Interview de Romley Stewart sur le système bancaire par Rob Wallace : la Chaîne de la Glose

la Glose (Larousse), définitions.

Que sont les Banques?

Un message d’alerte au débiteur (Personne physique ou morale qui a contracté une dette à l’égard d’une autre, une personne endettée) qui est assujetti aux termes du contrat UNIDROIT, le Droit romain privé du code civil.

Les Banques se positionnent donc entre le Surnom (qu’ils font passé pour le Nom de Famille) et le Prénom de naissance (Christian Name en anglais ou encore Nom de Baptême, le fait que l’anglicisme utilise le terme ‘Chrétien’ est très important du faite que cela relie la loi et la religion; et donc une appartenance au Christianisme et au Vatican, plus d’info dans la page À propros et l’article tromperie, et G.O.D., et en fin d’article). Les Banques ne font affaires que sous forme d’actions (en Bourse) ou d’obligations (militaire ou d’entreprise).

« Internal Promissory  Bank Notes » : est un effet de commerce  bancaire émis en interne. Les Dollars ne sont donc pas de la Monnaie ni de l’Argent…Ils sont un effet de commerce émis par une banque en interne…une promesse de paiement sous forme de billet papier émise en interne entre deux parties. Vous pouvez faire pareil ! (voir Michael Tellinger)

« L’UNIDROIT » est un Traité de Rome, c’est  L’Institut international pour l’unification du droit privé (Unidroit).

Gough Whitlam a signé, pour le gouvernement d’Australie, ce traité de Rome en 1973. (Sans le dire au Peuple). Les USA ont signé le traité d’UNIDROIT de Rome en 1964 et la France en 1948. L’UNIDROIT est Rome. C’est le contrôle Européen des Entreprises sur les « Entreprises » des USA et ses subdivisions par le système bancaire international.

Les codes bibliques cachés dans le monde des Affaires (des Corporations):

Le Surnom est le débiteur (celui qui s’est endetté et doit à la LOI, L’ÉTAT, L’ENTREPRISE), c’est « l’arbre du savoir ». Le Prénom ou ‘(pré)nom de baptême chrétien’ (en faite le prénom romain) est le créditeur, c’est « l’arbre de vie ». L’ÉTAT est le ‘trustee‘ (l’administrateur, l’exploitant)  ou le détenteur du prénom, le ‘Christian Name‘ ou nom de baptême correspondant au prénom romain. (voir l’ordre du nom et prénom en anglais, voir le nom romain). (Ce concept de Romney n’est encore pas complétement clair ici). Mentionner la Bible (le code biblique) peut paraitre étrange mais la Bible fait office à la cours de justice, et elle est là pour une raison bien particulière, et cette raison est la définition de ce que sont les titres de provisions bancaires:

C’est l’Or : l’Or qui brille ou l’Or du pouvoir de la Domination (Dominion) ? Quelle est cette domination?…Et bien cette Domination est la plus haute autorité possible, elle est identifiée par l’article 1:26 de la Genèse:

« Puis Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. »

c’est l’Autorité (le-tout-pouvoir)(de l’Homme) sur la terre, mais aussi l’accès aux ressources en Minéraux et en Énergie. C’est l’autorité (le droit d’accès, le droit de l’Humain) sur la Terre, la Mer et l’Air (Sa Liberté et son Existence). Et le secret, qui se hisse subrepticement par le dessous, c’est le SURNOM (La signification Latine  du Surnom (le cognomen)  mais écrit en TOUT MAJUSCULE). Le SURNOM, est inscrit au registre des comptes de l’État, vous êtes ainsi offert comme débiteur de compte.

