Jour d’Indépendance marécageux

Faut-il devenir indépendant?

Tirer de la vidéos extra-ordinaire de Queen Vallarah sur la loi Maure: de l’anglais: « moor » qui est « Maure » ou « noire, obscure, sombre, marécageuse, libre, terrienne » (Moorish Law, Moor: officier de loi ou huissier), la loi du marécage, (marée-cage), en effet un terrain pas clair du tout! Mais qui reste Terrien! Cela signifie aussi rattacher ou échouer, ainsi que la Lande qui  en anglais se rapporte à la Terre/Land. Ces explications sont de Sister ou Queen Vallarah EL Bey, et desfois on a du mal à définir Moor, mais cela a bien l’air d’être sa définition d’une personne libre et souveraine et l’exploration de l’étymologie est intéressante symboliquement comme d’habitude.

« Independance Day », day pour Deï, Dios, Dieu, et en français Jour, Ju, Jupiter, Dieu, IOUR, IO, Je Suis UR, Je suis Umanos Rex, je suis le roi humain, IO est Φ. Je suis la main, l’humain. En fait on n’est plus humain puisqu’on est Mort: un zombie, un Etre du monde sous-terrain, un Intra-Terrestre mais pas exactement, nous sommes Extra-Terrestres et oui! Car perdus en mer donc en dehors de la Terre.

En anglais, Alien, s’il y a des « illegal alien » aux USA? C’est donc qu’il y a des Alien légaux? Et oui toutes personnes incorporées à un Etat! A-lien, qui a un lien, une laisse, une attache, un maître…Les autres bossent au noir et ne payent pas d’impôts. On est mort alors qu’il faudrait être Maure.

L’État vous considère toujours comme mineure sous tutelle, un pupille de la nation, un enfant, un incompétent, un fou et un illettré, il faut être souverain (et pas adulte car l’adultère est un crime) pour prouver qu’on est vivant. Ce qui signifie être In propria personna, en personne propre, opposé à pro se (même si elle a et qu’il y a une définition de pro se qui veut dire se représenter soi-même). On affirme donc la propriété de son personnage non pas en s’identifiant à lui, car un personnage est faux et « faux et usage de faux » est punissable devant la loi. C’est une fiction juridique.

Alors faut-il se représenter soi-même, être son propre souverain et son propre ETAT ou Pays? Il y en a tel Prince Charlie qui ont l’air d’avoir réussi à se libérer du système. Certains le maîtrise en savant se défendre au Tribunal en utilisant l’UCC, la loi du Commerce et les maximes de Justice (Bill Turner, Anna von Reitz, David Robinson).

Mais aussi d’autres comme Kate of Gaia qui revendiquent la non-participation totale, en se déchargeant de tout document, utilisation du SURNOM, Acte de naissance, etc…même si elle/il maîtrise la langue des oiseaux et le légalais comme les autres, elle/il le dit surtout pour se libérer spirituellement aussi car elle/il pousse la chose le plus loin en parlant de tous les contrats que l’on passe avec soi-même et d’autres inconsciemment.

Définition Marécage

Marécage: Avec le suffixe -age, dérivé du normand ou du picard maresc (→ voir marais pour le sens ; → voir maraîchage pour la suffixation).  Étendue de terre saturée d’eau pendant la plus grande partie de l’année, et dont la surface du sol n’est généralement recouverte que d’une faible profondeur d’eau.  Endroit malsain ; chose malsaine. Marais(Vers 1140) En ancien français mareis, du vieux-francique *marisk (cf. néerlandais meers, régional mars), apparenté à l’allemand Marsch, à l’anglais marsh. Donc la Mer, l’eau, Mars et la guerre, la Loi Maritime de la guerre du Commerce.

Symboliquement on voit bien l’emprise de l’eau sur la terre, de la loi d’Amirauté sur la loi coutumière de la Terre.

Un voyage dans les eaux sombres, boueuses et pas très clairs des marécages, entre la Terre et l’eau et c’est ce que ce blog explore petit à petit, en essayant de comprendre quelle est la bonne voie pour arriver à la libération totale ou du moins maîtriser la Matrix. Un commentaire sous la vidéo donne une définition intéressant de la loi de la Terre et de la Terre, en faite tout s’y rattache même les étendues d’eau, donc tous les océans de la Terre seraient sujet à la Loi Terrestre, Coutumière.

Il semble avoir deux camps, la libération totale (Kate); et la négociation et maîtrise de la loi du commerce (voir article). L’entre deux ne semble pas cool, tel Romley ou Rohan et Ghis et d’autres qui se tapent de la prison et des ennuis. Dans tous les cas, il est clair qu’ils ont tous investi énormément de temps dans les recherches même ésotérique et l’apprentissage de la Loi classique, le système juridique. Il semble que dans le cas de Kate et Rom/Rohan, le problème c’est la survie par rapport au système sans avoir vraiment de solutions alors qu’avec le choix de la négociation loi commerce/maritime, il y a une bataille d’égalité, voir même de victoire si on fait bien les choses. La encore dans tous les cas, il semble qu’il faille extrêmement bien comprendre le système, sinon 1 seule erreur et c’est cuit!

Procès/Pro se

Pro se legal, aux US, le procès juridique, vient du latin, littéralement « de part eux-mêmes« , qui en gros signifie se représenter soi-même au Tribunal, devant la Cour de Justice plutôt que par un Avocat. Cela peut se produire, qu’on soit le défendant ou le plaignant en justice civile, ou comme défendant dans les cas criminels. Pro se en latin, c’est « pour soi-même » ou « de par soi-même« . Ce statut est aussi connu sous la détermination « Propria Persona » ou « pro per » (propre), « se re-présenter soi-même ». En Angleterre et au Pays-de-Galles, c’est le statut de « litigant in person« , « le litige en personne ».

