinon passez votre chemin.

Alors Impôt ou pas? En anglais « a potter » est « un potier », impôt-tiers, et un 1/3 de quoi? Harry dérive aussi de Herr, héritier ou prince des Illes ou Ari, la caste des Dieux, encore heir, descendant des dieux, aryens, etc…(voir The Priesthood of the Illes de Jordan Maxwell). D’où le titre ensuite du Prince au sang-mêlé.

p o t: « pyr » pour le « feu »,  « o » pour « eau« , et « t » pour « terre« : c’est le processus pour faire de la céramique, la coupe/cup. l’Alchimie du Graal ou du « Ground« , la Terre en anglais. On a vue que le « Holy Graal » était le « Holy Ground« , la Terre Sacrée ou terre promise…le problème c’est qu’on l’a promise à un autre (le 1%) par consentement tacite. Donc nous n’avons que le droit d’Être en-terrer.

Le NOM, la FRAUDE et l’ ESCLAVAGE, seraient-il refléter dans Harry Potter? Ce que j’ai remarqué surtout c’est que Harry Potter se tape une belle « rebirth«  ou « re-naissance » dans le numéro 1, avec le fruit de la con-naissance!!!

Noun et Mythologie du NOM et le Livre des Portes

« Chacune des portes est protégée par un serpent et deux effrayants gardiens, crachant le feu. La barque solaire n’a pas un équipage important comme dans l’Amdouat, il se compose seulement deux dieux, Sia et Heka représentés au côté du dieu Soleil. »

Sia était le dieu de la sagesse et de la connaissance (sage femme et naissance par le con), qui réside dans le cœur, la pierre philosoSiale. Heka était l’incarnation de la puissance du soleil, de la magie. Ces dieux étaient membres de l’équipage de la barque solaire pour défendre Ré contre les attaques d’Apophis.

«Atoum» (aussi Ator, ou Thor), ou « Atoum-Ré », c’est la forme nocturne du soleil, qui réunit les Bas d’Osiris et de Rê, il contient le germe de la vie qui deviendra le soleil Khépri lors de la sortie au jour. Le sceptre du chacal est là pour montrer la voie à suivre, Le sceptre du bélier est là pour transformer Ré en forme criocéphale.

« Atoum dit… : « J’étais solitaire dans le Noun et inerte. Je ne trouvais pas d’endroit où je puisse me tenir debout, je ne trouvais pas de lieu où je puisse m’asseoir. La ville d’Héliopolis où je devais résider n’était pas encore fondée, le trône sur lequel je devais m’asseoir n’était pas encore formé. Je n’avais pas encore créé Nout au-dessus de moi, la première ‘corporation’ de dieux n’avait pas encore été mise au monde, l’Ennéade des dieux primordiaux n’existait pas, ils étaient encore en moi… Je flottais absolument inerte. » (la vraie liberté! Sans NOM, sans CORPORATION).

Atoum naît de façon autogène de Noun, personnification de l’océan primordial : Atoum, « Celui qui advient de lui-même », se distingue du Noun et vient à l’existence en prenant conscience de lui-même. Il apparaît sur Benben, la colline primordiale.

« J’ai amené mon corps à l’existence grâce à mon pouvoir magique. Je me suis créé moi-même, je me suis constitué ainsi que je le souhaitais, selon mon désir […] Je suis l’Éternel, je suis qui est sorti du Nouou… Je suis le maître de la lumière. »

Croix de Ânkh

Les miroirs étaient souvent faits en forme d’ânkh. Il y a le miroir aussi qui reflète les désirs dans HP 1. C’est aussi le symbole de Marie chez les chrétiens. Peut-être le Sein-bol de l’Utérus. La fécondation de la croix?!

Dans cette représentation on se rapproche de la croix celte. CodeX Glazier.

ˁnḫ, qui signifie « vie ». On a « n » du « nom » et « h » de « harry ». en Copte on a « ōnh« : « vivre, vie »; et « eneh »: « éternité ». Ces signes ressemble au Nom?

La main de Dieu se masturbe…

C’est pas ce que les Cathos racontent! Selon une première légende, le dieu créateur se masturbe, et c’est de son sperme que naissent le dieu masculin Shou et sa sœur jumelle, la déesse Tefnout. Selon les textes des pyramides :

« Atoum se manifesta en tant que masturbateur dans Héliopolis. Il saisit son membre et y suscita la jouissance » — Textes des Pyramides.

Au Moyen Empire, dans une transparente allusion au geste onaniste, la déesse Djeretef, « la Main du dieu » sera ajoutée. À l’époque saïte, le propos fut édulcoré et « la Dorée, la Divine Main de Rê » « refermée sur la semence divine », « devint enceinte » et « était devenue une belle jeune femme agréable à regarder ». Symbolisme de la baguette et l’espèce d’énergie électrique gluante qui en sort…

Dans HP 1, il y a le jeu d’Échec

Beaucoup de choses à étudier sur le site du Livre des Portes! On descend un peu et on trouve: Rive droite de la barque : Les 24 âmes du registre supérieur sont les bienheureux morts, qui ont suivi Maât.

Avec des ailes, et encore le symbole du cercle

Maât est bien la déesse du jeu d’Échec qu’on retrouve dans HP 1, après la 2ème porte dans le film. C’est la reine du jeu (IEU, Jésus, Dieu). On sait que le symbolisme de passer les portes (dixit Patrick Burensteinas) sont les 3 pas-sages, évolutions et épreuves. Elle est la déesse de l’ordre, de l’équilibre du monde, de l’équité, de la paix, de la vérité et de la justice. Rien que ça!!!

Amener Maât= organiser le pays et assurer son unité (mater, ou in matter, la matière, maât-tiers, mat du bateau).

Il est entré par une porte soigneusement gardée par un serpent monstrueux appelé Set-em-maat (é-chec et mat).

Celui qui a le feu dans son œil (la pyramide!).

Bref je vois beaucoup de chose mais là ça part trop loin, cela demanderait beaucoup plus de compréhension et connaissance!

La terre est un vaisseau dans l’espace (la voie lactée) et on est en effet dans une belle Gaïalère mais le problème c’est qu’on rame pour les Dieux qu’on consent à ne pas être.

La marque de la bête sur le front d’Harry le Potier est un N  (Bête est Beast en anglais et Breast: le sein).

A la fin Dumbledore (ou double-porte ou dumb-humble-d’ore: naïf-humble-minerai) attribue des points supplémentaires à Gryffindor (le Griffon ou la Source d’or): 50 50 60 10, en hebreu: nun nun samech jod.

Blason de Poudlard regroupant les emblèmes de ses quatre maisons : le lion pour Gryffondor, le blaireau pour Poufsouffle, l’aigle pour Serdaigle et le serpent pour Serpentard.

Draco Dormiens Nunquam Titillandus

(Devise de Poudlard) Ne chatouillez pas un dragon qui dort

Draco est Dragon ou Serpent. De δρακεῖν, drakeîn (« voir clair ») ; voir δράκος, drákos (« œil »).

Dormiens est dormio: De l’indo-européen commun *derm [1] : apparenté au grec ancien δαρθάνω, darthano (« dormir »), au sanscrit द्रायति, drayati (« dormir »), à l’arménien տարտամ, tatarm (« languide »), au vieux slave дрѣмати, drěmati, à dream en anglais. Dormir, Ne rien faire, être négligent.

Nunquam est Jamais, ne … jamais.

Titillandus est Titiller ou chatouiller, caresser, charmer (un charme est aussi de la magie, un sortilège).

Alphabets

Donc Yod, est le mot, « Jah » ou « Yah » est équivalent à « Ie« , « leu« , ou « leue« , qui a une racine similaire du grec « law » (loi en anglais), « lao« , ou « Ju-piter« . Dans le Targum « ii«  est toujours utilisé par le créateur au lieu de « IEUE« . Sur les portes des temples grecs à Delphes set le mot « EI » (écrit à l’envers) en l’honneur d’Apollo. « Iaw » est « Law« , « la Loi! ».