Le standard légal de l’Or n’est pas limité à l’Or, mais aussi à tout ce qui a de la valeur…

Alors avant que tout le monde essaye de ne plus rembourser son emprunt, assurez-vous que vous n’êtes pas le propriétaire consentant d’un tel crédit. Ce que je veux dire par là, c’est que vous devez être sûr que vous n’avez pas inconsciemment consenti à accepter ce contrat débiteur-détenteur de compte d’un tel genre de crédit/emprunt (le détenteur de la Dette). En croyant, sans vous en apercevoir, qu’un TEXTE ÉCRIT EN TOUT MAJUSCULE EN LANGUE LATINE DÉGRADÉE (un Latin de cuisine), LA LANGUE DE BOIS DES TEXTES LÉGISLATIFS ET AUTRES CONTRATS, qui apparait dans votre contrat, est du Français !

Ce n’est pas du Français!

C’est du ‘DOG LATIN’ du LATIN DE CUSINE, DU LATIN BÂTARD, DU LATIN DÉGRADÉ, AVILI, la langue des illettrés car on ne peut bien sûr pas la comprendre. Personne ne comprend les textes de Loi, et pour bonne raison; et c’est pour cela qu’on a besoin d’un représentant comme un avocat, qui va faire notre interprète.

Car on est ainsi représenté sous le SURNOM, écrit en TOUT MAJUSCULE, une langue SYMBOLIQUE qu’on ne peut pas comprendre. On (notre Surnom) ne peut être représentée que par nous-même; pour représenter le SURNOM, il faut une ‘Personne’ de l’État, un Avocat ! Car c’est lui qui détient le SURNOM et le seul habilité à le représenter !  Alors qu’on devrait pouvoir se représenter soi-même, sous notre Nom, dans un dialogue en Français classique que tout le monde comprend ! Un Avocat n’est pas un individu mais un TITRE. L’Avocat est un titre fictif, au même titre que Superman ou Mr le Directeur, il n’y pas le Nom de quelqu’un qui y est rattaché ! On s’adresse à une entité qui n’existe pas, à PERSONNE ! Il faut pouvoir adresser son courrier à un Directeur avec un Prénom et un Nom…Le Juge et la cour portent des robes, des perruques! Ce sont des déguisements, car cela est une mascarade ! C’est personne portent un masque, elles sont masquées, occultées. Vous êtes déjà condamné et coupable car vous avez déjà accepté le contrat de l’ÉTAT, de la SOCIÉTÉ, du VATICAN. Vous êtes le DÉBITEUR, L’ENDETTÉ, la PERSONNE ayant acceptée la servitude volontaire, est ceci est légal. Si vous refusez ce contrat, alors on ne peut pas vous forcer à l’esclavage car cela est passible de la prison à perpétuité.

Mais si vous détenez un permis de conduire ou tout document du gouvernement ou votre nom apparait en TOUT MAJUSCULE (Acte de naissance, passeport, carte d’identité, carte vitale, etc…) faisant apparaitre sur ce registre, la date de naissance du SURNOM (la date de l’attribution de votre Certificat de Naissance), comme étant votre date de naissance, et non pas le Nom de naissance donné le jour de l’enregistrement de l’Acte; alors ces documents peuvent être utiliser contre vous, parce que le fait que vous détenez des documents sous la forme TOUT MAJUSCULE, EN LATIN DÉGRADÉ, défini l’acceptation de ce contrat/document; et le faite que vous avez signé et accepté la tenue de ce compte/contrat de crédit, en acceptant cette accord de détention de compte, qui est, en faite, un épithète d’un compte mort, écrit comme étant votre propriété, vous acceptez donc l’utilisation frauduleuse de CE LATIN CORROMPU. Vous acceptez votre Personne Juridique. Vous acceptez votre statut de CRIMINEL ! Vous êtes le détenteur de compte de ce crédit d’emprunt bancaire. Vous devez régler la dette, que cela soit argent, impôts, infractions, etc…

Je ne détiens aucun compte d’État…Je ne détiens aucun épithète de style SURNOM. Je détiens le Nom qui me fut donné à la naissance…Il n’y a rien d’autre. Les Noms ne sont pas écrit et TRANSFORMÉS/DÉGRADÉS en SYMBOLE, un vrai nom est écrit avec une Majuscule suivi de minuscule, et non pas symbolisé en un TOUT MAJUSCULE DÉGRADANT, DÉGRADÉ, AVILI ET BÂTARD. Le Nom Propre est enseigné dans les Écoles par l’Éducation Nationale donc par l’État, dans le Bescherelle et dans le Larousse, représentant ainsi la définition de l’écriture d’un Nom Propre et non d’un SURNOM DÉGRADÉ CRIMINEL.