En gros cela veut dire qu’on se représente soi-même au Tribunal et en chaire et en os, un vrai être vivant et pas le SURNOM, ni l’AVOCAT qui est en procès et donc le pro-se-cuttor (procureur) peut vous poursuivre en justice car si vous n’êtes pas « en pro se » mais « en propria persona », il ne peut vous parler.

« in propria persona« , c’est se représenter soi-même être émanciper et ne plus être mineur, minor, minorité ou stupide, et incapable. C’est donc être majeur pas pas adulte, s’émanciper vraiment.

pro se (procès….) procès dure…

De procedo, De cedo avec le préfixe pro.

Pro se cuttor donc être représenter par un avocat ou advocate « appeler à soi, convoquer, faire venir », de advocado, de voco, au sujet de ce mot, le Dictionnaire étymologique latin explique :

Vocare vient d’un mot *vocus, qui est resté dans aequivocus (aqua/eau). Il existe aussi un substantif *voco, onis, conservé dans praeco (pour *praevoco) « hérault, crieur public ». conviciumgrand bruit de voix, vacarme, clameurs ») est déjà expliqué par les anciens comme appartenant à cette famille. De l’indo-européen *wek– (« dire »), qui a également donné le sanskrit et le grec ancien  (« voix »),  (« parole »).

La constitution est un contrat entre les US et les USA! Ce ne sont pas les mêmes entités. C’est pour cela qu’on vous demande votre statut au tribunal, la première chose qu’on vous demande c’est votre nom et si vous comprenez.

Constitution et Juridiction

A-t-on violer le traité (de la constitution, article 6)?

C’est entre Vous et le Juge…point barre car le prosecutor/procureur (exécuteur professionnel!) est invisible (le magistrat représentant le ministère public dans un tribunal de grande instance).

On doit dire « mon honneur » et non pas « Votre honneur », « Quel est votre nom? », « Votre nationalité? », attention vous n’êtes pas un citoyen, ni le NOM. Ni un citoyen et ni un membre du barreau ne peut être au Banc (bench) et exercer la fonction de Juge. Le barreau est une association privée sans profit (hum…) qui édite un numéro de carte à ses membres et qui n’ont pas de licence pour pratiquer, car pour avoir une licence pour officier au barreau et pratiquer la Loi, vous devez être « in propria persona » (en chair et en os et pas en apparat  du SURNOM).

Comme ils appliquent la Loi Maritime, on doit les amener sur notre Terre-un. Ils doivent être en « moor« , un « Maure » (un mort! le SURNOM déjà con-damné), une personne amarrée  (sur la mer amarrer à la berge/terre) dans les eaux troubles de l’Amirauté/Terrien, la bataille commence.

Quand vous les questionnez et remettez en cause leur juridiction, ils sont obligés d’accoster pour vous répondre donc de débarquer sur Terre, donc la Fraude est mise à jour, sinon autrement ils ne peuvent être souverain (sur la Terre) et vous ne pouvez pas y être jugé. D’un autre coté si c’est vous qui êtes MORT (≠ moor/maure) alors il vous faut un avocat pour vous représenter d’outre-tombe, les morts ne parlent pas…Donc en Actant en Propria Persona et non pas en Pro Se, vous êtes Maure et vous les amenez dans votre juridiction de la Terre et vous n’êtes plus dans les eaux troubles de la Justice. Ils vont tout essayer pour vous faire couler…

Sur la loi de Terre, la common law ou loi coutumière, un homme ne peut juger un autre homme. Seule la représentation d’une pièce de théâtre peut représenter ce cas de figure, de jugement d’un homme personnage par un autre homme personnage, une fiction juridique, est légale mais pas légitime, un monde imaginaire mort à l’opposée du vivant en chair et en os. Seulement si vous acceptez de jouer, enfin de perdre dans cette pièce.

Les personnes du barreau doivent être amarrées car ils ne peuvent être souverain sur Terre, une Cour de Justice (leur barque, leur vaisseau, leur bateau, ou votre galère) est en faite un Acte de piratage comme tous les Actes et autres Lois (qui ne sont que des législations et non pas la Loi, la loi n’est pas écrite par l’homme). C’est l’application de la loi Maritime sur la Terre. Et dans la loi des Pirates, de l’Amirauté, loi maritime du Commerce, qui ne dit rien consent.

Donc demandez au juge, qui il est? Et sous quelle autorité est-il? Quelle nationalité? Qui représente-t-il? Quelle licence? Le juge ne peut pas répondre….et donc comme il n’a pas de réponses, car sinon il admet la Fraude ou/et accoste, il doit défausser et se barrer. ils n’ont pas le statut/droit d’être ici, alors défiez/contestez/remettez en question leur juridiction…ils doivent pro-céder mais ne le peuvent plus…une fois que vous avez dit ce que vous avez dire, c’est fini pour vous, pas besoin d’argumenter, vous n’avez rien besoin de dire, ils n’ont pas de Statut ni de Juridiction, vous pouvez rester silencieux, et ils le savent, et savent quoi faire, et ne veulent pas révéler la vérité sinon ils perdent de l’argent à exposer la fraude!!! Donc ils vous montreront la sortie! (exemple de signature d’un papier blanc).

Mais attention, comme le dit David Robinson ou Bill Turner, ils vont quand même tout tenter pour vous intimider et voir si vous avez vraiment bien compris la super-cherie (une belle pute).