« Ieue Nissi », un titre biblique pour Dieu, est assimilé avec « Dios Nyssos » or « Dionysius« , aussi « Bacchus« . Les lettres Grecs « I H » ( IHS) , représente le monogramme de Bacchus, devenu aussi le monogramme pour Jésus. « I am », « Je suis » le H de Harry Potter et de Hogwarts (Poudlard) (aussi Hermione et Hagrid), « H » serait « am » donc « Être » ou « âme ». IHS est beaucoup utilisé dans les églises, Jesus Hominum Salvator or In Hoc Signo« par ce signe tu vaincras ». Homme et Humain mais aussi Home (maison).

En Hébreu, on change la prononciation « h » devient « il » donnant le son latin ou grec « E » et « IHS » devient « IES » qui avec le suffixe grec « us » ou « OUS » devient « Jes-ous« . En Hébreu, Jesse, le père de David est écrit « tv »ishi, signifiant existence. En anglais il se lit « J es« , duquel on dérive « J esse » devant « Jésus » en ajoutant le suffixe « us ». Le féminin est « iltvNisha », « ishshah », ou « woman », « femme », qui en egyptien est « Isi-s« .

La lettre « Jod » ou « Yod » qui est « 10″, représente la main ou le phallus. La lettre fut aussi prononcée « Ja » ou « Ya » (qui est oui, à l’opposé du non ou nom) comme un raccourci de « Yahweh » ou « Jahveh ». (le Jah rastafari de Bob Marley).

nun, nun, samech, yod: Nom, non, X, oui.

Nv Nv Epsilon Iln; n e l ou i, j ou y  dans ces mots sont interchangeable avec la lettre « vau » ou « w ».

Alphabet phénicien

« » (he), qui représentait [h], devenu l’epsilon ;
« » (yod), qui représentait le son [j], devenu le iota ;

, de l’alphabet cyrillique, correspondant au « i » latin; est la marque de Harry Potter? qui est aussi un « H »?

Cette lettre dérive de la lettre grecque êta. Elle ressemble à une version inversée de la lettre latine N, pour le « Nom »?

Nun (prononcé /n/) est la quatorzième lettre de l’alphabet phénicien et hébreu. La lettre phénicienne donna le nu (la déesse Nu ou Noun) de l’alphabet grec, le N de l’alphabet latin et de son équivalent cyrillique.

Le caractère Protosinaïtique correspondant représente le serpent. Noun signifie poisson ou serpent en Araméen et c’est également la première lettre du mot serpent en hébreu: Nahash.

La valeur numérique de N est 50.

le phoénixien, Nun

Samech (60), (prononcé /s/) est la quinzième lettre de l’alphabet phénicien et hébreu. La lettre phénicienne donna le Xi (majuscule ? ; minuscule ?) de l’alphabet grec, le X de l’alphabet latin et de son équivalent cyrillique.

En hébreu, sémékh signifie colonne, pilier, soutien

Sa valeur numérique est 60.

Le samech n’est pas à l’origine du sin arabe, mais ces deux lettres ont la même valeur phonétique (/s/), et en général la même valeur numérique.

50 50 60 10: « n n (o s x ks) (i j y) » et à l’envers: « io nn » pour john? (le baptiste, du « nohj », ou « nom »). « js nn yx nn ».

Alphabet hébreu

« i » is « main » et « nun » ou « noun » (« nom ») le serpent et « samech », « appui ou colonne », « pilier central », « la main », « pilier central », « le phallus »? et le nom et serpent? la baguette?

Alphabet copte

ne ne ksi iota

1. Harry Potter e(s)t la pierre philosophale (en)

A savoir qu’il y a 7 épisodes (le 7ème étant en 2 parties, dualité)

Voldemort

Voldemort (surnommé « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom »)

La foret interdite et la licorne blessée (corne dans le lit), c’est le sang de la touffe interdite! La virginité prise par la corne dans le lit.

L’attaque de Voldemort sur le coté gauche fit une cicatrice en forme d’éclair sur le front d’Harry Potter: N. Il est Né « Tom Marvolo Riddle », « riddle » en anglais est une énigme jeu de mot, et Marvolo est Merveilleux ou Extra-ordinaire. Vol-de-mor-T est « l’archenemy » de Harry, son ennemi juré.

« You-Know-Who », « He-Who-Must-Not-Be-Named » ou « the Dark Lord ». « Le Seigneur des Ténèbres », « Tu-Sais-Qui », « Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom ».

A 1 an, le plus diabolique des magicien depuis des millénaire essaye de le tuer. Il tua ses parents, puis essaya de le tuer – il essaya de le maudire. (Comme l’Etat le fait à la naissance avec le contrat certificat, comme le NOM le fait, il vous asservit).

En 2006, Rowling (J. K. = Jésus King?) dit dans un interview que Voldemort a au plus profond de lui une peur humaine: la peur de la Mort (la peur du vol de NOM!).

Elle dit: « La peur de Voldemort est la mort, la mort ignoble. Je veux dire qu’il se voit lui-même comme ignoble. Il pense que c’est une faiblesse humaine honteuse. Son pire cauchemar est la mort ».

D’après l’auteure, le Nom de Voldemort est un nom inventé! (Exactement comme le SURNOM!).

Symbolisme et Magie

Legilimency & Occlumency: « legi » ou « law » donc la « loi » et « occu, occulte » avec « mentir ». En français: Legilimancie et occlumancie. Parseltongue ou « parsel mouth » ou « par sel tongue », deliver the parcel, délivrer le paquet, délivrer le messageFourchlangue, le serpent qui siffle aux oreilles d’Ève, la langue fourchée.

Ce genre de langue s’acquière naturellement, c’est la xénoglossie, par héritage génetique ici et l’usage de la magie noire. C’est le légalais, le latin de cuisine.

La Marque Noire est le symbole de Voldemort et des Mangemorts, c’est un crane avec un serpent sortant de la bouche au lieu de la langue. (Au début fut le Verbe/Mot). ET la marque disparaît comme une cicatrice similaire à celle d’Harry (« the Heir » ou l’Héritier).

Un inférieur (sous terre) est un corps (corporation) contrôlé par les sortilèges (spell donc épeler en anglais, donc le SURNOM) des Sorciers noirs (les Fraudeurs). Un inférieur n’est pas vivant, mais c’est un corps mort (un entité juridique) qui a été ensorcelé pour agir comme une marionnette (l’esclavagisme moderne) au service d’une sorcière ou d’un sorcier. La marque se manifeste par une brume blanche dans les yeux du corps zombie sous con-troll-e.

Les Inférieurs garde les Horcrux (H-or-croix) de Voldemort dans une grotte maritime. Hor- pour Horreur, Horus et Or, Hoe ou Whore: prostitution, c’est bien des objets de pute! Un Hoxcrux est un objet qui est utilisé pour entreposer une partie de l’âme d’une personne (un document, un contrat spirituel comme tout contrat l’est), cela le protège de la mort.  Si le corps du créateur de l’Horcrux est détruit, la personne peut survivre (image, vidéo, internet, photo, etc…). Cette partie de l’Âme donc ne passe pas dans le monde suivant.

Alors attention?! (Facebook et Google détient une partie de votre âme jusqu’à temps qu’ils disparaissent eux-même…certain chinois refusent les photos sous prétexte que cela vole un bout d’âme ou d’esprit). Cette partie existe comme entité non-corporelle (SURNOM, LOGO, PHOTO), en attendant la résurrection par un magicien…zombie serviteur!

Si toutes les Horcrux sont détruites, alors seul l’ancre matériel de ce monde serait le corps, et s’il est mort, la destruction est ainsi achevée, la mort finale. La création d’un Horcrux demande de commettre un acte de mort (ce que font les parents symboliquement à la naissance en signant l’acte de naissance et ce que vous faites en utilisant le SURNOM). L’acte suprême diabolique de meurtre déchire l’Âme en morceaux.

Apres le meurtre, un sortilège (MOT épelée) est jeté pour infuser une partie de l’âme déchirée (sans Chi/Xsi) dans l’objet, qui devient un Horcrux. Rowling, n’a jamais publié l’enchantement. Mais dans le dernier livre, Hermione trouve le sortilège dans un livre intitulée « l’Art le plus noire ».

Ils/Elles sont 7: Le livre/journal, le médaillon, la bague, le serpent, la coupe, le diadème (ou couronne) et Harry Potter lui-même. La dernière est le Nagini, l’avant dernière est Harry Potter quand il meurt, le serpent de Voldemort qui le suit constamment. Il est tué par Neville Longbottom avec le sabre de Godric Gryffindor (God-ric Gryf-find-or).