Interview de Romney Stewart : la chaîne de la Glose. :

L’ennemi de l’Etat, est celui qui plaide « Non-coupable ». C’est là la tromperie du Droit Maritime  (voir aussi le Droit de la mer, et le Droit international coutumier), c’est le droit privé, se faisant passé comme de vrais gouvernements… »Oh mon dieu, voici, en faite, le code Militaire ».

Sans Titre Légal, donc sans contrat légal, l’existence d’un Titre (contrat) Équitable peut être difficile a prouver. L’Acte de naissance est la preuve (le contrat) que l’État est le détenteur légal, le porteur du titre juridique; ce contrat confirmant ainsi que votre statut est équitable, à titre gracieux,  « établissant que celui-ci est un contrat équitable entre les deux parties », sous la condition que vous sachiez : quel Certificat vous « reconnaissez » vous représenter. Il y a deux choix possible à faire d’après les règles du système de gouvernance privé en place.

Explication du LATIN-DE-CUISINE, la corruption est dans le texte:

Ne tuer pas le messager:
(Site de Anna Von Reitz)
(Hypothesis, un documentaire sur Steven E. Jones)
(Définition de la « Thermite« )
(Definition « Homeland Security« )

Explications et comparaison avec l’attentat du 9/11 :

Les menaces de la Police du Queensland (Australie) contre Romley Stewart, pour ses recherches sur la corruption de l’utilisation du LATIN-DE-CUISINE (DOG-LATIN) par les CUISINIERS-UNIDROIT de notre Société. La Police des Corporations n’est pas la Police, c’est les officiers (« Office » en anglais = « bureau », « branche », « succursale ») qui sont chargés de faire appliquer, par la force, la Loi bancaire du secteur privé grâce au traité ‘étranger’ de l’UNIDROIT, ayant son quartier général situé à Rome, et s’occupant des Contrats Étrangers Privés opérant sous la juridiction du Corpus Juries « Justinien » (la Tromperie).

le Code Justinien à la base du Code Civil, qui n’est vraiment qu’un système de gestion de Contrats de Droit privé.

Les Droits: Droit commun, publique, de la mer, de l’eau, etc… ont tous été transformé en Droit privé…

Article dans un journal australien sur la persécution de Romley par la Police.

A la fin de son procès, mentionné dans l’interview ci-dessus, aucune accusation, ni frais de charge contre son Compte Prénom (« Chrétien », « Romain », « Christian Name »), « ROMLEY STEWART », à la date d’enregistrement de la Déclaration de Naissance, n’ont été retenus.

Aucun document signé de justice n’existait, aucun document signé n’a jamais existé, et donc le Juge COMENS avertit la Police que même s’il n’était pas d’accord avec sa prise de position politique en relation avec l’ACTE DE NAISSANCE, (La naissance du compte CHRETIEN inscrit au registre des comptes), et bien que la police non plus n’accepte pas cela, le Juge COMENS déclara que le Tribunal n’avait aucun moyen de refuser un tel acte politique. Il a même affirmé que cela demander du courage de faire un tel acte politique afin de remettre nos gouvernements et notre police sous contrôle; car le Tribunal n’est seulement qu’un arbitre dans tous les cas, il n’en est pas le directeur.