Ce n’est pas un tribunal car ce n’est pas la loi, il opère sous un faux statut, ils n’ont pas le droit d’être ici…

Le juge peut vous faire signer un papier blanc (la fenêtre, la sortie): signez avec « Tous droits réservés UCC 1 207 9, silence » (il faut trouver l’équivalent dans l’UCC international ou le code du commerce). Elle dit qu’il faut signer, et prendre la copie.

Pour vous com-damner, le juge a besoin de 3 choses:

-1 le statut (il ne l’ont pas). Mais il faut les établir, il faut décider quelle loi s’applique ici? Quel contrat, quelle constitution sont en place entre le plaignant et l’accusé? (ne parler pas de constitution si ce n’est pas un tribunal constitutionnelle, etc…) et qui est qui!

-2 la juridiction (donc pas de juridiction, si pas de statut). Mais il faut comprendre où on est? Quelle pays représentez-vous? Quelle loi? Quels sont leur loi/constitution/traité? Car ils doivent les respecter, il faut trouver leur juridiction, municipale, d’état, etc..(maritime et commerce en faite). Il y a 2 juridictions, celle sur les faits et celle sur la personne, et le Juge a besoin des 2.

-3 l’adjudication ou le jugement (la procédure d’arbitrage)….donc si vous en arrivez ici, c’est pas bon! Est-ce que vous comprenez la loi qui s’applique sur vous? Sur les faits et sur la personne? Et si ils obtiennent ses 3 choses alors ils sont prêts à punir…monnaie/argent…l’art et le nerf de la Guerre, ils veulent de l’argent car c’est leur business.

Étymologie: pas loin de Adjudication et Judiciaire. (Droit) Acte par lequel on adjuge une chose. (Finance) Procédure d’émission de titres en procédant à une mise aux enchères. Adjudication: L’adjudication est, en droit français, la modalité de vente d’un bien mis aux enchères par un juge, un notaire ou un fonctionnaire, octroyé à la personne offrant le prix le plus élevé.

Définition Cornu: Adjudication à la barre: prononcée à l’audience d’un tribunal (par opp. à celle que prononce un officier public (notaire, commissaire-priseur, etc.)). Adjudication judiciaire:  à la barre ou par un officier public faite en vertu d’un ordre de justice ou d’une disposition de la loi, après accomplissement des formalités légales. Désigne en pratique dans l’expression « adjudication de la demande » la décision de justice qui accorde au demandeur tout ce qu’il réclame (satisfaction, gain de cause).

en anglais « untitled watercolor« , la couleur de l’eau sans titre…ça parle! C’est un belle exemple de loi maquillée, une peinture à l’eau

Contrat

Astro-law-gique, est la science qui gouverne All-Law, Allah (Law, l’eau, l’o, la loi des Maures), qui gouverne toutes lois.

Et G.O.D is not ALL-LAW car c’est Governmental Ordinace Department, le département d’ordonnance du gouvernement. La loi ne peut être exercer que par quelqu’un de souverain. Mais nous somme tous esclaves.

ISLAM, I Self Law Am Master, je suis mon propre Maître et Loi. IS est I Am, Je ou Ie Suis Loi Âme Maître?

Jésus est le poisson (l’age, l’éon de 2166 ans que l’ont vient de quitter) et il est né de la Vierge, située à l’opposé dans le zodiac; et maintenant on rentre dans l’age d’Aquarius et du Verseau. La bible et le coran ne sont pas des livres de religion mais de la science de l’étude du Soleil, Sun, Hélios. Jésus est mort sur la croix, maintenant c’est l’ère de la Justice (Ju), l’ère de la technologie, on demande des informations et la vérité, sinon on ne peut pas aller plus loin, il faut comprendre le zodiac. La Bible, c’est la Bibliothèque, Bible-Hélios-thèque (la science et l’étude du cycle du soleil).

Zudiacus (c’est Zeus, dieu) mais pour elle, c’est « womb-man » ou « women » donc femme, un homme avec un utérus et c’est la seule voie d’entrée de l’esprit/âme dans le plan physique depuis le plan astral (étoile). Zodiacus, cercle de petits animaux, From ζῴδῐον (zṓidion, little anima) +‎ -ῐκός (-ikós, -ic, adjective-forming suffix). Anima, c’est l’esprit, l’Âme, la vie, aussi forme, image, bête, zoo, bio, souffle, onde, etc…

Donc le Verse-eau serait renverser l’eau, la loi maritime…

La Proclamation d’émancipation, fut la proclamation, et non pas l’acte, de libération des esclaves en 1863 aux USA, qui n’est en faite vraiment que du vent, une proclamation n’est pas une loi, mais une annonce publique par des élus. Les esclaves n’ont pas été délivré mais en faite standardisé, en les forçant à rejoindre des Nations et Etats en faisant tomber leur statut de souverain, on peut alors leur imposer (impôts, imposteur) des Statuts, des Codes, des législation (qui ne sont pas des lois) une police/politique d’entreprise.

Chaque citoyen d’Etat aux USA est assujetti à la loi de son Etat (différente selon les Etats) et ensuite à la loi des US et des USA. Il n’y a que des Codes mais pas des Lois. On vous fait croire que c’est des lois, c’est des ordonnances/décrets et résolutions. C’est cela qu’ils appellent l’émancipation (ment) des esclaves, ils ne les appellent pas personnes libres mais esclaves émancipés ou citoyens incorporées…

De plus les personnes éditant ces fausses lois sont incorporées et ne sont pas dans leur capacité d’action souveraine, membre du commonwealth, d’État, etc…car sous contrat d’acte de naissance. Si vous êtes un membre d’un Etat (si fier d’être Français! Si fier d’être esclave!), d’une corporation, vous êtes un citoyen (ou résident), et vous n’êtes pas un souverain, vous avez une adresse: un nombre et une désignation fictive délivrer par un service d’entreprise (vous êtes en Poste, on vous a attribué un poste pour faire la guerre).