Avada Kedavra vient de l’araméen : adhadda kedhabhra signifiant « que la chose soit détruite». (attention cela est basé sur de vrais signe/symbole/écriture).

Les lettres sont envoyés par hibou ou d’autres oiseaux. On peut aussi envoyer un message grâce à un Patronus (Patronyme ou prononciation d’un SURNOM, la poste, le code Postal, le message Hermès a toujours des ailes, c’est le volatil de Burensteinas).

Snitch (vif or), snatch, en anglais pussy/steal/catch ou vagin/voler/attraper, est la boule d’or avec 2 ailes (comme les clefs), avoir la/les boules c’est gagner le jeu (IEU).

La phase finale ou le rebirth, la création d’Harry Potter

Le Seeker ou l’attrapeur (trappe/piège); see(d)-key-her (on voit la clef en elle, on l’ensemence), la voit/voie, la clef qui rentre dans le trou, la bonne clef, comme des spermes qui viennent se mal-planter sur la porte, une seule pénètre à l’intérieur , ils ne faut pas les con-fondre, les clés, la fée-con-dation, fondation, fondre, con-fondu, pierre rouge sang. Le bi-en est le deux en 1; avec le mal/maux/mot M O T; dans l’épisode 8 d’ailleurs, Malefoy (mauvaise foi) se range du coté de Potter. Il faut être serf-v-ieux et il faut choisir, cho, X, Isis.

La Haarp qui endort l’humanité, le son qui endort la bête, sert pan T (le Dieu Pan), le jeu de chesst (chest est la poitrine, les seins), le k-night/chevalier est tué par la reine et le roi débande l’épée, fécondation d’HP.

le Chien (Dog en anglais, DOG LATIN) à 3 têtes (la trinité), le Cerbère (serviteur donc gardien), le gardien du Royaume des Morts, « fluffy », gardant la porte de l’outre-tombe, les 3 pas-sages, les é-preuves et les port-es. La trinité, Hermione et Ron symbolisent la mère et le père, et Harry, le fils, lui-même, Hermione fait jaillir le sperme de la lumière et le serpent débande d’ailleurs Ron ne veut pas le lâcher, c’est la fécondation; et les clefs volantes vont féconder l’ovule; et la partie d’échec de jambes en l’air ou le chevalier vaillant (Ron) défait (se fait) la Reine, le sperme pénètre l’ovule et le Roi débande. Créant ainsi le fils/le nom, donc seul Harry peut entrer dans la chambre finale, l’Utérus, et dans l’ovule Harry rencontre ses parents et son ombre.

La 1ére porte, ils Tombent tous les 3  dans la plante serpent qui est aveuglée par la lumière, La plante c’est le serpent, le sexe qui fait jaillir la lumière de la baguette. Puis passe la 2ème porte: les clefs volantes et le balai: la clef, le sperme volant, la seule qui ouvre la porte, le sésame de l’ovule et toutes les autres se plantent dans la porte et échouent. Puis la 3ème porte après le jeu d’Échec, check mate en anglais: croiser/barrer-matelot, échec et mat; la reine va partout sur l’Échiquier, c’est la vraie reine du jeu, et pas le roi qui est impuissant, d’ailleurs l’épée (son sexe) du roi tombe, son pouvoir, son sexe/arme est débandé.

Pour arriver au miroir d’illusions, ses désir futurs, la pierre, sto-ne, sto c’est debout ou coucher et ne=négation; et le symbole Phi (le phallus dans le vagin) , on a « the Φ lovers stone » car c’est l’amour qui triomphe, ce qu’il a dans le cœur, OI c’est IO ou 10, la complétion, c’est DIeux, Deux, D’yeux. Comme se fait-il que le prof possédé par Voldemort est déjà dans la pièce sans avoir passé les épreuves? HP (aussi XP, le chrisme) est déjà dans la pièce seul avec son double, son ombre, son nom-bre (nombre) et il a déjà la pierre (l’aire de π du 0) dans sa poche, son sac, son sexe, rouge, comme le cœur, il voit ses parents dans le miroir, il ‘meurt’ (as-sommé par Voldemort) est renaît donc dans cette Cave/Utérus, et re-vient à la vie dans le lit de l’hôpital, la maternité.

7 épisodes, 7ème ciel, s’envoyer en l’air avec le baalai. Il y aussi le symbole des jumeaux (Weasley), 1 des jumeaux meurt toujours dans les films, Di-eu(x), dix et divin, dix/vingt: 10 x 20.

HP est le « seeker », « Cker », « holy see/sea-ker », « sea-kirk », « mother church » donc « l’Eglise Mère/Sainte », la maîtresse du « Holy Graal » ou « Saint Graal » ou « Holy Ground » ou « Sainte Terre » ou « Terre des Trous » car « Terre des Tombes », « Underworld » ou « l’Outre Tombe ».

La séquence du troll

Le viol ou la tentative (tentation) de viol sur la virginité de Hermione par le Troll avec son gourdin/sexe géant, dans les toilettes des filles, Il casse les eaux, ça mouille…On a le serpent-un, le serf pantin, la langue de vol de mort, 2 identité de HP, le vivant, et le mort qui veut revenir à la vie, Holy Tree Wood (Hollywood, le bois Enchanté et Sacré, le Houx, sert à con-fectionner les pièces d’échec, symbolique de noël et de la naissance de je-suis donc), il fait la baguette, la bite et la bague, on la passe au doigt, l’anneau de Saturne/Satan/Sa-temps/Chronos.

2. Harry Potter et La Chambre des Secrets

Déjà on a la chambre, ici encore cela se rapporte au sexe. Serpent, Sexe et Lumière. On y parle d’esclavage avec Doby. Seule le maître peut délivrer l’esclave en lui présentant un habit (en anglais clothing qui est closing, fermeture, mettre/maître fin), la chaussette gauche (symbole? coté gauche=mental, chaussette=pied=terre). La langue du Serpent, c’est le « s-nake(d) language » ou « langage de la nudité ». Le choixpeau dit à HP: « Be in your Bondage » (le bondage c’est pervers comme le TITRE boursier=Bond/Bon du trésor), « Soit/Respecte ton Lien », bond-age, l’age du lien, liaison sexuelle et esclave aussi. Il y a beaucoup de sortilèges d’immobilisation, frigidité/peur/dur comme de la pierre, aussi immeuble donc les biens commun, le fief, la propriété.

Le film se termine sur la photo de la Fraude de Gildroy Lockheart et le livre/codex « Who am I? » ou « Qui suis-je » (Jésus Qui?), on a Gilde-roy Lock-heart (Gild, c’est l’or, roy c’est roi, lock c’est le cadenas et heart le coeur).

Aussi le symbole du Phoenix et de la renaissance, des cendres, descendre dans le monde sous-terrain encore et toujours, la foret poilue…Il y a une belle allusion au « space cake » au gâteau volant hallucinogène qui paralyse d’ailleurs! Et la potion de personnification d’autres personnes (la fraude du SURNOM). Et bizarre Hermione se transforme en « pussy cat »: en chatte…poilue.

Il y aussi l’espace/temps et le retour dans le temps, cette histoire de ligne de temps mélangée, 50 ans en arrière ici.

Et la phrase de Dumbledore qui demande bien « Y-a-t-il quelque chose que tu aimerais me dire? ». Bizarre non?

Il faut aussi suivre l’araignée qui va dans la foret d’ailleurs et qui essaye de bouffer Harry et Ron, la peur du sexe féminin aussi ici.

La menace d’être expulser (sexe-pulsion, en anglais ex-spell, un vieux sortilège, une vieille épellation).

Et l’allégorie de la Caverne, la peur, le con, soi-même.

C’est la sœur de Ron qui est enlevée, la future femme d’HP!

Ils vont dans les canalisations à 3, la trinité ici encore, les 2 ‘frères’ (Ron, le frère de Jenny; et Harry, le futur mari/père), ils sont non-adulte, et le troisième est l’adulte/prof/la fraude. Ils sont séparés d’ailleurs dans la caverne par un éboulement, il ne reste que Harry pour y aller et Godiroy perd la mémoire avec un sort qui lui revient dans la tête. Il ne peut y avoir qu’une fecondation et qu’un sauveur du vaisseau…à la rescousse.