Le juge n’a rien signé, cependant verbalement, il laissa tomber toutes les charges de fausses accusations policières de détention d’arme et d’une supposée « Traque » faite sur quatre officiers de Police que Romley n’a jamais rencontrés. Le juge ne dit rien lorsque les mots « Latin de cuisine » et « UNIDROIT » furent mentionnés. L’ONU et L’Union Européenne, (le nouvel ordre mondial, « NOM » ou « NWO » en anglais) opère sous cette fraude du LATIN-DE-CUISINE qu’est la Tromperie du Code Justinien.

Le Poison dans le texte est le LATIN-DE-CUISINE, Le Latin des personnes illettrées. Le TEXTE TOUT MAJUSCULE n’est pas de l’anglais, ni du français, c’est l’Empire Romain, Babylonien: babel: signifiant chaos et confusion. Un texte Écrit « implicite » mais qui ne peut en faite jamais être légitimement, ni légalement lu, ni compris.

La raison pour laquelle le Latin et sa grammaire ont été retirés des écoles, est de garder les masses, illettrées, afin d’assurer le pouvoir de la Tromperie du Code Justinien, elle ne reste qu’une fausse impression d’une chose, qui en faite, ne fut jamais. Le VATICAN, et ROME, au travers de l’histoire, ont censuré la connaissance afin de maintenir le contrôle sur les peuples avec la langue du serpent (L’Usurpateur). La Connaissance a toujours été le pouvoir.

L’ordre hiérarchique des Dieux:

God en anglais, G.O.D. est « Grantor Of Dominon » (Transférer son pouvoir). Cessionnaire de Domination (domine  nation) personne bénéficiant d’une cession, à qui l’on cède sa domination, son pouvoir sur soi-même.

voir la traduction de cette article  sur le G.O.D. qui clarifie un peu mieux les choses.

Alors attention, les histoires de Dieux ne sont pas une blague du tout, c’est très sérieux, ce ne sont pas de simples comtes de fées (comptes de faits) qui ne veulent rien dire, il ne sont pas ‘que’ là pour divertir…Les histoires des Dieux sont les codes secrets que savent déchiffrer (un chiffre est un symbole, un signe) les « Sages » et l’Élite, étant ceux qui ont la connaissance des codes secrets des histoires des Dieux. La signification du mot latin « Latin » est « caché, occulté« . Les histoires des Dieux sont des codes, déchiffrés par des outils de grammaire et de définition d’un tel Latin.

Définition du Blacks Law Dictionary 8th edition:

GRANTOR : One who conveys property to another DOMINION : Control; possession. Sovereignty « dominion over the nation ».

DOMINIUM
dominium, n.[fr. Latin dominus “lord”] 1.Roman & civil law. Absolute ownership including the right to possession and use; a right of control over property that the holder might retain or transfer at pleasure. Dominium was subject to any servitudes, planning restrictions, etc. This term gradually came to also mean merely ownership of property, as distinguished from the right to possession or use.

“Dominium is the Roman term for the rights of an owner against all the world: and the contrast of dominium and obligatio is the nearest approach that can be made, in classical Roman language, to the distinction marked by the modern terms in rem and in personam.” Frederick Pollock, A First Book of Jurisprudence 83 (1896).

dominium directum, n.[Law Latin] 1.Civil law. Legal, not equitable, ownership. 2.Feudal law. The right of the superior of land over a tenant.

dominium directum et utile, n.[Law Latin] Civil law. Complete ownership of property, including both title and exclusive use.

DOMINO VOLENTE
domino volente. [Law Latin “the owner being willing”] With the owner’s consent.

Une Domination absolue, même la possession de l’homme, c’est ça le pouvoir de D.I.E.U., le pouvoir de Vie de Mort sur TOUT. Alors que le vrai DIEU, c’est vous, le Dieu de votre propre pouvoir, votre Existence, de décider votre Vie, d’être libre et d’avoir accès librement à la Terre, la Mer et au Ciel.

dominum2
Définition latine de « dominium »

Il est intéressant d’y noter les définitions de « domitor » : dompter, « domna » : fort, « domo » : dompter, reduire, subjuger, vaincre, et  de « domninus » : surnom, nom de l’homme.