Vous êtes donc sous ces juridictions, la Loi ne s’appliquent pas à vous mais leurs lois contractuelles, oui; surtout si vous réclamez le NOM, l’adresse, la citoyenneté, la résidence, le domicile, alors les lois et règles et conditions d’entreprise s’appliquent sur vous. Mais si vous êtes un souverain faisant partie de l’Empire Maure, vous êtes la Loi, et les lois privées ne peuvent s’appliquer à vous. Un intitulé, une étiquette, une personne, une adresse sont tous des mots incorporés qui sont là pour vous tromper et vous faire tomber dans le piège.

Chaque fois que vous remplissez un formulaire, ou que vous recevez une lettre, vous signez un contrat (sécu, téléphone, permis, carte électorale, etc…), vous consentez à votre ESCLAVAGE.

La couleur de la loi, et/est la couleur de l’argent

« color of law », « rule of law » en anglais c’est « la règle de droit » ou « l’Etat de droit » donc « la couleur de la loi« , c’est « colorée ou maquillé la loi » donc on prétend être la loi, mais on ne l’est pas; toute couleur est un État donc une corporation.

La France est L’État Français, de la France…et le nom des gens…les gaulois? les Francs? les Dauphinois? Le citoyen français.

Pour appartenir à l’organisation des Nations-Unies (ONU), l’État doit signer la convention privée de cette corporation privée qu’est l’ONU, à New-York, la pseudo-capitale du monde, terrain donné par Rockefeller.

Partout dans le monde donc nous avons la « couleur de la loi » ( on se dit et définit comme chinois, africain, etc…jaune, rouge, blanc, black, beurre), une peinture à l’eau de mer, il faut donc un passe-port pour voyager d’entreprise à entreprise, de port d’embarcation à port d’embarcation, un transport/trafic de marchandises, de choses identifiées (rés-id-ent). On a pas besoin d’un passeport d’un Pays à un Pays mais il faut une passe pour aller d’une entreprise à une autre, c’est le commerce et la loi du commerce. Vous appartenez à votre Pays esclavagiste. Si un Pays se prétend libre ou souverain, on va lui faire la Guerre.

Elle dit que de pays à pays on n’a pas besoin de passeport suivant comment on décide de s’appeler soi-même…Elle semble déterminer les Maures comme Libre et Souverain.

Tous les bâtiments civils sont « Maures » enfin ils l’étaient lors de la création des USA, maintenant ils sont amarrés, à la terre marécageuse, la loi coutumière ou common law, car ils ont été vendu pendant la guerre civile et les Européens ont capitalisé sur cette guerre.

1787 treaty of peace and friendship: le traité de la paix et de l’amitié e 1787, c’est le Maroc qui reconnaissait officiellement pour la première fois la création des Etats-Unis d’Amérique (différents des USA ou US) avec apparemment une vraie constitution libre, avant qu’elle soit changée et qu’il y ait la guerre civile aux USA. C’est le plus vieux traité au monde et le seul qui n’ait pas été bafoué. C’est ce traité qui a dominance sur la CONSTITUTION US, c’est la vraie loi de la Terre.

Donc comment se sert-on de ce traité?

If faut agir comme un vrai roi, posez-vos questions comme un vrai souverain: de l’ancien français soverain, issu, comme l’italien sovrano du bas latin *supera dérivé de super ou *supra. Un vrai Superman. Qui est suprême ; excellent ; qui est au plus haut point en son genre. (En particulier) Qui détient l’autorité suprême, ou qui en est revêtu. Sovra: Purifier, affiner.

Savoir utiliser le Silence moqueur du souverain. Elle se définit comme Moor/Maure: libre, souverain, non-éduqué, non-scolarisé, non-lavé du cerveau par la science du gouvernement.

Moor(Marine) Amarrer. Sur la lande. Lier à l’aide d’une corde ou d’un objet similaire à un autre objet dans le but d’éviter que l’un ne s’éloigne de l’autre. On vous tiens en laisse…

Donc on applique la Loi suprême au Tribunal et à la Cour; et on se comporte comme un souverain quand on sait tout cela, c’est la logique de Superman, d’une Superstar que l’on est; l’Aster Logique ou l’Astrologie.

Quand la Justice demande: « Quel est votre NOM? » (Il faut affirmer son NON)?

On n’arrive pas en disant « mon nom est », c’est une étiquette trompeuse. On dit: »je suis! », et c’est tout! Ne donner pas de nom, il ne faut pas jurer, non plus, On affirme seulement, j’affirme. C’est cela le Statut! Affirmer son Statut. Je suis vivant.

Quand vous êtes à la Cour, vous parlez la loi, vous lui donnée existence, vous êtes la loi, vous épelez (spell en anglais, incanter, jeter un sort). Car votre pensée se transforme en mots, cela a une grande portée. Elle est créatrice et féconde. Vous incantez et enchantez. C’est cela la magie d’être Roi.

La Cour est en forme de géométrie sacrée, la pyramide, et le juge est en haut.

Ne jamais dire à la Cour qu’on comparait, mais qu’on fait une apparition spéciale. Vous voulez le faire, vous voulez remettre en question la juridiction du tribunal, le juge doit venir avec sa nationalité (son pays et non pas la Nation qu’il représente) et ses papiers, la loi est utilisée par les gens propres (pro per), donc en personne (mais attention pas en personnage mais en vrai: en chaire et en os et en sang), vos papiers doivent précédés, pour leur dire qu’on vient (« come » en anglais) car c’est différent d’ap-paraître ou de com-paraître (toujours faire attention au choix des mots et prendre son temps si besoin).