Le monstre est né à l’intérieur du chât-eau (house, maison, utérus), mais le monstre n’est pas l’araignée mais le serpent géant. « Her skeleton will lie in the chamber for ever« , « son squelette restera dans la chambre pour toujours » (perte de la virginité), le fantôme de la fille morte tuée et ‘violée’ (Molly) par le serpent et son regard (la méduse), la dernière fois qu’elle vie le serpent, ce ne fut d’ailleurs que ses 2 gros yeux jaunes, 2 oeufs/boules? Molly est le fantôme de la virginité qui pleure sans arrêt…et on est encore dans les toilettes des filles et c’est là qu’est l’Entrée!!! De plus le serpent sort de la bouche d’une tête géante ressemblant à Zeus? Et il se bat au sabre avec le manieur de sabre/épée, un combat de mo(r)ts car aussi dans le livre, les mots s’effacent et le livre répond, comme une porte, une fenêtre, le livre/codé(x)/book ensorcelé commande la personne zombie.

On a les larmes (l’arme, l’âme, lames, tears, t-ears, to tear apart) du Phoenix qui gué(r)rissent.

Hagrid est le game keeper, le gardien du jeu, symbolique ou game est le gibier de chasse, c’est pour cela qu’il garde aussi la foret touffue comme sa barbe touffe.

HP dit a Doby à la fin de ne jamais essayer de le sauver encore une fois! Bizarre non! L’esclave SURNOM qui esssaye de le sauver mais cela ne peut jamais marcher car il n’est jamais libre en portant le SURNOM, il sera toujours coupable, d’ailleurs il meurt dans un épisode, symbolisme de la mort du SURNOM et de l’esclavage d’HP?

Dans cette épisode comme dans le premier, il capture/attrape le ‘snitch‘, la chatte, d’ailleurs c’est lui qui délivre la soeur de Ron et bizarrement tout une partie de l’épisode est sans Hermione, paralysée.

La traduction en français de l’énigme du SURNOM: Voldemort, dont le vrai nom est Tom Elvis Jedusora, anagramme de « Je suis Voldemort » (en anglais, Tom Marvolo Riddle, « I am Lord Voldemort »). Jedusora est clairement Jésus d’or(T).

3. Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban

« Ask a ban« , « Une demande de bannir », Il semble que cette épisode soit l’entrée dans le Black’s Law, Le Code Noir de la Loi. Le Code noir est le code pour les esclaves mais ce dico anglo-saxon est la référence des définitions des mots pour les avocats. C’est le code du légalais et des maux-dires.

C’est aussi là qu’Harry apprend à utiliser le sortilège, l’incantation qui repousse (repel ou « re-spell« ) les Détraqueurs (Dementor, dément=fou, de mentir, de-mentor, sans mentor, alors que Lupin officie comme mentor et prof d’HP). Le « Patronus Charm« , le charme qui enchante, le Saint-Patron, Patronyme, le vraie Nom de Famille et non pas le SURNOM, celui de l’arbre de la re-connaissance, et Sirius Black représente la seule famille qu’il reste à HP.

 C’est pour cela qu’on doit faire appelle à ses plus joyeux souvenirs de Famille pour l’utiliser; et il amène la lumière qui aveugle le sombre, le Noir et l’occulte. Il illumine sa vraie lignée, famille, sa vraie appartenance et montre qui on est vraiment. Il ouvre la voie, la voix, la parole, car il faut affirmer le sort, le crier haut et fort, d’ailleurs les détraquers (qui démentent) aspirent les mémoires, les bonnes pensées jusqu’à temps que l’Âme s’envole par la bouche, siège de la parole.

Harry commence à entre-voir et comprendre ce ‘jeu’ de bataille de la dualité, il s’affirme. Et on croit et on lui fait croire le pire que Sirius: l’étoilecanis majoriscanis de chien!…du Grand Chien, Sirius est l’étoile la plus brillante du ciel après le Soleil! Une étoile binaire! est un traître. Un maître est vraiment un traître car il fait la traite d’esclaves alors que le vrai maître maîtrise, maîtrise soi, le Jedi.

Et Serious Black, est la très sérieuse magie noire  c’est là que les choses deviennent sérieuses est noire, HP arrive vers l’age de 13 ans, plus très innocent et doit apprendre et maîtriser et connaitre la magie noire, et son Parrain ou Godfather (père-dieu spirituel, une connexion spirituelle) représente cela, l’entrée dans l’adolescence, l’apprentissage pour être un Homme, un vrai Homme, aussi avec un H, les deux barres II de la dualité qui se tiennent en équilibre et en son centre avec la barre du milieu , le gouvernail de soi-même, de sa propre barque, l’homme qui est libre de l’esclavage du SURNOM et se rattache à son vrai Patronyme, sa vraie famille généalogique.

Une Dualité (un duel) qui se retrouve dans le combat des loups, un loup incontrôlable (qui ne choisit pas de se transformer) et un chien noir (Anubis, la mort) qui choisit de se transformer. Ici, les deux sont amis mais ennemis s’il se transforme et n’est pas maîtrisé. Choisir le bon camp, la bonne voie et cela se passe aussi dans le monde sous-terrain de l’Arbre…De plus le latin de cuisine, Black’s Law, en anglais et le DOG LATIN, le CHIEN NOIR, celui qui a les définitions, les réponses, le savoir et qui vient à la rescousse de HP. Le werewolf et l’animagus (le mage animal, la magie animal) et sur la présentation du prof Snape, on voit bien le chien égyptien Anubis.

On repart au début du film, il se fait prendre en stop par le bus, le « K-night bus » (le bus des chevaliers de la nuit noire) le triple decker, triple deck, 3 étages, le bus des sans-abris, sans maison, sans domicile, sans attache, ce qui n’est pas plus mal, HP décide de s’enfuir, de se libérer de sa fausse famille, son faux SURNOM et sa fausse maison. Pour arriver au « leaky cauldron » au « chaudron qui fuit » et oui, c’est pas la fuite du chaudron mais la fuite du Graal, la coupe, le vaisseau Harry Potter dans lequel se prépare la belle pot(ter)ion magique de la Liberté.

Il y rencontre le Ministre de la Magie, qui lui dit « ne cherche pas le noir« , les Dé-traqueurs recherchent Black, ils traquent mais aussi détraquent et mentent et tout gèle sur leur passage. C’est la pire des peurs de Harry, car ils représentent simplement la peur, PEUR, la perte de la vie, des mémoires joyeuses, de son identité, devenir un zombie, un prisonnier.

Plus tard Dumbledore lui dit bien « de se rappeler d’allumer la lumière ». Les trois com-pères trouvent que le chien est le plus sombre des « omen » (signe, NOM, o-men, eaux-men, (w)omen, (n)omen) et des « présages ».

Le sortilège est « Expecto Patronum« , expecto: Dérivé de pecto et dérivé de specto (de specioregarder souvent ou longtemps»), variante de exspecto. Peigner avec soin. (Gaffiot) Expectoro, chasser du coeur. Specto, regarder, observer et contempler (con-temp-ler), spectacle, horrible tuerie, spectrum: simulacre. Pecto: Apparenté au grec ancien πέκω, πεκτέω, pékô, pektô (« peigner, carder ») et πόκος, pókos (« toison ») → voir pecus.

  1. Peigner, carder.
    • lanam pectere.
      carder la laine.
  2. Herser, passer au râteau, nettoyer, essarter.
    • terram pectere.
      préparer la terre, essarter la terre.
  3. Étriller, frotter, rouer de coups.
    • fusti pectere. (Plaute)
    • rouer de coups de bâton.

On sait que passer le râteau (rat-eau) et herser, c’est ratisser le fond marin avec l’ancre. Le rat dans lequel se cache Peter Pettigrew.

Patronum, Patro-nomen, Patro-numéro…Patrimoine, Patron, Père, Patrie, etc…Le Patronyme, « Expecto Patronum« : contempler assez longtemps avec les souvenirs heureux amène la lumière sur soi-même (c’est lui qui se sauve lui-même) et repousse le sombre, l’occulte, le noir.