L’Ordre Hierarchique : Le Glossaire

1: Dieu de l’Existence, qui a créé l’homme: Sans existence, il n’y a rien

2: Homme: qui a crée le débiteur de l’homme , étant le VATICAN. (La Bête de somme) Uniquement, à « l’homme » fut accordée la domination (« Dominion ») (voir la genèse 1:26). Elle ne fut pas accordée au VATICAN, ni à la Personne des Corporations. Le Titre Légal de la Terre fut accordé au VATICAN afin de confirmer « l’homme » (administrer le sacrement de la confirmation) mais pas la Personne de Corporation, comme le premier vrai détenteur du Titre Équitable (La DETTE).

3: VATICAN: qui créa le débiteur du VATICAN, étant la Personne-Corporation Morte, pour ensuite pouvoir gérer les Titres Légaux de la Personne Corporation.

4: La Personne: Qui créa le CITOYEN de la Corporation, étant le débiteur de la Personne (Corporation, Entreprise, État) le détenteur-trustee-légal du Titre (du contrat ou du compte), du débiteur de Comptes du VATICAN…voir le principe du Trust.

5: Le Registre: qui trompe l’homme en devenant un détenteur ou titulaire du registre, trompé en transformant le Chrétien en Païen (Paie-encore ou Paie-en-corps) forçant ainsi l’homme à passer du statut d’homme à une personne corporation morte, assujettissant donc cette homme à SE PROSTERNER devant son créateur: le VATICAN, et ne servant plus le vrai Dieu de l’Existence. Les hommes morts n’ont aucun droit. Ainsi trompé et détourné du vrai Dieu de l’Existence.

6: Le Debiteur, étant « l’homme » leurré dans le monde des enfers du Débiteur, celui qui fut trompé à détenir un COMPTE du REGISTRE du VATICAN et pas du vrai Registre du vrai D.I.E.U (celui de l’Existence). C’est là que l’homme s’attache (se ligote à sa tache) à l’épithète mort du compte débiteur du VATICAN, étant le SERPENT. Si le VATICAN est le servant de l’homme alors comment l’homme est devenu le serviteur du VATICAN? …La réponse est la Tromperie du Code Justinien, étant l’acte conférant les comptes étrangers morts et fictifs du débiteur de l’homme sur l’être vivant, donnant ainsi à l’usurpateur la possibilité d’assumer les pouvoirs de Dieu (La Domination) et de dominer l’homme vivant (les êtres vivants) grâce à cette tromperie. Rappelez-vous, la Domination fut uniquement accordée à l’être humain vivant, et pas à une Corporation Mort (pas à un corps mort que vous êtes devenu).

La plus grande arnaque est de tromper le Païen à croire qu’un Païen est un Chrétien, en donnant à cette âme trompée aucune possibilité d’être sauvé par le Christ et afin que le vrai homme reste au purgatoire comme le débiteur et serviteur de Satan, le serpent, et des Dieux de l’outre-tombele royaume des morts, jusqu’à ce que la vraie existence soit anéantie. (La Mort du corps) Le Dieu de l’Existence n’a pas créé la Personne Corporation, seul le VATICAN l’a créée, alors en devenant une Personne, vous devenez Personne, et vous abandonnez le vrai Dieu de l’Existence (la Vie) et devenez légalement le serviteur mort du VATICAN, la Bête.

Dans l’Apocalypse selon saint Jean, la « bête de l’Apocalypse » est une bête à sept têtes et dix cornes, qui représente un système politique dont le pouvoir, conféré par Satan, s’étend sur tous les hommes qui y adhèrent en recevant la marque de la bête. Cette marque est le 666 (Nombre de la Bête). La particularité de ce système politique — et donc de la Bête — est de s’opposer fortement à Dieu et à tout ce qui le représente, principalement l’Évangile.