On doit y aller sinon on est un fugitif (le silence consent, on est criminel par défaut), on montre qu’on n’a pas peur et qu’on s’assois sur le carré (qu’on sait et tiens sa place légitime) et alors ils arrêteront.

Sans Statut, la juridiction est en doute donc pour que le procès suive son cours et qu’il y ait jugement, ils doivent prouver leur juridiction devant le greffier donc officiellement enregistré. On n’est pas là pour débattre, juste pour dire qu’on n’a pas de contrat, si vous discuter la facture, le contrat ou autres, c’est que vous admettez le contrat.

Il faut récupérer notre Terre, nos terres car la justice revient dans l’age d’aquarius (aqua, eau, verseau, verse eau), un tribunal est un tribunal corporatif militaire on le voit sur leur sigle. La fiction est juridique (legal), et le juridique (legal) ne fait pas Loi (legal/lawful), la loi n’est pas légitime (lawful). Fonder ou établir quelque chose est égal à créer une corporation et donc de détenir des esclaves!

La Cour est une entreprise privée (sans profit?!) et ils ne le cachent pas généralement, on peut voir les mots « fonder » ou « établit » avec une date. Tout document n’est envoyé qu’à votre SURNOM et pas à vous, il n’y a pas de contrat donc pourquoi discuter la facture?!!! L’Acte de naissance n’est pas signé par vous!

Avez-vous un contrat avec l’entreprise qui vous donne une contravention de parking?! Non!

Pareil si on vous arrête pour vous demandez votre permis de conduire, ils peuvent vous mettre une amende mais vous n’avez pas de contrat donc pas de problème, si vous allez en Justice, établissez le faite que vous n’avez pas de contrat. Et que donc vous êtes sous la menace et la contrainte et vous devez exercer votre droit car vous en avez! Droit de dommages-intérêts. En justice ils violent donc vos droits. Votre contrat de mariage est entre l’État et vous, et pas avec votre femme/mari! Si l’État vient prendre vos enfants, demandez-leur de produire le contrat, par contre si vous avez signé l’acte de naissance de vos enfants, il appartiennent à l’État.

La souveraineté, on parle de soi et c’est tout, pas d’appartenance à autre choses! Sinon, c’est fini! Dans leur  yeux, on va passer à la caisse et à la casserole de leur cuicuisine. On n’appartient à personne, mais ils utilisent leur langage corporation (le latin de cuisine) et ils nous amènent dedans, en tout cas ils essayent, c’est la solution in-corporation, le vaudou, l’ensorcellement, la magie noire, le bluff, les colorable people, sont les gens de couleurs maquillées (robes, perruques) pour l’acte de la pièce/monnaie de théâtre/jeu…ils sont esclaves c’est pour cela qu’il ne faut pas être, ni utilisé les termes caucasien (slave), africain, etc…et ne pas vous définir comme tel.

C’est cela la guerre silencieuse, la bataille entre la mer et la terre, vous êtes entre les deux, dans les eaux marécageuse, vous avez pieds desfois ou pas, suivant que compreniez ou pas les règles, que vous restiez les pieds sur terre ou qu’on vous emmène faire une balade sur la mer…dans les sables mouvants…et vous n’avez pas le droit à l’erreur et vous devez apprendre les règles, veillez à être bien amarré et avoir les pieds bien ancrés, même si vous ne le voulez pas, car ignorez la loi n’est pas excusé.

Sinon vous risquez de vous perdre en mer et la seule bouée de sauvetage c’est la croix et la bannière, on passe à la caisse. Soit c’est la playa au soleil au sec, soit on boit la tasse.

Le SURNOM en TOUT MAJUSCULE est votre homme de paille (strawman), il ne faut jamais débattre sur le faite d’avoir un contrat, ne jamais discuter d’un truc si on ne contracte pas, surtout ne pas argumentez car quand j’écris: j’épèle (je jette un sort).

Avons-nous un contrat? L’acte de naissance? Qu’elle est l’accord que nous avons passer? Où est-il?

On a donc des droits et on peut les exercer car on nous force au contrat, le langage du silence il faut savoir l’utiliser, dire non je n’ai pas de papiers donc je n’ai pas de contrats…Silence. Avons-nous un contrat? Non! Alors vous violez mon droit d’exister!!!

If faut ad-mettre toutes vos propriétés sur un UCC1 afin de donner un avis publique à tout ceux qui réclameraient vos biens (l’État, l’huissier, l’entreprise). Et cela inclut vos possessions personnelles, compte en banque, maison, emprunt (peut-être pas celui-ci lol), acte de naissance et aussi vos enfants car cela les protège de l’État.

Etre légal (l’égalité, dans le commerce)…signifie appartenance…et non pas « de » ou « sans » gouvernement ou corporation. La Cour ne peut que vous entraînez dans un contrat.

Le statut du contrat, comment se protéger?

On y est confronté tout le temps, on ne comprend pas les termes donc on nous accuse…on vous con-voque et vous as-signe en justice, vous êtes en défense (c’est la guerre, toujours en commerce), peut-être que je ne suis vraiment pas innocent? Mais on est innocent jusque preuve du contraire…on est incorporé donc on est sous la loi martial…Vous avez abandonner le gouvernement Maure (votre gouvernail de votre vaisseau) donc vous avez désertez car vous avez accepter de ne pas être souverain!!!! Comprendre que le Tribunal est militaire (aux USA, drapeau US avec une frange dorée) car vous avez abandonné votre Pays, votre souveraineté, vous avez déserté!

Comment se protéger?

1) Comment exister dans un contrat? Il faut comprendre cela, car cela réduit ses chances d’aller au tribunal, et les corporations le font toutes, c’est établir un contrat donc il faut y être familier!