Ils voyagent aussi dans le temps, à deux et pas à trois…On a la ligne du temps ici qui est modifiée, « comment pourrait-on être à deux endroits en même temps?! ».

La dernière phrase du film est un enchantement, c’est « Lumos, I solemnly swear I am up to no good » pour ouvrir la carte magique, qui montre où tout le monde est! « Lumos, Je jure solennellement que je suis entrain de faire pas vraiment du bon » ou « de ne rien préparer de bon« , (Good est aussi God donc Dieu et on a ju-re ou jupiter-rê). Lumos, c’est la lumière, et « lu-mots », « lu m’eaux », savoir lire/ouvrir/comprendre la carte, naviguer les eaux de la carte et comprendre la navigation de cette carte imprimée de fantômes desquelles on ne voit que l’ombre des pas. Ils marchent dans leur propre ombre, sur leurs propres traces…car ils sont tous MORTS-vivants.

Et les épisodes vont encore se noircir avec la Mort dans le prochain et de plus en plus de souffrance et de batailles et de plus en plus sérieux.

4. Harry Potter et la Coupe de feu

l’opposition dans le signe

Les mangemorts constituent un groupe de sorciers et sorcières partisans de Lord Voldemort. Le terme mangemort est une traduction littérale de l’anglais « death eaters ». Selon l’auteur J. K. Rowling, le nom qu’elle avait choisi à l’origine était « The Knights of Walpurgis » – un jeu de mots avec Walpurgis Night, la nuit de Walpurgis. Qui est une fête néo-païenne qui a lieu dans la nuit du 30 avril au 1er mai, elle a été identifiée au sabbat des sorcières (Fête du travail).  Elle est surtout le symbole de la fin de l’hiver, parfois associée à la plantation de l’arbre de mai ou à l’embrasement de grands feux (la coupe de feu). Cette date correspond aussi à Beltain/Beltaine/Beltane. le Bélier est le signe du printemps, les feux de Belzébuth, signe de feu, opposé à la balance, c’est le Dieu de la guerre et représente le « je ne suis pas ». Beltane est l’une des huit fêtes inscrites dans le calendrier celte ou sur la Roue de l’année (Wheel of the Year). Mais le 1er mai est dans le signe du Taureau.

Les mangemorts sèment la terreur au sein du monde magique en n’hésitant pas à faire usage de la torture dans le cadre des persécutions exercées sur leurs opposants.

Urbi et Orbi= Partout dans le monde. Latin: De urbi (« à la ville ») datif de urbs et orbi (« au globe, à l’univers »). Benediction du Pape. Rome la capitale du Monde.

« Goblet » traduit par la « Coupe », le gobbelet qui semble juste, mais on y boit le feu, on se brûle, c’est son baptême du feu…et son alter-ego ce coup-ci est plutôt Cédric, compétiteur dans la compétition mais aussi pour la fille, et il représente un ado presque mature à comparer d’Harry plus jeune. D’ailleurs ils ont tous l’air de choisir des filles plus jeunes…Son alter-ego qu’il va sauver une fois mais pas deux, et qui meure tué par le Rat « Pettigrew » et pas par Voldemort, et Harry se bat pour récupérer son corps?! Son Surnom est Diggory, Dig-gory…creuser version gore. Il prend donc quelque part la place de Cédric et grandit beaucoup plus vite que les autres, c’est la voie rapide car il faut se battre contre le mal et la mort.

Le tournoi des 3 sorciers à 4?! cela s’appelle « squaring the circle« , « la quadrature du  cercle« , comme dirais la Reine Vallarah El Bey, tenir son carré, son assise, sa position, s’asseoir en balance sur les quatre coins. On passe de la tri-section de l’Angle, de la pyramide qui devient pyramide à base carré. Amenant π ou H.

Représentation du Phoenix en Égyptien, le Héron ou Héro…

On assiste à la « rebirth » ou « renaissance » de Voldemort avec un chaudron, de l’eau, de la chaire, un Os (de famille), du sang. Et oui c’est ce dont on a besoin pour être vivant, humain, présent, à l’opposé de mort (comme le placenta, d’ailleurs c’est le fœtus-monstre qui le représente dans le film).

Au niveau du symbolisme, on y retrouve la chaussure ou botte et la coupe comme porte ou clef de voyage. L’Air et les 7 pégases volants de l’École française, L’Eau et le Feu avec le bateau Bulgare, la Terre étant Harry et Cédric. Le prix de coupe des trois-sorciers est « la Gloire Éternelle« , on voit l’influence de la popularité, on touche à l’adolescence et la puberté. On y explique la trinité des 3 Sortilèges impardonnables: Imperio ou Imperius (contrôle de la volonté=esclave), Crucio ou Cruciatus (la croix! Donc la Torture, Doloris en français); et le sortilège qui donne la mort, le fameux Avada_Kedavra ou Abracadabra.

Pour la coupe, il y a forcement 3 épreuves! On a aussi la journaliste blonde, bouche rouge représentant le sexe, la programmation MK Ultra aussi de la femme objet et la prostituée et l’espionne. Air et Feu, pour l’épreuve du dragon. Eau pour l’épreuve du sauvetage de l’amour avec la bataille des Poulpe ou Hydre (figure symbolique des tentacules de la pieuvre, voir James Bond et le S.H.I.E.L.D), avec aussi la solution d’entendre l’œuf sous l’eau et ici encore dans les toilettes des filles, avec une scène chaude du fantôme pubertaire Molly , et aussi avec la sirène…. Et finalement Terre pour l’épreuve du Labyrinthe.

Finalement, Dumbledore dit toujours des trucs super important! « Vous pouvez vous perdre vous-même » (Labyrinthe) et « Tu peux choisir entre ce qui est Juste et ce qui est facile » (la fin). Mais bien sur tout bascule de l’innocence de l’enfance à la puberté et les tourments de la Vie.

Le Magicien par Nostradamus

5 Harry Potter et l’Ordre du Phoenix

Et on arrive au procès de Harry! La justice et il est démuni! Car comme un enfant, il ne comprend pas ce qui lui arrive. On lui dit d’ailleurs qu’il ne peut entrer que seul. Mais Dumbledore le sauve mais pas comme Avocat mais comme Témoin et en présentant un témoin, et cela est la clef, on le verra dans l’article sur l’industrie juridique. Un procès pour le sortilège du Patronus (Patronyme), l’utilisation du fruit du savoir et de l’arbre généalogique de mémoires et du bon pour se défendre de l’occulte et de l’attaque des Démenteurs.

Professeur Moody donne d’ailleurs les 3 coups de l’acte de la pièce de théâtre Tribunal en frappant sont bâton par terre et en ouvrant l’immeuble et l’appart secret de l’armée de Dumbledore et la maison de Sirius Black et donc the « House of the Blacks » ou « la Maison des Blacks/Noirs » ce qui est la dénomination de la descendance des Royautés. La Maison Tudor pour la famille royale anglaise par exemple, ils n’ont pas de nom de famille mais on pourrait associer cela à leur Patronyme.

On retrouve le symbolisme des Robes noires et les robes rouges d’ailleurs les opposent et acquittent Harry. Le Ministre de la Magie dit même: « Les lois peuvent être changer si nécessaire ».

A l’arrivée du début d’année, seul Harry peut voir les pégases noirs qui tirent les charrettes, avec la blonde aussi, appelée Luna Lovegood (qui aime bien) donc la Lune blonde; et que même Hermione appelle par erreur Loony qui veut dire folle en anglais, jeu de mot. Seul celui qui a vu la mort peut voir les pégases ‘morts’ donc seul celui qui comprend la loi du cimetière peut comprendre cette histoire de SURNOM. D’ailleurs Luna même si elle semble perdue dans les airs et en faite bien ancrée car elle est pieds-nus. Et elle passe l’année à coté de ses baskets, sans être chaussée, comme Harry qui se cherche et cherche à comprendre, et Luna comprend car elle est ancrée.

On rentre dans l’ère de la prohibition, de la censure, de l’emprise de l’Etat sur l’Education, pas de magie, pas de sortilèges, on ne fait que de la théorie, comme dans le système éducatif conventionnel et donc on ne prépare pas les enfants à la vraie vie, de plus on les handicape. Les jumeaux d’ailleurs se libèrent à ce moment là, ils se rebellent et quittent l’école sans être diplômé.