De s’opposer au Dieu de l’Existence donc ! La Vie !

Vous êtes PERDU EN MER…sans aucune possibilité de revenir…

Pourquoi croyez vous qu’on dit que les gens sont des zombies, le jour des Morts Vivants dure depuis plus de deux millénaires…Votre numéro (de la Bête) est inscrit sur les Registres des Comptes de l’État…et du VATICAN…

C’est l’importance des enjeux du TAFTA, CETA (tiens c’est écrit en latin de cuisine) car les Corporations prennent le pouvoir, encore plus, sur les gouvernements (donc le peuple), enfin le peu qui l’en reste! Les gouvernements ne représentent-ils plus que symboliquement (symbole de cuisine!) les masses maintenant ?! Là, est tout l’enjeux de la Privatisation des Biens de l’État et des Communs!  La privatisation des ex-entreprises d’État devenues Corporations…LA PRIVATICAN-ISATION

L’État est devenu L’ETAT.

Et nos Biens Communs sont devenus des MAUDITS PRIVÉS (le Mal, les Maux, Mau(x)dits). C’est pour cela que certains vont jusqu’à dire que c’est de la magie noire et que c’est l’œuvre du diable, SATAN. « L’image-agit », le pouvoir du symbole, le pouvoir de l’image, « noire » pour « cachée » ou « occultée« . Privé, Prit-Vie, prendre la vie, sans vie. Le LATIN DE CUISINE est un langage occulte.

Le slogan d’Obama était « Yes, I Can » qui à l’envers signifie « Thank you Satan« , « Merci Satan ». À l’envers le « VAT I CAN » donne à peu prés « Satan Satan ». La plupart des Glossateurs était des Jésuites, des falsificateurs, la pire secte au monde, le bras droit du VATICAN. « VAT I CAN » ; La « TVA JE PEUX », je peux taxer, imposer, débiter… »Privantia, privatim, privatio » : Sans, absence, être privé de quelque chose, dans son particulier, en son nom propre (à l’opposée d’un SALE SURNOM).  « Privatus et Privata » : nom d’homme et de femme… »Vaticanus »: dieu qui présidait au début du langage. « VATes »: devin, prophétiser…

« Magira » : l’art de cuisiner, « magirus » : cuisinier, « magis » : sorte de plat; la magie sent la sorcière qui cuisine dans son chaudron, dans im-pot, ou plutôt le jésuite qui cuisine la langue de Bois (et non de boeuf). Le Magistrat (le Juge) « Magister« : ancienne appellation du dictateur, censeur, chef des sacrifices…

« Deifer« : qui porte la divinité en soi.

Et c’est toute l’importance des entreprises comme Google qui veulent abolir les États (voir les documentaires sur Google) donc finir d’abolir le Droit civil, le Droit commun et le remplacer entièrement par du Droit privé…mais bien plus loin que de débattre de votre vie privée ou publique, à savoir si elles vous appartiennent ou pas ? Il faudrait d’abord se soucier de savoir si vous êtes vraiment vivant, car votre ACTE DE NAISSANCE prouvent le contraire, vous êtes MORT depuis bien longtemps…

On va peut-être comprendre enfin pourquoi Jésus est ressuscité; et pourquoi il pouvait ressuscitée les morts !

La Tour de Babel par Bruegel de Pieter
La Tour de Babel par Bruegel de Pieter

— Traduction et Adaptation Jackfruit —

Source :

Article original
The Justinian Deception

Les videos de Romley
Dictionnaire Larousse et Latin
Dictionnaire Reverso
Oxford Dictionary
Black’s Law Dictionary
Portail du Droit français

Publicités

Une réflexion au sujet de « Interview de Romley Stewart sur le système bancaire par Rob Wallace : la Chaîne de la Glose »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s