Le contrat d’adhésion ou de souscription (adhesion contract), c’est un type de contrat avec conditions générales d’utilisation ou de vente (terms and conditions), mais vous ne le savez pas, c’est pareil que pour l’acte de naissance c’est une fraude car on ne vous permet pas de négocier vraiment.

On vous cache des choses donc le plus souvent rien que pour cela, c’est un motif d’annulation et de nullité de contrat, null and void, nul et non avenu. La balance est ailleurs, vous ne l’avez jamais vu mais elle existe, il y a un contrat quelque part.

Vous devez déclarer « tous droits réservés« , car sinon vous renoncer à vos droits au moment où vous acceptez/signez le contrat.

Comment alors corriger cela?

Car vous ne savez pas exister en contrat.

Vous devez corriger cela tout de suite! Vous devez être celui qui choisit, choisissez vos propres conditions générales de contrat. Il faut corriger le problème à la racine sinon vous irez au tribunal. Vous devez exister dans ce contrat sous vos conditions.

la solution:

1. contact

Contactez ces entités avec lesquelles vous avez un contrat et dites leur que vous voulez corriger, changer les conditions, vous avez le droit de le faire, allez mettre vos conditions sinon ne remplissez pas les boites d’inscriptions proposées, mais ajouter vos propres boites, exemple ne cochez pas la « boite pour la race », ni aucune boite, même pas la boite ‘autre’…sinon vous êtes un mort…eux-même se sont réservés le droit, de changer le droit donc on ne peut y échapper, donc il faut s’affirmer et négocier avec son in propria persona sui juris, en son propre nom, de son plein droit et de sa propre volonté (Free will) et de son libre arbitre…donc retournez et corrigez ces contrats. Rajouter la case et cochez « Moor/Maure/Libre ».

La première chose que vous devez faire:

L’Uniform Commercial Code ou l’UCC; c’est le négoce du commerce dans le pays des USA, mais pas dans une nation (maure) qui, elle (dans l’idéal) protège les gens dans leur droit de contracter et d’échanger (trader) sous vos propres termes et conditions, mais attention car vous avez renoncer à votre droit sous le code UCC en faite, donc il faut toujours lire ou écrire: « sans préjudices » (without prejudice) et « sous toute réserve » (under protest) ou « tous droits réservés« , UCC 1 108, application de la réservation de vos droits (to reserve your rights). Allez vérifier afin de comprendre comment signer un document « sans prejudices » et « sous toute réserve« . Car l’entreprise le fait tout le temps. Faire le parallèle avec le code du commerce.

Utiliser leur Code et trouver la violation qui s’applique contre vous…et c’est tout…Au tribunal, ils font sortir les gens pour qu’ils n’entendent pas la Fraude que Queen Vallarah a mise à jour.

La procédure civile, il faut la comprendre, une contravention est une inculpation/accusation criminel et une poursuite en justice. Les taxes/impôts…sont privées…En justice, ils se battent pour (se partager) notre argent pour le Trésor Français…

Donc si vous signez, vous êtes volontaire, donc veuillez ne jamais rien signer, vous n’êtes pas sous contrat, ils disent en faite « svp veuillez signer »….mais non…ne signez jamais…toujours demander au greffier, une copie des notes, des documents et donc de votre fichier personnel (car ils le changent comme ils veulent)…l’enregistrement de tout ce qu’ils ont dit sur vous, et vous devez le corriger si besoin ait, et même d’effacer ce que vous leur demander car sinon ils violent votre droit.

Veuillez aussi pétitionner le tribunal pour qu’ils effacent ces données sinon cela va rester dans votre casier et ils vont vous tracer…ne plus donner son numéro de sécurité social comme identification, ne le donner à personne…sinon demandez pourquoi et comment ils vont l’utiliser. On peut refuser de le donner ou on peut sou-mettre ses conditions…ils ne peuvent pas vérifier vos comptes en banque sinon ils violent l’UCC car non autorisés à le faire (trouver l’équivalent chez nous car la justice le fait), donc on peut demander des dédommagements et intérêts…c’est un contrat, on a toujours que des contrats…Vous pouvez les poursuivre pour dommages-intérêts.

Tout ce que vous avez à faire est de vous déclarer l’Exécuteur et l’Agent autorisé (commercial) (le bénéficiaire de la fiducie)  de la PERSONNE (NOM TOUT MAJUSCULE). Il faut vous exprimez (exit leur prime), il faut parler, par-loi.

Quand on signe son nom, il faut mettre une boite autour (en rouge?) pour mettre en route la règle des 4 coins. (besoin de plus d’info…il semblerait qu’une boite en noire signifie le cercueil, voir l’article sur l’industrie judiciaire à venir).

UCC

UCC 1-103.6 assure que tous les codes et régulations suivent la règle de la loi coutumière constitutionnelle ou common law. (anglais, recourse).

UCC 1-308 est le remède (remedy), la voie de recours contre les contrats frauduleux, où on ne vous a pas donner le principe de complétude (full disclosure) ou l’obligation d’information ou de pleine divulgation. Signé sous la contrainte (under duress),  et « tous droits réservés » et « sans préjudices » (All rights reserved, without prejudice).

Reste a trouvé les équivalents en CISG et Code du commerce.

Under duress, est être sous la contrainte car on ne nous a pas donné toutes les informations.

Une A-dresse, est un « corporate ward«  (une salle, une tutelle, un service d’état/bureau/entreprise), un numéro assignée est une proposition d’adresse est un contrat.

La version UCC à l’international est la CISGConvention (101 articles) des Nations Unies sur les contrats de vente internationale de marchandises (traité en anglais). Explorez aussi le code du commerce en France.