Il réalise aussi qu’il ne faut pas se couper des autres, comme Dumbledore qui à la fin révèle qu’il voulait se couper de lui donc de ses émotions, sentiments et de son amour, alors que Harry comprend bien que c’est cela qui rattache tout le monde à la vie, comme pour utiliser le charme Patronus, ou pour repousser Voldemort dans sa tentative de possession. Et de ne pas se parler ou communiquer, ils se rendent compte que Chow s’est fait prendre par le sérum de vérité. En gros l’Union fait la force, la communication, le partage, le soutien mutuel et la compréhension.

La directrice folle déclare que de questionner son autorité, c’est questionné le Ministère donc le Ministre lui-même, en gros elle dit l’Etat c’est moi, comme Louis XIV et tous ses politiciens et présidents véreux que nous avons. Alors que dans la constitution, c’est marqué que l’Etat c’est le peuple.

On a donc une enième REFORME.

Et maintenant on a donc la Résistance qui s’organise. Harry s’affranchit et devient le professeur, chaque étudiant d’ailleurs devient professeur et acteur de son émancipation. Et comment? Et bien par la pratique, par l’action et en passant par dessus ses peurs. C’est la voie vers la maîtrise et être maître. Et c’est là qu’ils réalisent qu’il faut ne pas respecter les règles. Car la (fausse) Loi n’est qu’une suite de règlements, d’actes et de législations de l’homme, cela n’est pas la Loi.

C’est Neville qui trouve la salle sur demande. En fait lui aussi se libère pendant toute la série et c’est un caractère des plus important en faite, c’est l’imbécile, le niais, l’incapable qui devient roi, c’est lui à la fin qui tue le serpent et Voldemort.

C’est le premier baiser d’Harry aussi. La bataille entre la lumière et l’obscurité, bien et mal, et la colère qui l’envahit, Voldemort essaye de le posséder, de devenir son maître, de prendre son Nom/non, de devenir vivant à travers lui et de le tuer pour prendre sa place, un peu comme un entité juridique morte qui prend vie dans la société, en occultant tous les gens participant à l’entreprise et ne représentant plus que l’entité qu’on ne peut jamais punir en faite vu qu’elle n’existe pas, elle n’existe que sur papier et par la loi de l’homme.

On touche au contrôle mental et à la possession bien sûr. L’entrainement avec Snape (Rogue). Et Harry découvre d’ailleurs que son père n’est pas un saint. Et Snape aussi devient un des caractère les plus important, on le verra à la fin.

La prison d’Azkaban est un triangle avec un triangle noir au milieu, la pyramide. Et Dumbledore refuse d’y aller et s’enfuit car il connait et maîtrise la Loi.

Durant la pratique, tout semble aller de pire en pire pour Harry mais Hagrid dit qu’ensuite les choses s’améliorent toujours, c’est la vie et l’apprentissage.

On a la nouvelle règle, l’Acte de rébellion des jumeaux qui entraînent la chute de la directrice. Et le symbolisme de l’in-importance des examens.

La prédiction dit que Harry, celui qui vaincra le Seigneur V, qui est marqué comme son égal et que les deux ne peuvent co-exister ensemble. Donc il comprend que un seul peut survivre et que l’un doit tuer l’autre. C’est soit la vie, soit l’esclavage du SURNOM, il faut tuer le concept du SURNOM. Malefoy lui dit bien d’ailleurs qu’il devrait faire la différence entre le rêve (l’illusion) et la réalité.

Lestrange tue Sirius car Voldemort veut qu’il se venge, on a du Star Wars lol. Et c’est la bataille Voldemort, Harry et Dumbledore, Feu contre Eau, bien contre mal, possession contre liberté. C’est les mémoires heureuses de Harry qui le ramène à la raison, il gagne ici je pense car il réalise et prend en pitié Voldemort et son monde sans vie et sans Nom. Harry n’a plus de Famille, plus de SURNOM, il ne possède plus de SURNOM et il en est dépossédé d’ailleurs en se dépossédant lui-même de l’emprise de Voldemort.

« les choses que nous perdons, ont toujours une façon de revenir sous une forme très différente de ce que l’on pense ». — Dumbledore ou Hagrid?

Luna retrouve avec Harry à la fin ses chaussures/baskets qui pendent en l’air. Maintenant ils vont pouvoir commencer à marcher dans leurs vraie traces, leur vraie vie. Et ils vont pouvoir se faire un Nom pour eux-même. Surtout Harry qui devient de plus en plus Harry, plus que Potter ou Harry Potter. Alors c’est sûr, cela se passe dans la douleur mais toutes les histoires de libération du système et du SURNOM sont comme celle-ci à moins que vous maîtriser le parler de la loi d’amirauté.

6 Harry Potter et le Prince de sang-mêlé

Et oui forcement, le sang emmêlé. Il y a confusion sur qui est qui! Et que c’est dur de tuer son alter-ego. Et le prince car c’est l’héritier, mais un tiers de quoi? De sang, de chaire et d’os?

Tous ceux qui le connaissent, même les profs à par Rogue (je préfère utilisé Snape, proche de snake/serpent et son prénom Severus est sévérité), l’appelle par son prénom Harry, comme le fait votre famille, etc…L’administration, les autorités vous appellent par votre SURNOM car elles ne vous re-connaissent pas et de plus ce sont des entités ou des personnes mortes-vivantes. Les rois sont même appelés par leur Prénom et tout les gens les re-connaissent. Malefoy ou les ennemis d’Harry, ou les profs dans leur fonction d’autorité (esclavagisme consenti) l’appellent par son SURNOM, Potter avec dédain. De plus en anglais c’est half-blood donc à moitié par le sang, car Harry n’est pas encore complètement souverain, de lui-même. Mais il a progressé et il est sur même pied d’égalité que V maintenant. Et d’ailleurs c’est le nom de Snape, qui n’est pas complètement souverain car sous l’égide de Voldemort et Dumbledore.

Aimant-si-passion ou Et-ment-si-passion. C’est pour cela qu’on a temps besoin de re-connaissance mais on ne se re-connait même pas soi-même!

Au début du film, on voit les Deatheaters créés un accident dans le monde réel. On voit donc qu’on oscille à la frontière mort-magique/vivant. Puis on a un plan où il a ses baskets au pied maintenant, il rentre dans le monde ‘adulte’. Puis il se retrouve dans les eaux marécageuses avec ses baskets…entre Terre et Eau, le Terrain pas très clair, auquel il doit faire face.

Le passage où Lestrange ‘force’ Snape (Rogue) a passé un pacte  magique pour sauver la vie de Draco. Elle lui dit: « Sweart to it! The Unbreakable Vow », « Jure-le, le voeux inviolable », s’il casse sa promesse, il meurt. C’est ce qu’on fait quand on consent malgré soi à un contrat, on meurt, on est tenu par ce contrat, on n’est plus libre du tout.

Voldemort a donné comme mission à Draco de tuer Dumbledore. Donc on voit que ce n’est pas simple non plus Draco, l’arche-ennemi de Harry. C’est la tourmente de la fin d’adolescence, avec aussi des girouettes hormonales où ils sont tous menés par leur hormones vers le sexe opposé.

On voit que les jumeaux ont réussi, ils ont ouvert leur business et y a du monde et c’est le seul ouvert dans la rue dans la tourmente de la menace V. Ils ont compris les lois du commerce et de la liberté.

Cela tourne aussi pas mal dans le passé, les mémoires, etc…donc explorer l’histoire, bien comprendre les bases de ce qui forme ce qu’on est, la famille, etc…Malefoy même joue avec la pomme de la connaissance dans le cabinet de téléportation et toujours l’oiseau messager. Connais-toi toi-même mais aussi ceux avec qui tu passes des contrats!

On voit que Harry n’est plus naïf et qu’il sait maintenant poser les bonnes questions et être et se placer et se positionner pour écouter, entendre, observer, en faite il est déjà son propre maître et il a fini l’école à la fin. Il a encore des problèmes de confiance/trust, forcement dans ce monde de loi pirate. Mais Dumbledore et Jenny lui demande sa confiance (confiance en lui-même aussi). Il est encore attiré dans les marécages (toujours vers Noel) avec Jenny; et la maison des Weasley disparaît dans les feux. Jenny lui dit « Tu dois savoir qui tu es » et il répond: « Je sais qui je suis ».

On parle de potion, d’empoisonnement, c’est la cui-cuisine du latin des sortilèges…

Et bizarrement Dumbledore qui dit que la mémoire du prof de Voldemort est la clef de la sauvegarde de tous, de l’humanité. Et cela marche en prenant la potion de la Chance!

Harry dit au prof (qui lui disent tout le temps de ne pas prononcer le Nom) : « Je n’ai pas peur du NOM« .

Une affirmation clef de Harry, mais qui est le seul à l’avoir affronter! Il faut donc affronter ses peurs pour ne plus les avoir.

On se retrouve pas mal dans les eaux, dans l’océan avant la caverne pour récupérer le médaillon Horcrux qui d’ailleurs est un faux. Ils ont déjà le livre et la bague et Harry, ils leur en manque 4 car il y en a 7. C’est le transfert d’âme dans des objets pour être immortel. Cela fait penser qu’il faudrait donc peut-être avant de mourir se débarrasser de toutes ses affaires, photos, etc…car sinon notre âme ne pourra pas vraiment se libérer de ce plan? Et aussi ne fait-on pas pareil en mettant un morceau de nous-même dans un document: acte de naissance, diplômes, permis, identités, etc…Car il faut s’en débarrasser pour retrouver sa vraie liberté souveraine.

« Le passage doit être payer de sang » — Dumbledore (pas sage, passe-age)

« T’as besoin de te raser » — Dumbledore à Harry

On a donc le voyage de Dumbledore et Harry dans la cave (allégorie, symbolisme, initiation) avec l’Eau, l’ancre et la chaîne, la barque, la boisson, le coquillage, les zombies d’eau et le nettoyage par le feu pour retrouver le médaillon, la médaille du champion, la chaîne autour du cou.

Dumbledore meurt, tué par Snape qui sauve l’innocence et le futur de Malefoy. Mais Dumbledore était déjà empoisonné par Draco et mourrait déjà. Et le phoenix s’envole au loin. Il renaîtra de ses cendres.

Harry Potter et les Reliques de la Mort – Part 1

En anglais Relique et « Hallow » (creux, creuser, sanctifier) qui donne « Halloween », la (presque) faite des morts. Mais H-allow, H-autoriser, H-all-how, H-tout-comment? H-al-low, H dieu en-bas, bref on peut jouer avec! C’est aussi Hollow: vide, creux, Hallowood pour Hollywood ou H-Allo-w; I allow, j’autorise.

To hallowrendre sacré, vénérer, consacrer, synonyme de Saint. Finalement Harry Potter devient souverain devant sa MORT, la mort de sa MORT, de l’entité double SURNOM Voldemort. « L’homme Saint » apparaît, on a « holy » en anglais mais « holy » veut aussi dire « dans le trou » ou « troué » ou « le creux, creuser, creuset, dans la tombe ». Cela dérive aussi du latin Victima pour le sacrifice (scarifice, si on inverse une lettre et scar est la cicatrice et aussi scared, la peur!).

« Les néo-païens pensent que les 4 suites du Tarot sont des Reliques sacrées représentant les 4 éléments. Le sceptre, l’épée, l’ampoule d’huile ou la Sainte Ampoule, et la couronne sont les 4 objets reliques sacrés de la cérémonie de couronnement. Pour la légende d’Arthur  c’est un plat (terre), l’Épée Excalibur (air), la lance sacrée ou bâton ou baguette magique (feu) et le Saint Graal (eau). »

On a donc dans le film, l’histoire des 3 frères, le livre légué à Hermione (Prononcé Harmanie en anglais, presque Harmonie), les 3 reliques sont: La baguette magique de la mort en bois de Sureau (Elder est aussi une Prêtrise mormonisme mais aussi « ancien », « aîné », dans le folklore le sureau repousse les sorcières, couper l’arbre sans le rituel et sans demander libère l’esprit Mère du Sureau qui se vengera) (le trait vertical). La pierre de résurrection (le cercle). La cape d’invisibilité contre la mort (le triangle). Et c’est le frère avec la cape qui s’en sort tranquillou et humblement car la baguette et la pierre sont des objets de pouvoir. Celui qui detient les 3 deviendra le maître de la Mort. Donc Harry n’en est pas loin à la fin, il a la cape? la baguette, et la pierre? (philosophale) mais il se ressuscite lui-même en faite, en tuant le SURNOM Voldemort.

Dans le film Voldermort casse sa baguette et celle de Malefoy, Harry Potter aussi, il leur en faut donc une nouvelle, Voldermort obtient la baguette de sureau (la plus puissante au monde) que Dumbledore avait avec lui dans sa tombe, un cercueil en forme de monolithe blanc que V casse. Car en faite les baguettes respectives de H et V ne peuvent se déferrent, ni les blesser. On a un sacrifice d’un prof pour le Nagini. C’est la mue des baguettes!

En faite en anglais, les half-blood donc de sang-mêlé (ancêtre moldu, Snape), moitié de sang, une moitié magique (sorcier) et une moitié humaine (moldu), alors que pour Hermione, ses parents son moldu et elle est considérée comme mudblood ou sang-de-bourbe,  qui veut vraiment dire sang de boue et la boue c’est de la terre et de l’eau, que nous sommes!

Au début du film, Hermione efface les mémoires de ses parents pour les protéger car la magie interfère dans le monde moldu et tue. Harry a finalement la maison pour lui tout seul car c’est un homme émancipé, sa fausse famille se barre car il sait qui il est vraiment maintenant, et d’ailleurs il part aussi. Mais il est toujours considéré comme non majeur car il à 17 ans et pendant le film, il passe à 18.

Dans la bataille de la capture d’Harry et ses doubles, qui sont 7 et oui 7 doubles! Hagrid est en charge de Harry car c’est le gamekeeper/gardien du jeu, et il atterrit encore dans les marécages.  C’est marrant il refuse d’être dédoubler, pour protéger ses amis mais aussi symboliquement il refuse la personnification! La Fraude du SURNOM. La rue de l’ordre des Phoenix est 4 privet drive: la voie privé! et 4 est le carré. Fol-oeil est tué.

On a finalement Neville qui se défend pour lui-même (stand for himself), qui c’est maintenant prendre position et  il s’émancipe, Ron le fera aussi un peu plus tard dans le film, ils affrontent leurs peurs, laissant le duo Harry et Hermione sur place.

Le Ministère, avec le logo pyramidale franc-maçonnique, passe aux mains de V et la chasse aux sorcières commencent! L’inquisition. Et la folle ex-directrice porte le médaillon de Serpentard Horcrux autour de son coup et ils vont le récupérer encore en se personnifiant en adultes. et Harry lui dit: « Je ne dois pas dire de mensonges » (Donc non à la Fraude et il le dit au ‘ministre’ principal donc à l’Etat/président).

Dumbledore a légué à Harry le Snitch d’or et l’épée de Gryffindor que le ministre lui refuse mais de toute manière elle a disparue. Un livre de conte (compte) revient à Hermione; et une invention de lumière à Ron.

Et donc on a une re-(co)naissance dans la maison où ses parents sont morts et où il est né. D’ailleurs il ne veut pas se cacher dans son village (village aussi de Dumbledore) et dit à Hermione: « Je ne veux pas me cacher, et je ne veux pas y revenir comme quelqu’un d’autre ». Et c’est là qu’il affronte le dernier Horcrux, le Serpent, le Nagini! Il est Harry James Potter, on sait que James c’est Jacques et donc Jacquerie, Jack et Piraterie.

Finalement Ron retrouve le chemin et la lumière, et Harry retrouve l’Épée en suivant son animal totem, la biche, son Patronus, ou Saint Patron. On a le symbolisme d’Excalibur au fond de l’eau, et l’eau glacée et la glace (figée, la mort) que doit affronter Harry et le collier Hoxcrux essaye de le noyer (dans les eaux), seulement sauver par Ron. Tout cela dans la foret de Dean (=Doyen, Pays de Galles) et c’est le test de Ron qui lève l’ambiguïté H et H, il affronte ses peurs des araignées et de l’amour entre Harry et Hermione. Il est maintenant Homme. Ron leur explique également que le nom de Voldemort est devenu tabou, c’est-à-dire qu’il est marqué et que les Mangemorts peuvent localiser quiconque le prononce. Et oui si vous clamer le SURNOM alors le gouvernement peut vous trouver et vous punir!