Déclaration d’indépendance

La déclaration d’indépendance est l’assertion, écrite ou non, d’un territoire défini, de son indépendance et qu’il constitue par la suite un État. La déclaration d’indépendance implique la rupture d’un territoire avec le reste d’un État dont il ne souhaite plus partie. Les déclarations d’indépendance officialise alors cette rupture.

Indépendance (politique):

L’indépendance est une condition pour une nation, un pays, un État dans lequel les résidents et la population exercent l’auto-gouvernance, et habituellement une souveraineté totale sur le territoire. L’opposition de l’indépendance est le fait d’être totalement régenté par une autorité suzeraine ou coloniale. Cette indépendance est essentiellement politique. Elle se décline aussi sous différentes formes :

indépendance énergétique : sécurité des approvisionnements en énergie (pétrole, gaz, uranium…) ; indépendance monétaire ; indépendance économique, etc.

Sécession (politique)Séparation (politique)IndépendantismeListe des États non reconnus internationalement.

Les critères d’entrée sont :

Trois éléments objectifs : un gouvernement effectif qui exerce sa souveraineté sur un territoire donné où est établie une population donnée, et un élément subjectif : être reconnu comme un État par au moins un autre État.

Seuls les États reconnus (contrat!) par l’ONU comptent en droit international et nul ne peut passer de frontière sans un passeport ou un document d’identité émis par l’un de ces États (loi d’amirauté). Dans leurs revendications de reconnaissance internationale, les entités non reconnues sur le plan international, opposent le concept d’autodétermination à celui d’intégrité territoriale.

Entités exclues

Les micronations ne sont pas intégrées même lorsqu’elles sont reconnues par d’autres micronations, du fait du débat sur le contrôle réel d’un territoire par ces entités. (Entités?!)

Les mouvements indépendantistes et les gouvernements en exil qui ne contrôlent par définition pas un territoire.

Une micronation, se dit d’une entité créée par un petit nombre de personnes, qui prétend au statut de nation indépendante ou qui en présente des caractéristiques, mais n’est en aucune façon reconnue comme telle par les nations officielles ou par les organismes transnationaux. (Et oui car elle est une entité et n’a pas de contrat avec les pirates — re-con-naissance –)

En France, Le Saugeais est une micronation autoproclamée folklorique.

Un micro-État est un État souverain possédant une faible population ou une petite superficie (et généralement les deux). Les micro-États ne doivent pas être confondus avec les micronations, qui sont des entités non reconnues.

La Principauté:

Une principauté est un territoire gouverné par un monarque ayant le titre de prince ou par un monarque avec un autre titre utilisant le terme générique de « prince ». Elle peut être un État souverain et indépendant, ou une monarchie autonome avec des liens de vassalité envers un autre État.

Protectorat:

Le protectorat est un régime politique constituant l’une des formes de sujétion coloniale. Il diffère de la colonisation pure et simple en ce que les institutions existantes, y compris la nationalité, sont maintenues sur un plan formel, la puissance protectrice assumant la gestion de la diplomatie, du commerce extérieur et éventuellement de l’armée de l’État protégé.

Le terme de « protectorat » peut être employé de manière polémique, pour désigner soit des dépendances et territoires à souveraineté limitée, soit des régimes politiques considérés comme étant sous l’influence étroite d’États plus puissants : on parle dans ce cas de « gouvernements fantoches ».

Royaume:

En politique, un royaume est un pays dont le régime est la royauté et le chef de l’État est un roi – c’est un État à régime monarchique. Le chef du gouvernement peut être autre que le Roi (voir Monarchie).

Royauté:

La royauté est un régime politique dans lequel le chef d’un État porte le titre de roi.

Code Civil

Titre III : Des sources d’obligations. (obligations)

Les obligations naissent d’actes juridiques, de faits juridiques ou de l’autorité seule de la loi. Elles peuvent naître de l’exécution volontaire ou de la promesse d’exécution d’un devoir de conscience envers autrui.

Titre préliminaire : De la publication, des effets et de l’application des lois en général. (Affidavit)

Les lois et, lorsqu’ils sont publiés au Journal officiel de la République française, les actes administratifs entrent en vigueur à la date qu’ils fixent ou, à défaut, le lendemain de leur publication. Toutefois, l’entrée en vigueur de celles de leurs dispositions dont l’exécution nécessite des mesures d’application est reportée à la date d’entrée en vigueur de ces mesures.

Les lois de police et de sûreté obligent tous ceux qui habitent le territoire.

Les immeubles, même ceux possédés par des étrangers, sont régis par la loi française.

Les lois concernant l’état et la capacité des personnes régissent les Français, même résidant en pays étranger.

Le juge qui refusera de juger, sous prétexte du silence, de l’obscurité ou de l’insuffisance de la loi, pourra être poursuivi comme coupable de déni de justice.

On ne peut déroger, par des conventions particulières, aux lois qui intéressent l’ordre public et les bonnes moeurs.

Chacun a droit au respect de la présomption d’innocence.

Lorsqu’une personne est, avant toute condamnation, présentée publiquement comme étant coupable de faits faisant l’objet d’une enquête ou d’une instruction judiciaire, le juge peut, même en référé, sans préjudice de la réparation du dommage subi, prescrire toutes mesures, telles que l’insertion d’une rectification ou la diffusion d’un communiqué, aux fins de faire cesser l’atteinte à la présomption d’innocence, et ce aux frais de la personne, physique ou morale, responsable de cette atteinte.

Chacun est tenu d’apporter son concours à la justice en vue de la manifestation de la vérité.

Celui qui, sans motif légitime, se soustrait à cette obligation lorsqu’il en a été légalement requis, peut être contraint d’y satisfaire, au besoin à peine d’astreinte ou d’amende civile, sans préjudice de dommages et intérêts.