Doby, toujours au sauvetage de Harry, est tué par Lestrange. Doby s’affirme aussi devant Lestrange en disant Doby est libre, le symbole de liberté meurt quand même! Mais aussi le symbole de l’esclavagisme.

Harry enterre Dobby et grave sur une pierre : « Ci-gît Dobby, elfe libre »

El-free, Génie de l’air, et signifiant blanc.

8 Harry Potter et les Reliques de la Mort – Part 2

On part faire un tour ou trou à la banque récupérer la coupe avec l’épée pour le détruire et le dragon qui protège le coffre. Et le Goblin qui trahit notre trio. Et la Banque vérifie la baguette, qui est la signature des sorciers. La bague-tte (bâton) qui est vraiment l’extension de la main et en anglais c’est hand ce qui donne wand. C’est une suite de carte aussi comme l’épée, la coupe, la pièce, le carreau-pyramide, le bâton, etc…On reste dans le jeu, ieu, je suis.

« C’est la baguette qui choisit le sorcier »

La signature qui choisit le NOM 😉

Harry maîtrise les sortilèges impardonnables: imperius et crucio, il ne lui reste que celui de la mort…qu’il doit utiliser contre Voldemort (mais il n’en aura pas besoin).

Ils retournent à Hogwart chercher le dernier Horcrux (le 5ème), et Harry retrouve le miroir de Sirius dont il a la pièce manquante, sa réflexion, on reste sans arrêt dans la dualité. Le frère de Dumbledore lui dit: « Tu te mens à toi-même ». Ils sont amenés dans le château par Ariana est son fil qui est Neville.

« L’Éclair a frappée » — radio clandestine de Hogwart.

Il vient y récupérer le diadème perdu, la couronne perdue…En fait il doit clamer sa couronne pour être couronner Souverain de lui-même. Et pour cela il doit faire face à Snape, et il n’en a plus peur. Ils reprennent et libère l’école et l’Education mais Voldemort ouvre les (g)hostilités.

« Il faut qu’on parle à quelqu’un qui est mort » — Luna, afin de trouver la couronne.

Eh oui, c’est toujours relié à notre concept de SURNOM, MORT, CORPORATION.

Il dit à Helena Ravenclaw qu’il veut détruire la couronne (de la mort). Et oui forcément! La couronne de mort de Voldemort, le SURNOM souverain.

Il doit aller là où tout est caché! l’Occulte et doit fouiller et chercher pour trouver et gagner du savoir car c’est du pouvoir (personnel) de gagner. Helena trouve que Harry ressemble un peu à lui (V), forcément!

« Si tu dois demander, jamais tu ne trouveras, mais si tu sait alors n’a juste qu’à demander » — Helena

Hermoine et Ron vont dans la chambres des secrets pour prendre une dent du serpent (un croc-mort) qui peut tuer les Horcrux car l’épée a disparue. Ils détruisent la Coupe. C’est au tour d’Hermione de faire son rituel de passage! Et en embrassa Ron, elle devient Femme, à son tour libre. Dans les eaux qui les baptisent! Avec une haie de serpent et Zeus.

Harry va dans la Salle sur demande, où il trouve la couronne oiseau qu’il doit débattre avec Malefoy, lui aussi se battant pour devenir un homme en essayant de réclamer sa couronne mais ce n’est pas la bonne pour lui, car ce n’est pas celle de la liberté. C’est l’Épreuve (le baptême) du feu, et ils sauvent Malefoy & Co des flammes. Car Harry initie ainsi aussi Draco à la vraie liberté en lui montrant le chemin, d’ailleurs il lui demande pourquoi il l’a sauvé contre Lestrange. La couronne est détruite.

Mais il découvre qu’il reste encore le serpent. Et maintenant roi, il arrive à espionner V sans se faire prendre. Ils doivent aller sur les berges, les docks du lac donc l’endroit de Berth ou Birth, ou une barque coulée (symbole placenta) est amarrée d’ailleurs! C’est là que Snape meurt par le serpent, et il donne à Harry les larmes de mémoires.

La baguette répond au dernier sorcier qui a tué l’autre ou qui a gagné le duel.

« Le plus grand déshonneur est ne pas me faire face » — Voldemort à Harry (faire face au SURNOM)

« Collect your dead » — Voldemort (les morts par le SURNOM)

Les larmes de Snape explique toute l’histoire à Harry et lui donne la marche d’action à suivre. La mémoire est le symbole du partage du savoir. Et Savoir est Pouvoir. (Comme pour la tromperie du code Justinien).

S’avoir c’est Pouvoir

Donc Harry doit mourir pour tuer Voldemort, forcement, pour tuer la part fausse de lui, la Fraude. Dans la foret, symbole d’inconnu et de peurs. Mais Voldemort ne sait pas qu’il va se tuer en tuant Harry. Et c’est là que la pierre de résurrection apparaît au moment où il est l’embrasse et dit: « je suis prêt à mourir« , (c’est magique, il se couronne roi et le SURNOM s’auto-tue), une double pyramide de cristal, ce qui est comme haut et comme en bas.

Harry dit à Dumbledore dans la chambre de l’entre-mort, la gare de King Cross, la Croisée de Rois! Là où se croisent Dumbledore (libre déjà car un maître et roi jusque dans la mort) et Harry (roi couronné) et la version placenta de Voldemort (roi déchu), que le Patronus (Patronyme) totem de la biche est le même pour Snape (amoureux de Lilly Potter) et sa mère et Dumbledore n’est pas surpris, quelque part Snape est le père spirituel gardien de Harry (ainsi que de Draco d’ailleurs, dualité! frère d’arme). Symbolique, un des jumeaux meure aussi. Il demande qu’est-ce que c’est (en parlant du placenta), D dit: « Une chose, loin de notre compréhension ».

Harry a les 3 reliques, car il récupère la baguette à la fin mais elle est à lui depuis qu’il à défait Draco juste avant de récupérer la couronne. Il est donc maître de la mort, maître du jeu, maître du SURNOM, et il est bien vivant et libre de sa vie et de ses choix, il a le pouvoir suprême et pas parce qu’il détient quelques reliques (possession matériel) mais parce qu’il a affronté toutes ses peurs et a compris le jeu et le maîtrise, il a acquis la connaissance et il sait qui il est vraiment.

« Tu est un homme très brave » — Dumbledore à Harry, il est un homme et brave (franc et libéré) et lui dit aussi: « C’est ta fête » (your party, aussi « ton parti »), la fête de couronnement. Il peut même choisir de rester (la mort) ou de retourner (la vie), une vraie liberté de choix.

« De l’aide, sera toujours donner à Hogwart à celui qui en aura besoin » — Dumbledore à Harry — « De l’aide sera toujours donner à Hogwart à ceux qui le mérite ».

« Ne plaint pas les morts, mais plaint les vivants…et par dessus tout, ceux qui vivent sans amour » — Dumbledore

La mère de Draco sauve Harry en ne le dé-nom-çant pas, c’est ici encore l’amour d’une mère qui sauve l’histoire. Harry est ramené ‘mort’ dans la procession par Hagrid, toujours le gardien du Jeu! « Rejoignez-nous ou mourrez » dit Voldemort. Neville lui fait face et le menace de l’épée de Gryffindor.

Dans la bataille de fumée noire où Harry se suicide avec Tom, en se jetant dans le vide, leurs visages se fondent. Et ils se battent (-aille finale) pour la baguette. Neville tue le Serpent, donc c’est lui qui tue Voldemort, Neville symbolise vraiment la partie de Harry la plus peureuse et la plus maladroite mais qui devient presque la plus cou-rageuse.

Harry détruit la baguette symbole de pouvoir absolue (le SURNOM, l’extension de la main et de l’Homme qui crée la personne). Il est revenu de chez les morts! Bien vivant et libre. La magie est un art et il y a l’art obscure, l’art-hypo-terre.

— Fin —

— Jackfruit —

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s