Traduction Legifrance des codes civil, commerce…

Silence-vaut-accord-SVA :

La loi du 12 novembre 2013 habilitant le Gouvernement à simplifier les relations entre l’administration et les citoyens pose le principe selon lequel  le silence gardé par l’administration sur une demande vaut accord. Ce principe est désormais codifié à l’ article L. 231-1 du code des relations entre le public et l’administration.

Il s’applique depuis le 12 novembre 2014 aux demandes adressées aux administrations de l’État et de ses établissements publics et, depuis le 12 novembre 2015, aux demandes adressées aux collectivités territoriales, aux organismes de sécurité sociale et aux organismes chargés d’un service public administratif.

Comment saisir la justice.

Déclaration d’indépendance des États-Unis

— Traduction et Adaptation Jackfruit —

Source: Moorish Law vidéo et Wiki

La vidéo « Land of Confusion« , la Terre de la Confusion est pleine, pleine, pleine de symbolisme!!!

« Illegal Alien »
par la Trinité de Genesis

Got out of bed, wasn’t feeling too good
With my wallet and my passport, a new pair of shoes
The sun is shining so I head for the park,
With a bottle of Tequila, and a new pack of cigarettesI got a cousin and she got a friend,
Who thought that her aunt knew a man who could help
At his apartment I knocked on the door,
He wouldn’t come out until he got paid.
Now don’t tell anybody what I wanna do
If they find out you know that they’ll never let me through, cosIt’s no fun being an illegal alien
No, it’s no fun being an illegal alienDown at the office had to fill out the forms
A pink one, a red one, the colours you choose,
Up to the counter to see what they think
They said « it doesn’t count man, it ain’t written in ink ».
I don’t trust anybody, least not around here, cosIt’s no fun being an illegal alien, I tell ya
It’s no fun being an illegal alien, no no no no no
It’s no fun being an illegal alien, I mean it when I tell ya that
It’s no fun being an illegal alien,
An illegal alien, O.K.

Consideration for your fellow man
Would not hurt anybody, it sure fits in with my plan
Over the border, there lies the promised land
Where everything comes easy, you just hold out your hand

Keep your suspicions, I’ve seen that look before
But I ain’t done nothing wrong now, is that such a suprise
But I’ve got a sister who’d be willing to oblige
She will do anything now to help me get to the outside

So don’t tell anybody what I wanna do
If they find out you know that they’ll never let me through, because

It’s no fun being an illegal alien, I tell ya
It’s no fun being an illegal alien, and it’s getting me down
It’s no fun being an illegal alien, no no no no no
It’s no fun being an illegal alien, yeah yeah yeah

It’s no fun (not much fun) being an illegal alien, I tell ya that
It’s no fun being an illegal alien, I tell ya
It’s no fun being an illegal alien, no no no
It’s no fun (not bloody much fun) being an illegal alien,
It’s no fun being an illegal alien, and that’s what I am.

 

« Home By The Sea »

Creeping up the blind side, shinning up the wall
stealing thru the dark of night
Climbing thru a window, stepping to the floor
checking to the left and the right
Picking up the pieces, putting them away
something doesn’t feel quite rightHelp me someone, let me out of here
then out of the dark was suddenly heard
welcome to the Home by the SeaComing out the woodwork, thru the open door
pushing from above and below
shadows but no substance, in the shape of men
round and down and sideways they go
adrift without direction, eyes that hold despair
then as one they sign and they moanHelp us someone, let us out of here
living here so long undisturbed
dreaming of the time we were free
so many years ago
before the time when we first heard
welcome to the Home by the Sea

Sit down Sit down
as we relive our lives in what we tell you

Images of sorrow, pictures of delight
things that go to make up a life
endless days of summer longer nights of gloom
waiting for the morning light
scenes of unimportance, photos in a frame
things that go to make up a life

Help us someone, let us out of here
cos living here so long undisturbed
dreaming of the time we were free
so many years ago
before the time when we first heard
welcome to the Home by the Sea

Sit down Sit down
as we relive out lives in what we tell you
let us relive out lives in what we tell you

Sit down Sit down
cos you won’t get away
no with us you will stay
for the rest of your days – Sit down
As we relive our lives in what we tell you
Let us relive our lives in what we tell you

Land of Confusion
I must’ve dreamed a thousand dreams
Been haunted by a million screams
I can hear the marching feet
They’re moving into the street.
Now did you read the news today
They say the danger’s gone away
But I can see the fire’s still alight
Burning into the night.Too many men
Too many people
Making too many problems
And not much love to go round
Can’t you see
This is a land of confusion.This is the world we live in
And these are the hands we’re given
Use them and let’s start trying
To make it a place worth living in.Superman where are you now
Everything’s gone wrong somehow
The men of steel, men of power
Are losing control by the hour.

This is the time
This is the place
So we look for the future
But there’s not much love to go round
Tell me why, this is a land of confusion.

This is the world we live in
And these are the hands we’re given
Use them and let’s start trying
To make it a place worth living in.

I remember long ago
When the sun was shining
The stars were bright
All through the night
And the sound of your laughter
As I held you tight
So long ago

I won’t be coming home tonight
My generation will put it right
We’re not just making promises
That we know, we’ll never keep.

Too many men
Too many people
Making too many problems
And not much love to go round
Can’t you see
This is a land of confusion.

This is the world we live in
And these are the hands we’re given
Use them and let’s start trying
To make it a place worth fighting for.

This is the world we live in
And these are the names we’re given
Stand up and let’s start showing
Just where our lives are going to.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Jour d’Indépendance marécageux »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s